Le Département de mathématiques et d’informatique de l’Université de Bâle propose deux doctorats ouverts ou un poste postdoctoral

Suisse
نشرت أسبوعين منذ

Le Département de mathématiques et d’informatique de l’Université de Bâle propose deux doctorats ouverts ou un poste postdoctoral dans le domaine des logiciels métamorphiques / du code mobile pour une informatique fiable.

La diffusion et le traitement de l’information sont devenus des lieux hostiles : les ordinateurs, les réseaux et leurs opérateurs ne sont plus dignes de confiance, individuellement et combinés, et sont perçus à juste titre comme une menace. Nous voulons inverser cette situation et rechercher des paradigmes de communication et des environnements d’exécution où les utilisateurs sont remis en contrôle. Cela nécessite des alternatives aux réseaux basés sur Internet (qui sont trop faciles à abattre pour les politiciens ou les adversaires militaires), en suivant les principes d’opérations décentralisées, ainsi que des essaims de code qui ne se limitent pas aux conduits tout aussi fragiles d’aujourd’hui (par exemple, les magasins d’applications) et peuvent se défendre contre les hôtes malveillants. L’objectif final est d’atteindre l’idéal du « calcul imparable » :
Nos recherches se situent au carrefour des réseaux actifs (paquets porteurs de code), des structures de données dignes de confiance (journaux append-only de Secure Scuttlebutt) et de la cryptographie (chiffrement homomorphe). Les candidats aux postes de doctorat ouverts doivent avoir une solide formation en informatique et avoir d’excellentes connaissances et un savoir-faire dans plusieurs des domaines suivants : les réseaux informatiques et la signalisation (des centres de données et des réseaux HPC aux codes fontaines), la sécurité (du code porteur de preuve aux enclaves CPU), les noyaux du système d’exploitation (de la carte réseau à la mémoire partagée et aux contournements du noyau), les compilateurs et les machines virtuelles, ou dans les algorithmes CRDT et les structures de données associées.
Les candidats retenus doivent contribuer et aider à façonner la recherche sur le terrain vierge de logiciels métamorphiques qui peuvent changer de forme et de lieux d’exécution lorsqu’ils sont attaqués. Les doctorants participeront également aux tâches d’enseignement des cours connexes d’architecture informatique et d’informatique de confiance, de fondements des systèmes distribués, d’introduction à Internet et à la sécurité et aux réseaux informatiques.
Un PostDoc avec une expérience solide et pertinente peut également être envisagé à la place des doctorats. Dans ce cas, une aide à la charge pédagogique sera également attendue.
Le financement des postes est assuré pour quatre ans.
Dans le groupe de réseautage informatique, les doctorants bénéficient d’une grande liberté dans l’articulation des questions de recherche sur lesquelles ils travailleront, sous l’égide du thème du logiciel métamorphique, pour trouver des questions intéressantes dont les réponses feront progresser considérablement l’état de l’art en utilisant leur un point de vue et des compétences uniques. La philosophie de recherche du laboratoire met l’accent sur l’autonomie individuelle, la collaboration entre pairs, l’écoute mutuelle et la mise en œuvre pratique par tous les membres du laboratoire. Les détours inattendus avec des prototypes fonctionnels sont encouragés pour obtenir des perspectives nouvelles et originales. doctorat les étudiants seront encadrés (mais pas micro-gérés!) à la fois par le professeur Dr Tschudin et le chercheur post-doctoral Dr Erick Lavoie pour les aider à devenir des penseurs et des chercheurs indépendants.
Postes de doctorat : un diplôme de maîtrise (ou équivalent) en informatique, en génie informatique ou en mathématiques, et une thèse de maîtrise dans l’un des domaines d’actualité mentionnés ci-dessus. Vous n’avez pas besoin de maîtriser déjà tous ces domaines, vous développerez l’expertise pertinente au cours de votre doctorat. Vous devez vous sentir suffisamment à l’aise dans au moins l’un d’entre eux à un niveau suffisant pour éventuellement produire une œuvre originale. Une expérience dans la réalisation de projets de recherche de manière autonome et dans la rédaction d’articles scientifiques sera considérée comme un plus ; doit maîtriser l’anglais (oral et écrit).
Poste postdoctoral : Une thèse de doctorat dans l’un des domaines d’actualité mentionnés ci-dessus, une expérience du processus de publication scientifique et de l’environnement d’enseignement universitaire (supervision de tuteur) ; doit maîtriser l’anglais (oral et écrit). Des options de cours peuvent être organisées.
Parler allemand n’est pas obligatoire.

Candidature / Contact
Tous les postes sont des postes à temps plein, le lieu de travail est Bâle, Suisse. La date limite de candidature est le 16 décembre 2022 ou jusqu’à ce que tous les postes soient pourvus. Les candidatures doivent être soumises par le portail eRecruiting avec les informations suivantes : brève déclaration de motivation personnelle, CV, documents de diplôme, thèse de maîtrise ou de doctorat, coordonnées de deux professeurs qui peuvent vous recommander sur demande (pas de lettres de recommandation directes). Les demandes concernant ces postes peuvent être adressées au Prof. Dr. Christian Tschudin christian.tschudin@unibas.ch .

خصائص الوظيفة

تصنيف الوظيفةDoctorat

التقدم الآن

Laissez un commentaire

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.