Post doc de 12 mois sur le projet BiodivAquArt. La biodiversité aquatique dans l’art, France

France
نشرت 6 أشهر منذ

Contrat : poste post-doctoral temporaire (12 mois) à compter du 1er janvier 2023

Employeur : Aix-Marseille Université

Salaire brut : selon le parcours professionnel : la première année allant de 2466 à 2891 €/mois.

  • DOMAINE(S) DE RECHERCHE

Écologie historique, écologie aquatique, relations homme-nature, vulgarisation scientifique

  • LIEU DE TRAVAIL

Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix en Provence, France ; Affiliation Secondaire à l’Institut Méditerranéen d’Océanographie, Marseille, France.

  • PI du projet BiodivAquArt

T. Changeux [thomas.changeux@ird.fr]

D. Faget [daniel.faget@univ-amu.fr]

  • DESCRIPTION DE L’EMPLOI 

Ce post-doc s’inscrit dans le cadre du projet interdisciplinaire BiodivAquArt, qui vise à étudier des œuvres d’art pour enrichir les connaissances historiques et écologiques des écosystèmes aquatiques passés (notamment en Méditerranée), dans un objectif de conservation de la biodiversité aquatique et de gestion durable des ressources halieutiques. Le projet comprend également un volet sur le potentiel des œuvres d’art comme levier médiateur pour la conservation de la biodiversité aquatique.

Le Projet est coordonné par Daniel Faget (Historien à Aix-Marseille Université) et Thomas Changeux (biologiste à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie). L’équipe comprend également un doctorant, Thomas Richard (fin 2023).

Ce projet est financé par l’  Institut Méditerranéen pour la Transition Écologique (A*Midex), une initiative interdisciplinaire visant à comprendre les changements globaux sur la société et les ressources naturelles.

Le projet BiodivAquArt est composé de trois axes différents :

– l’écologie historique : consiste en l’analyse de la composition taxonomique de la biodiversité aquatique telle qu’elle est représentée dans l’art ancien, à l’aide des outils statistiques de l’écologie numérique. Les variations géographiques et temporelles de la biodiversité représentée dans l’art sont interprétées en fonction de paramètres environnementaux et culturels. Le projet doctoral porte sur les premières peintures modernes en Méditerranée (XVIe-XVIIIe), tandis que le projet post-doctoral porte sur les mosaïques de l’époque romaine. L’attaché de recherche post-doctoral devra

disposera d’un corpus de 334 mosaïques romaines dont les taxons représentés auront été identifiés (collecte de données en cours), et sera chargé d’analyser ces données d’un point de vue écologique et historique.

Dans le cadre de la collection d’œuvres d’art, un site Internet participatif a été mis en place (www.biodivaquart.fr). Le post-doc sera responsable de la mise à jour et du développement de cet outil participatif.

– la connexité art et nature : cet axe part du postulat que l’art antérieur au XIXe siècle représente une opportunité de se connecter à la nature tout en valorisant le patrimoine historique et culturel. Cet axe vise à étudier quantitativement les interrelations entre expérience esthétique, rapport à la nature (en particulier avec les écosystèmes aquatiques) et comportements, à travers l’examen de la nature aquatique dans les peintures d’avant le XIXe siècle comme cas d’étude. Pour cela, un questionnaire psychométrique a été mis en place, et le postdoc sera en charge d’analyser les données de ce questionnaire (collecte de données en cours).

– médiation scientifique : en 2023, le projet prévoit d’écrire un livre de vulgarisation scientifique destiné au grand public. L’objectif est de partager les principaux résultats du projet BiodivAquArt, ainsi que des retranscriptions d’entretiens avec des pêcheurs et des cuisiniers sur les thèmes de la pêche et de l’alimentation durable en Méditerranée. Enfin, le projet est régulièrement représenté lors d’animations scientifiques, et prévoit des ateliers avec les écoles.

L’associé de recherche post-doctoral se concentrera sur:

– analyse du jeu de données d’identification taxonomique des mosaïques romaines (analyses multivariées des variations spatiales et temporelles), croisement avec la littérature archéologique (significations culturelles et symboliques de la faune aquatique représentée), rédaction de l’article scientifique.

– analyse des données de questionnaires psychométriques sur les liens entre la réception des œuvres d’art et le rapport à la nature (analyses psychométriques et modèles d’équations structurelles) et rédaction de l’article scientifique.

– participation à l’écriture et à l’édition du livre grand public.

– maintenance et mise à jour du site participatif :  www.biodivaquart.fr

– des activités de médiation scientifique (Fête de la Science, Nuit Européenne des Chercheurs, Journée de l’Europe…) et des ateliers avec des scolaires (Lycée hôtelier de Marseille, Lycée de la Mer de Sète, Collège Marseilleveyre).

La personne recrutée bénéficiera de l’expertise des équipes impliquées dans le projet BiodivAquArt incluant des compétences statistiques, halieutiques marines et d’eau douce (Thomas Changeux) et historique des pêches en Méditerranée (Daniel Faget).

Enfin, le post doc dialoguera avec des historiens de l’art (Céline Texeira-Ventura, Magalie théron, Pierre Pinchon, Aix-Marseille Université), des archéologues (Véronique Blanc-Bijon, Aix-Marseille Université) et des spécialistes de l’écologie historique et de l’ichtyologie (Samuel Iglésias, Gaël Denys, Philippe Bearez, MNHN).

  • QUALIFICATIONS/COMPÉTENCES/FORMATION ET RECHERCHE EXIGENCES/TACHES

Parle couramment le français et l’anglais

Profil interdisciplinaire en écologie et sciences humaines

Bonne connaissance et pratique de la programmation d’analyses quantitatives et statistiques avec R

Connaissances en écologie communautaire et ichtyologie

Connaissance des sciences participatives et de la médiation scientifique

Connaissances en psychométrie et en psychologie environnementale

Connaissances en sciences esthétiques et notions d’histoire de l’art

Bonnes capacités rédactionnelles et de communication

  • DATE LIMITE D’INSCRIPTION

15 septembre 2022

  • DOCUMENTS DEMANDÉS DE CANDIDATURE ET CONTACT

Pour postuler, les candidats doivent envoyer un CV, les noms et coordonnées d’au moins 2 référents et une lettre de déclaration de recherche (moins de 2 pages incluant les références) à Thomas Changeux [thomas.changeux@ird.fr] et Daniel Faget [daniel.faget@ univ-amu.fr].

Les candidats sélectionnés seront interviewés (à distance) en novembre/début décembre pour un démarrage prévu en janvier 2023.

خصائص الوظيفة

تصنيف الوظيفةPost doc

التقدم الآن

Laissez un commentaire

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.