Anika Chebrolu, une jeune adolescente de 14 ans vivant au Texas, a obtenu 25 000 dollars (21 340 euros), en développant un traitement potentiel dans le cadre d’un concours destiné aux jeunes scientifiques contre le coronavirus.

Cette lycéenne, qui étudie en huitième année dans un lycée de Frisco, au nord de Dallas (Texas), a donc participé au “Young Scientist Challenge”, qui se tient chaque année aux États-Unis et qui permet de créer de nouvelles générations de scientifiques. Elle a déclaré avoir développé une molécule qui se fixe à une protéine Covid-19 et qui paralyse ainsi le développement du virus.
Au départ concentrée sur la mise au point d’un traitement contre la grippe saisonnière, l’adolescente a finalement changé de cap lorsque la pandémie a commencé à s’accélérer, “motivée par l’ampleur de la pandémie et les personnes qui en souffrent”.

Anika Chebrolu, qui a démarré son projet avec une base de données de 682 millions de composants, prévoit de continuer ses études pour réaliser son rêve et devenir un jour une grande scientifique, comme elle l’a expliqué aux médias américains.