Doctorat En Histoire Ancienne

Suisse
Posted 1 Jahr ago
DESCRIPTION DE L’EMPLOI

Le Département des civilisations anciennes invite les candidatures pour un poste de doctorant en histoire ancienne, valable pendant quatre ans à compter du 1er février 2021 , du projet de recherche financé par le FNS „ Le laboratoire de l’Égypte romaine: changement climatique, transformations sociétales et transition vers la fin “ Antiquité ‚ dirigée par le Prof. Dr. Sabine Huebner. Pour plus d’informations, veuillez consulter: https://ancientclimate.philhist.unibas.ch/en/project/ .

L’Université de Bâle est à la recherche d’un doctorant très motivé pour rédiger une thèse dans le cadre du projet sous la direction du Prof. Dr. Sabine Huebner (Bâle). Le doctorant sera entièrement financé pour une période de quatre ans, inscrit comme doctorant à l’Université de Bâle et travaillera au Département des civilisations anciennes. La thèse devrait être terminée d’ici le 31 janvier 2025.

Le projet

L’interaction entre le changement climatique, le stress environnemental, les pandémies et les transformations sociétales suscite de plus en plus l’intérêt de la communauté scientifique et du grand public, en tant que préoccupations concernant le réchauffement climatique et les nouvelles les maladies infectieuses se développent. Le « Laboratoire d’Égypte romaine»aborde le problème dans une perspective historique et examinera l’influence du changement climatique et des pandémies en tant que moteur du changement économique et socio-politique pendant la «crise» de l’Empire romain au IIIe siècle de notre ère. Le projet appliquera des approches multidisciplinaires révolutionnaires et innovantes à la relation complexe entre la variabilité climatique et le changement environnemental d’une part et la capacité et la capacité de la société humaine à s’adapter à ces défis de l’autre. En raison de ses preuves inégalées, la province romaine d’Égypte peut servir de laboratoire pour tester ces hypothèses et étudier la vulnérabilité sociale, la résilience et les stratégies d’adaptation face aux changements environnementaux et climatiques. Ce projet pionnier est une collaboration interdisciplinaire entre climatologues, archéologues, et les historiens anciens qui comblent le fossé traditionnel entre les sciences humaines et les sciences naturelles. Ce projet est ainsi conçu comme un laboratoire pour l’examen des questions méthodologiques et pratiques pertinentes à la manière dont les spécialistes des sciences naturelles, les historiens et les archéologues peuvent collaborer à l’étude des sociétés passées.

Le projet vise à évaluer et interpréter les effets des facteurs de stress environnementaux et du changement climatique sur la société, l’économie et la politique en utilisant l’Égypte romaine du troisième siècle comme étude de cas pour une approche multidisciplinaire d’une période de transition débattue avec ferveur dans la civilisation occidentale. Cette approche multiforme du changement climatique et des transformations sociétales sera la première du genre pour le monde romain et promet une percée majeure dans une discussion universitaire de plus en plus intense, que ce projet façonnera et dirigera.

Portée académique du projet de doctorat

Le projet de thèse de doctorat annoncé sera consacré à retracer l’influence des conditions environnementales changeantes sur l’économie agraire pendant la période romaine d’Égypte (en mettant l’accent sur le troisième siècle de notre ère) en utilisant des preuves papyrologiques et littéraires. Principalement liée à la production de blé, l’économie agricole de l’Égypte romaine a suscité un intérêt croissant pour l’érudition ces dernières années. À côté de l’Afrique du Nord et de la Sicile, l’Égypte était la principale source de céréales pour la population de Rome et de l’armée romaine, mais grâce à ses riches preuves papyrologiques, l’Égypte fournit des sources considérablement plus détaillées que ses deux régions sœurs. En utilisant cette profondeur d’informations non disponible pour d’autres régions de la Méditerranée antique,

Votre position

Le doctorant développera et affinera une base de données pour rassembler des données empiriques sur les prix, les salaires, les loyers et les taxes pour l’Égypte romaine du troisième siècle et – en coopération avec d’autres sous-projets – analyser les données afin d’évaluer l’impact de l’environnement changements. Cette analyse débouchera sur une thèse de doctorat sur l’économie agraire à l’époque romaine d’Egypte. Le doctorant aidera à organiser – conjointement avec l’équipe – un certain nombre d’ateliers et de conférences et une exposition publique, participera à des activités de sensibilisation et présentera ses recherches lors de réunions scientifiques.

Votre profil

Les candidats doivent être titulaires d’une maîtrise en histoire ancienne ou dans des domaines connexes (la thèse de maîtrise devrait être achevée au début du poste), démontrer une profonde compétence en papyrologie grecque, être très motivé pour mener des recherches transdisciplinaires innovantes aux intersections de l’histoire ancienne, la papyrologie, les sciences humaines numériques et la paléoclimatologie ont une excellente maîtrise de l’anglais et une bonne connaissance d’autres langues de recherche, et peuvent travailler de manière autonome dans un environnement international et institutionnel diversifié.

Nous vous offrons

Un environnement de recherche stimulant au Département des civilisations anciennes, abritant l’une des plus importantes bibliothèques de recherche au monde en études classiques et de nombreuses collaborations internationales. L’Institut d’histoire ancienne héberge le «Basel Climate Science & Ancient History Lab» ( https://ancientclimate.philhist.unibas.ch/en/lab/ ) dirigé par le Prof. Dr. Sabine R. Huebner et héberge de multiples des projets de recherche à grande échelle sur l’Égypte gréco-romaine et un enseignement supérieur spécialisé en papyrologie numérique et en histoire de l’Égypte gréco-romaine. Le salaire et les conditions de travail seront ceux de l’Université de Bâle.
https://ancientclimate.philhist.unibas.ch/en/lab/

Application / Contact

Nous nous réjouissons de recevoir votre candidature complète. Les candidats doivent soumettre une lettre de motivation, un CV actuel (y compris une liste de publications le cas échéant) et une copie de leurs diplômes universitaires via le portail de candidature en ligne de l’université (voir bouton ci-dessous) jusqu’au 31 mai 2020 . Deux lettres de référence confidentielles doivent être envoyées directement par les arbitres au Prof. Dr. Sabine Huebner (sabine.huebner@unibas.ch). Les candidatures qui ne sont pas soumises via le portail de candidature en ligne de l’université ne seront pas prises en compte. Les questions sur le poste peuvent être adressées au Prof. Dr. Sabine Huebner, Département des civilisations anciennes, Université de Bâle, Petersgraben 51, CH – 4051 Bâle (sabine.huebner@unibas.ch).

Job Features

Job CategoryStage et Formation

Apply Online

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss