Avant le diabète de type 2, il y a le prédiabète. Les chercheurs pensent avoir trouvé un moyen naturel de contrôler le taux de sucre dans le sang afin d’éviter le passage au diabète de type 2. Découvrez ce que c’est.

5 millions de Français souffrent de diabète de type 2 . Cette maladie est caractérisée par un taux de glucose trop élevé dans le sang, ce qui peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Avant de devenir diabétiques de type 2, les personnes concernées passent par la phase de prédiabète. Le taux de sucre dans le sang de ce dernier est un peu élevé mais pas assez pour parler de diabète. Alors que la glycémie normale à jeun devrait être moins de 1,10 g / L, elle se situe entre 1,10 g / L et 1,25 g / L pour le prédiabète. Au-delà de 1,26 g / L, on parle de diabète. Problème : 80% des prédiabètes non traités se transforment en diabète de type 2.

Les chercheurs semblent avoir trouvé un moyen très efficace de contrôler la glycémie chez les patients prédiabétiques, afin d’éviter la transition redoutée vers le diabète de type 2 : la cannelle. Les résultats de leur travail sont publiés dans le Journal of the Endocrine Society .

Prédiabète : la cannelle aide à réguler le taux de sucre dans le sang
Pour révéler les effets étonnants de la cannelle sur le prédiabète, les chercheurs ont suivi 51 patients volontaires atteints de ce trouble glycémique. Ils ont dû consommer une capsule contenant 500 mg de cannelle ou un placebo trois fois par jour pendant 12 semaines.

Les chercheurs ont découvert que les suppléments de cannelle faisaient baisser le taux de glucose dans le sang . La cannelle était également bien tolérée, aucun effet secondaire spécifique n’a été signalé. “Notre étude a montré les effets avantageux de l’ajout de cannelle au régime alimentaire pour maintenir la glycémie stable chez les participants souffrant de prédiabète”, confirme Giulio R. Romeo, co-auteur de l’étude.

Si ces résultats sont prometteurs, la meilleure façon d’éviter le passage du prédiabète au diabète est de changer de mode de vie. Cela nécessite l’établissement d’un régime alimentaire équilibré, une activité physique régulière et une perte de poids.