Toujours innovatrice et audacieuse, la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke a créé le Grand Concours de bourses postdoctorales Claire-Deschênes pour les doctorantes et jeunes docteures.

Le Grand Concours de bourses postdoctorales Claire-Deschênes a pour but d’encourager la formation postdoctorale de femmes qui deviendront par la suite professeures en génie à l’Université de Sherbrooke.

Soumettez votre candidature et vous pourriez obtenir l’une des quatre bourses de stage postdoctoral de la phase 2 (40 000$/an, jusqu’à 2 ans), rattachée chacune à un poste de professeure à l’Université de Sherbrooke.

Au total, huit bourses auront été attribuées. Quatre ont été remises lors de la phase 1 du Concours.

Une bourse par domaine :
  • génie du bâtiment
  • génie chimique
  • génie informatique
  • génie robotique

Ont déjà été attribuées :

  • génie biotechnologique
  • génie civil
  • génie électrique
  • génie mécanique

Le Concours a été nommé en hommage à Claire Deschênes, à qui l’Université de Sherbrooke a décerné un doctorat honorifique en génie le 21 septembre 2019. Claire Deschênes a connu une riche carrière à l’Université Laval comme professeure-chercheure.

Conditions d’admissibilité

Le Concours est ouvert à toutes les femmes souhaitant réaliser un stage postdoctoral pour ensuite entreprendre une carrière professorale en génie, à l’Université de Sherbrooke.

Il importe de rappeler que l’Université de Sherbrooke est francophone, de sorte que les candidates doivent maîtriser le français ou s’engager à l’apprendre.

Au moment de soumettre leur candidature, les candidates doivent être inscrites à un programme de doctorat et doivent avoir réussi leur examen de synthèse au doctorat. Les candidates qui ont terminé leurs études de doctorat au cours des deux dernières années sont également admissibles. Les études doctorales et postdoctorales de chaque candidate doivent être réalisées dans des établissements différents.

Dans le respect des objectifs d’équité et de diversité, les interruptions de carrière en raison d’un congé parental, médical ou familial seront prises en compte lors de l’évaluation des candidatures. Les personnes candidates sont donc encouragées à identifier ces périodes dans leur curriculum vitae ou leur lettre de présentation.

Si la candidate ne détient pas la citoyenneté canadienne ou sa résidence permanente, certains documents d’immigration pourraient être exigés.

Dates du concours

Les huit bourses seront attribuées en deux tours de quatre bourses.

Le premier tour est actuellement terminé et a permis de remettre quatre bourses à quatre candidates dans les domaines suivants : génie biotechnologique – génie civil – génie électrique et génie mécanique. Pour le deuxième tour, les candidatures complètes doivent être reçues au plus tard le 1er février 2021.

Les entrevues pour les quatre bourses du tour 2 auront lieu au printemps 2021. 

Profil recherché

Avoir un intérêt marqué et de bonnes aptitudes pour l’enseignement, la pédagogie universitaire ainsi que pour la recherche, le développement et l’innovation. Démontrer des habiletés à établir et maintenir de bonnes relations interpersonnelles, un sens de la collaboration et des habiletés de travail d’équipe. Démontrer des qualités de leadership, d’initiative et d’excellentes capacités à communiquer et à interagir efficacement et harmonieusement avec divers partenaires internes et externes.

Durée de chaque bourse

L’Université de Sherbrooke s’engage à soutenir financièrement le stage postdoctoral de chaque lauréate pour une période pouvant aller jusqu’à deux années. Les modalités entourant le montant de chaque bourse visent à garantir que chaque lauréate dispose d’un minimum de 40 000$/an pour réaliser son stage postdoctoral.

Autres sources de financement

Chaque lauréate s’engage à soumettre son dossier à des concours de bourses d’organismes externes au cours de la première année de validité de la bourse postdoctorale, sauf dans la situation où aucun programme n’est disponible. La lauréate s’engage à aviser immédiatement l’Université de Sherbrooke de l’obtention d’une bourse externe. Dans ce cas, elle s’engage à retourner 75% de la bourse non consommée, tant que le soutien annuel total est d’au moins 40 000$.

Si une lauréate reçoit une autre forme d’aide financière pour son stage postdoctoral, elle peut maintenir cette aide et conserver 25% de la bourse postdoctorale Claire-Deschênes, voire davantage afin d’assurer un soutien annuel total d’au moins 40 000$.

Engagements de la boursière

Chaque lauréate s’engage à se consacrer à temps plein à son stage postdoctoral. Toute interruption du stage postdoctoral doit être communiquée à l’Université de Sherbrooke afin que les mesures usuelles soient convenues.

Chaque bourse postdoctorale Claire-Deschênes étant liée à un poste de professeure en génie à l’Université de Sherbrooke, les engagements entre les parties feront l’objet d’une entente contractuelle.

Informations supplémentaires – Claire Deschênes

Claire Deschênes a été nommée Membre (C.M.) de l’Ordre du Canada. Professeure à la retraite et associée au Département de génie mécaniquede l’Université Laval, elle y a été la première femme professeure. Elle a fondé un laboratoire spécialisé dans son domaine, le Laboratoire de machines hydrauliques de l’Université Laval (LAMH), ainsi qu’un consortium réunissant universitaires et partenaires industriels. Mme Deschênes contribue de façon significative au savoir-faire de la communauté scientifique et à la formation de la relève. On lui doit aussi l’établissement de trois organisations internationales qui favorisent la présence des femmes en sciences et en génie. De 1997 à 2005, elle a été titulaire de la Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et génie au Québec dans le but de répondre au besoin de personnel scientifique hautement spécialisé en innovation au Canada et de favoriser l’avancement professionnel des femmes scientifiques et ingénieures.

Plus d’information sur Claire Deschênes

Dossier de candidature

Chaque dossier de candidature doit comprendre :

  • un curriculum vitae;
  • les relevés de notes officiels des études universitaires;
  • une lettre de motivation;
  • un plan de recherche postdoctorale (envisagé ou en cours);
  • des tirés à part des contributions récentes les plus pertinentes;
  • deux lettres de recommandation en provenance directement des signataires;
  • une liste de contrôle dûment remplie.

Déposer ma candidature

Les dossiers incomplets ne seront pas considérés.