1 poste postdoctoral nano-électrochimie

Belgique
Publié il y a 1 an

CHIMIE DES SURFACES, INTERFACES et NANOMATÉRIAUX (ChemSIN)

FACULTÉ DES SCIENCES – DÉPARTEMENT DE CHIMIE

Un poste postdoctoral d’un an entièrement financé est disponible avec le Prof. Jon Ustarroz à la Chimie des Surfaces, Interfaces et Nanomatériaux (ChemSIN), à la Faculté des Sciences de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Le projet – EDNANO vise à résoudre la nucléation électrochimique et la croissance d’entités uniques en utilisant une approche expérimentale basée sur des nanopipettes.

L’électrodéposition offre la voie la plus polyvalente et évolutive pour la croissance des matériaux. Cependant, notre compréhension actuelle est inexacte et incomplète: la nucléation et la croissance électrochimiques (EN&G) ne procède pas seulement par une voie classique (attachement direct des ions de la solution), mais aussi par des voies non classiques (diffusion et agrégation de surface de nanocluster, etc. ).

Le candidat retenu étudiera la nucléation électrochimique et la croissance des métaux nobles (Au, Ag) et de transition (Pt, Pd) par SECCM et microscopie électronique (SEM & TEM), en mettant l’accent sur la cinétique de croissance non classique . Dans une prochaine étape, le candidat explorera le couplage de la plateforme SECCM avec des techniques microscopiques et spectroscopiques complémentaires in-situ.

La quantification des voies non classiques est très difficile mais peut ouvrir de nouvelles voies de recherche dans la croissance des matériaux par électrodéposition. Ce projet vise à résoudre expérimentalement les premières étapes de la nucléation et de la croissance électrochimiques, en se concentrant sur la formation d’un nombre réduit de noyaux (entités uniques) et leur interaction. Ceci est possible en utilisant la microscopie cellulaire électrochimique à balayage (SECCM), où la cellule de réaction est confinée au ménisque formé entre une nanopipette et un substrat, ainsi que des techniques microscopiques et spectroscopiques complémentaires in situ.

ChemSIN est un groupe de recherche international dynamique qui possède une expertise reconnue dans un large éventail de domaines de la science des surfaces (électrochimie, analyse de surface, catalyse hétérogène et chimie du plasma). Le projet actuel contribue au développement d’une nouvelle direction de recherche au sein de ChemSIN: le laboratoire de nano-électrochimie, dirigé par le professeur Jon Ustarroz. Le candidat retenu bénéficiera de deux plates-formes SECCM de pointe récemment installées, ainsi que de postes de travail électrochimiques et de méthodes d’analyse de surface telles que XPS, FESEM, TEM ou AFM, disponibles à la fois à ChemSIN (ULB) ou au groupe de recherche SURF ( VUB), où le professeur Ustarroz est professeur de recherche à temps partiel.

Profil

  • Vous êtes titulaire d’un doctorat en chimie, physique, science des matériaux, ingénierie ou dans un domaine connexe.
  • Vous êtes indépendant et motivé, soucieux de la qualité, créatif et coopératif
  • Vous vous engagez à rédiger une demande de bourse postdoctorale par le biais de l’un des programmes de bourses suivants: H2020- MSCA Individual Fellowship , FNRS Chargé de Recherches , ou similaire.
  • Vous avez démontré une expérience en électrochimie, y compris l’électrodéposition.
  • Les compétences en programmation dans LabVIEW pour l’acquisition de données et les logiciels de traitement de données (Matlab, Phython, IgorPro, etc.) sont fortement appréciées.
  • Une expérience dans au moins un des domaines suivants est un atout important: nucléation et croissance, (nano) électrochimie locale, microscopie à sonde à balayage (AFM, STM,…).
  • Compétences linguistiques: un excellent anglais (oral et écrit) est obligatoire.
  • Compétences en communication scientifique: bonne communication orale et rédaction de résultats scientifiques.
  • Les candidats éligibles ne doivent pas avoir résidé ou exercé leur activité principale (travail, études, etc.) en Belgique pendant plus de 24 mois au cours des 3 années précédant le début de la bourse.

Intéressé?

Les demandes doivent être envoyées par courrier électronique à [email protected] au plus tard le 15 e Septembre 2020 et devraient inclure:

  • une lettre de motivation motivant la candidature et décrivant comment le candidat répond aux critères de sélection
  • un CV, comprenant une liste de publications et les coordonnées de deux personnes pouvant fournir une référence
  • 2 échantillons de vos activités scientifiques antérieures qui représentent le plus vos compétences (c.-à-d. Texte intégral des manuscrits évalués par les pairs du premier auteur ou copie de la thèse de doctorat).

Le boursier postdoctoral sera embauché pour une période d’un an, sous réserve de renouvellement en fonction du rendement et de la disponibilité du financement. Le salaire net est compris entre 2.400 et 2.600 euros, en fonction du niveau d’ancienneté. La bourse sera offerte par le prestigieux Fonds National de la Recherche Belge, FNRS ( http://www.fnrs.be/ ). La date de départ est prévue à partir du 1er Novembre er 2020-1 Janvier er 2021, selon la disponibilité du candidat retenu.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost

error: Alert: Content is protected !!