Chercheur postdoctoral en recherche sur les maladies infectieuses – Institut Luxembourgeois de la Santé

Publié il y a 4 semaines

CDD de 2 ans, temps plein, à partir de mars 2023

Arrière plan.  Les infections virales demeurent une grave menace pour la santé publique malgré l’amélioration constante des interventions préventives et thérapeutiques. Dans ce contexte, le séquençage du génome viral permet l’identification et le suivi des mutations impliquées dans l’échappement immunitaire ou l’échec diagnostique. L’inférence phylogénétique permet d’identifier l’origine du virus, de surveiller l’évolution du virus et de suivre les chaînes de transmission pendant les épidémies. De plus, le séquençage de nouvelle génération est devenu un outil clé pour découvrir de nouveaux agents étiologiques, mais reste à développer davantage dans les milieux à faibles ressources et à forte charge de maladies infectieuses.

Objectifs. Nous recherchons un post-doctorant très motivé qui appréciera de travailler dans un environnement multinational sur des projets liés à l’épidémiologie moléculaire des maladies infectieuses virales dans le cadre du projet « Microbiologie pour le développement ». Le candidat doit mettre en place et appliquer la technologie de séquençage Oxford Nanopore ainsi que des pipelines d’analyse de données NGS pour plusieurs virus tels que les virus de la rougeole, de la rubéole, de la grippe et de l’hépatite, et planifier le transfert de technologie vers des laboratoires partenaires dans les pays à revenu faible et intermédiaire. (fi Burkina Faso).

Environnement de formation et de recherche . Le candidat sera intégré au Groupe de Virologie Clinique et Appliquée au sein du Département Infection et Immunité et sera supervisé par le Dr Judith Hübschen. Le projet « Microbiologie pour le développement » porte sur la recherche appliquée en infectiologie adaptée au contexte local et vise à apporter des preuves scientifiques aux décideurs en santé publique et animale. Le renforcement des capacités et le transfert de technologie aux partenaires des pays à revenu faible et intermédiaire font partie intégrante de ce projet.

Compétences clés, expérience et qualifications

    • Doctorat en virologie, microbiologie, épidémiologie ou autres domaines connexes
    • Une expérience pratique du séquençage Oxford Nanopore et de l’analyse de données NGS est obligatoire
    • Une expertise en phylogénie bayésienne et en analyse de données épidémiologiques, ainsi qu’en statistiques utilisant R, Python ou Stata est considérée comme un atout
    • La maîtrise de l’anglais est obligatoire; la connaissance du français est considérée comme un atout
    • Intérêt marqué pour la recherche appliquée sur les maladies infectieuses et la santé publique
    • Forte motivation pour les voyages internationaux dans les pays à revenu faible et intermédiaire
    • Fortes capacités d’analyse et de résolution de problèmes
    • Détermination à surmonter les obstacles et à mener à bien des études de recherche (persévérance)
    • Bon sens de l’organisation, excellente gestion du temps, rigueur, autonomie, ouvert aux critiques constructives
    • Sens des priorités et capacité à travailler avec des personnes d’horizons et de cultures différents
    • Solides compétences en rédaction et en présentation

Ce que nous offrons

  • Le candidat aura l’opportunité de travailler dans un environnement scientifique interactif et international.
  • Le personnel de recherche est soutenu par un accès facile à l’expertise scientifique, des installations bien équipées et un programme de séminaires actif.
  • Diverses possibilités de formation, y compris la recherche, la communication, la gestion de projet et d’autres compétences, sont offertes par LIH .

Contact scientifique : Judith Hübschen, PhD – Judith.Huebschen@lih.lu

Veuillez postuler via le site Web du recruteur.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPost doc

Postuler en ligne

Laissez un commentaire