Chercheur sur la dynamique à petite échelle dans l’océan profond

France
Publié il y a 1 an
DESCRIPTION DE L’EMPLOI

Chercheur d’ emploi  en océanographie

Discipline Sciences de la Terre

Domaines de spécialité Océanographie physique

Type de contrat  Poste permanent (CDI)

Département / Bureau  ODE – Laboratoire de physique océanique et de télédétection par satellite (LOPS)

Lieu d’ affectation Plouzané, Bretagne

Date d’ouverture des candidatures:  mai 2020

Date d’entrée en fonction:  novembre 2020

Référence (HRD)  PV 2020-038

L’Institut et le service recrutement

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par son travail et son expertise, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et côtier et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est une source de connaissances, d’innovation, de données de suivi et d’expertise pour le monde marin, tant en termes de politique publique que d’activité socio-économique. C’est la seule structure de ce type en Europe.

Fondé en 1984, l’Ifremer est un établissement public industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

• Présentation de la structure d’accueil

Le Laboratoire de Physique Océanique et de Télédétection Satellite (LOPS) est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique ( CNRS ), de l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer ( Ifremer ), de l’Institut de Recherche pour Développement ( IRD ) et l’Université de Brest ( UBO ). C’est également un laboratoire de l’Institut universitaire européen de la mer ( IUEM). En tant qu’unité de recherche, LOPS développe et participe à des programmes de recherche en océanographie qui contribuent au développement des connaissances sur la dynamique des océans à différentes échelles de temps et d’espace et qui étudient les relations de l’océan avec d’autres compartiments du système terrestre tels que l’atmosphère, glace de mer et organismes vivants.

• Introduction du poste à pourvoir et de sa position dans l’organigramme

Au sein de l’équipe scientifique  » Ocean Scale Interactions  » de l’UMR LOPS, sous l’autorité du responsable du laboratoire Ifremer « Deep Ocean and Ocean Scale Interactions », la personne recrutée dirigera un projet de recherche original sur la dynamique à petite échelle en océan profond.

Domaines de responsabilité généraux

Par rapport aux processus de surface, les processus à petite échelle profondément dans l’océan sont encore peu explorés. C’est néanmoins dans la couche inférieure qu’une partie importante de l’énergie de l’océan mondial se dissipe et que des processus turbulents génèrent le mélange qui déterminera à grande échelle les propriétés physiques et biogéochimiques des masses d’eau océaniques.

Ces couches limites inférieures sont une zone de développement de structures à petite échelle qui sont énergétiques et conduisent à un mélange important. Mais en raison de la difficulté à les observer jusqu’à présent, ces processus à petite échelle dans l’océan profond sont encore largement inconnus.

Comprendre la dynamique des grands fonds est également un enjeu essentiel pour mieux comprendre les problèmes liés aux panaches hydrothermaux et aux écosystèmes profonds et pour évaluer les impacts environnementaux liés à l’exploitation des ressources minérales.

Ces processus à petite échelle de la couche inférieure ne sont pas pris en compte dans les modèles à grande échelle. Cela explique en partie les incertitudes de premier ordre concernant la quantification des flux biogéochimiques, et en particulier des micro et macro-nutriments à l’interface topographie-colonne d’eau. Une meilleure compréhension des processus des échelles fines profondes peut permettre, à terme, d’établir une paramétrisation des écoulements physiques et biogéochimiques à l’interface topographie-colonne d’eau qui bénéficiera aux modèles à grande échelle, notamment climatiques, et aux géosciences.

L’équipe LOPS « Ocean Scale Interactions » a développé une grande expertise dans la dynamique turbulente des océans, basée à la fois sur l’analyse théorique de la dynamique des fluides géophysiques, et sur le développement et l’utilisation de modèles numériques adaptés de ces processus.

La personne recrutée, océanographe physique, se spécialisera dans les processus de la couche inférieure et les interactions courant – topographie. Les objectifs scientifiques sont de mieux comprendre la dynamique des échelles fines dans les couches profondes de l’océan ainsi que l’impact de ces dynamiques sur la circulation océanique à plus grande échelle et sur les interactions physique-biologie-lithosphère.

Activités principales

La personne recrutée doit réaliser un projet de recherche original sur le sujet exposé ci-dessus. Il peut baser son approche sur une combinaison de modèles théoriques, l’analyse de données in situ à haute résolution spatiale et temporelle et la simulation numérique.

Il peut être amené à contribuer à la collecte de données via la réalisation de campagnes dédiées et à proposer des développements technologiques préparant l’avenir des mesures in situ à petite échelle à l’intérieur et en haute mer.

Pour mener à bien son projet scientifique, il pilotera des propositions, encadrera des doctorants et post-doctorants, valorisera ses recherches à travers des publications scientifiques, des présentations lors de conférences internationales, et la communication auprès du grand public.

Environnement de travail collaboratif

Relation de collaboration interne

Les 4 équipes de recherche et le Service Technique d’Observation In Situ (TOIS) de l’UMR LOPS. Au sein de l’Ifremer, les laboratoires de géosciences et d’écologie des grands fonds.

Relation de collaboration externe

Les autres unités de recherche locales du site de Brest (principalement au sein de l’IUEM), les unités de recherche nationales et internationales dans le domaine scientifique, avec la plupart desquelles le LOPS collabore déjà.

Éducation et expérience requises

Doctorat en océanographie physique et expérience post-doctorale, dont de préférence à l’étranger.

Connaissances, compétences et caractéristiques requises

Connaissances, compétences et capacités

– Compétences en recherche scientifique dans le domaine décrit ici

– Connaissance de la dynamique des fluides géophysiques

– Techniques d’analyse de données et / ou simulations numériques pour l’étude des processus à échelle fine

– Bon niveau d’anglais

Qualités humaines

– Rechercher l’esprit et la curiosité intellectuelle pour comprendre la dynamique des océans

– Intérêt général pour les sciences marines

– Capacité d’interagir avec des collaborateurs d’autres disciplines

– Forte autonomie

– Une expertise reconnue

– Solides compétences en rédaction (en anglais)

Conditions de travail spécifiques

Emploi à temps plein, opportunités de travail en mer

Comment postuler pour ce poste

Date limite de candidature: 12/07/2020

Accédez à cette offre en un clic (HRD): https://ifremer-en.jobs.net/en-GB/job/researcher-on-fine-scale-dynamics-in-the-deep-ocean/J3M4V86FGXH1GK53V63

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss