DIRECTEUR, DIVISION DES SCIENCES ÉCOLOGIQUES ET DE LA TERRE (UNESCO)

France
Publié il y a 2 mois

DIRECTEUR , DIVISION DES SCIENCES ÉCOLOGIQUES ET DE LA TERRE

Numéro de poste: SC 398

Qualité: D-1

Secteur parent: Secteur des sciences naturelles (SC)

Lieu d’affectation: Paris

Famille d’emplois: Sciences naturelles

Type de contrat: CDD

Durée du contrat: 2 ans

Recrutement ouvert à: Candidats internes et externes

Date limite de candidature (minuit, heure de Paris): 21 – MAI -2021 ( PROLONGÉ )

Valeurs fondamentales de l’ UNESCO : engagement envers l’organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

VUE D’ ENSEMBLE DES LES FONCTIONS DE LA POSTE

La Division des sciences écologiques et de la Terre comprend trois sections couvrant:

– Recherche et politique du MAB, écologie et biodiversité, Stratégie d’action de l’ UNESCO sur le changement climatique

– Mise en réseau du MAB, réserves de biosphère et renforcement des capacités

– Sciences de la Terre et réduction des risques liés aux géo-dangers

La Division vise à aider les États Membres aux niveaux national, régional et mondial à faire progresser la science et les capacités de gestion durable de leurs ressources naturelles et de la biodiversité, à travers ses programmes en sciences de la Terre et en sciences écologiques en vue de la mise en œuvre de l’Agenda 2030. aux deux priorités mondiales de l’UNESCO, l’Afrique et le genre.

La Division est responsable du Programme sur l’homme et la biosphère ( MAB ) et du Programme international de géosciences et géoparcs ( IGGP ), de leurs secrétariats et de leurs réseaux mondiaux de réserves de biosphère et de géoparcs. Il dirige également la coordination à l’échelle nationale de la Stratégie d’action de l’UNESCO sur le changement climatique et de son programme sur la réduction des risques de catastrophe ( RRC ), en vue de renforcer la résilience au changement climatique et la gestion des risques géo-aléatoires dans les États membres. Elle exerce ses activités en étroite coopération avec l’ UNESCO centres -affiliated, l’ UNESCO présidents et institutions à l’ intérieur et à l’ extérieur du système des Nations Unies ( IPBES , avenir de la Terre, l’ UICN, etc.). Une attention particulière est accordée aux réseaux de réserves de biosphère et de géoparcs. Ils servent d’opportunités d’apprentissage pour la gestion durable des ressources naturelles, pour le développement économique local et pour la résolution des conflits grâce à une gouvernance partagée.

La Division est responsable des publications telles que les Cartes du monde des réserves de biosphère et des géoparcs, du matériel de formation pour la RRC , et elle gère des journées internationales et des récompenses liées aux programmes de la Division, financées par le secteur public et privé.

Sous l’autorité et la supervision directe du Sous-Directeur général du Secteur des sciences exactes et naturelles, le titulaire sera responsable de la gestion des ressources humaines et financières, de l’administration et des opérations de la Division, conformément aux politiques et procédures de l’Organisation.

Il / elle dirigera les efforts du Secteur pour établir et maintenir des relations efficaces avec les partenaires concernés à l’intérieur et à l’extérieur du système des Nations Unies; élaborer et divertir des stratégies de collecte de fonds et des partenariats productifs avec les donateurs. Il / elle sera également responsable de la planification stratégique de la Division et de la coordination des programmes et plans d’action ainsi que des rapports à l’ UNESCO.Organes directeurs, selon les besoins. Cela comprend la promotion de la recherche interdisciplinaire, des sciences de la durabilité et des activités de formation en gestion des ressources naturelles. Il / elle assurera la supervision immédiate des chefs de section de la Division et assurera le leadership intellectuel, stratégique et opérationnel dans l’élaboration et l’exécution des activités de programme pertinentes de la Division en vue de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des objectifs de développement durable.

En particulier, le titulaire:

    • Servir de  secrétaire du Programme intergouvernemental MAB et de son Réseau mondial des réserves de biosphère ( WNBR )  pour assurer la mise en œuvre efficace de la Stratégie MAB (2015-2025) et du Plan d’action de Lima (2016-2025). Il / elle mobilisera et promouvra de manière proactive la contribution du WNBR en tant que sites d’apprentissage et modèles de développement durable, de gouvernance partagée et de développement économique vert, répondant efficacement aux aspects sociaux, environnementaux et économiques de l’Agenda 2030.
    • Servir de  secrétaire du Programme international des géosciences et des géoparcs ( IGGP )  et de son réseau mondial de géoparcs et superviser et fournir un leadership et des conseils mondiaux sur les initiatives pertinentes pour démontrer l’importance des connaissances et des pratiques en géosciences dans le développement durable des ressources terrestres, en coopération avec partenaires au sein du système des Nations Unies au sens large et avec les sections géologiques pertinentes.
    • Assurer la coordination générale de la mise en œuvre de la Stratégie d’action de l’ UNESCO sur le changement climatique et fournir des orientations stratégiques pour l’élaboration du programme de l’ UNESCO sur la réduction des risques liés aux géorisques. Renforcer la résilience des sites désignés par l’ UNESCO et leur capacité à faire face au changement climatique et aux risques naturels conformément au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe et à l’Accord de Paris sur le changement climatique.
    • Planifier, coordonner et suivre les programmes de l’UNESCO en renforçant la coopération interdisciplinaire et en promouvant la gouvernance participative des systèmes aux niveaux national, régional et mondial.
    • Faire preuve de leadership dans l’ établissement de partenariats stratégiques clés tant au sein de l’ UNESCO et avec des partenaires extérieurs et assurer une communication efficace avec l’ UNESCO bureaux extérieurs, l’ UNESCO -affiliated centres et chaires.
    • Être responsable du développement des partenariats, du développement et de l’établissement des relations et maintenir la liaison avec les donateurs actuels et potentiels dans le cadre de la stratégie de mobilisation des ressources de l’ UNESCO . Il / elle mobilisera des fonds pour les programmes et projets du Secteur.
    • Gérer et guider une équipe de personnel multiculturel en créant un environnement de travail positif et en encourageant l’engagement et l’action pour promouvoir les idéaux, les objectifs et les cibles de l’ UNESCO . Diriger, attribuer des tâches et rendre compte de la gestion du personnel de la Division et du budget alloué à la mise en œuvre de programmes et d’activités spécifiques.

COMPÉTENCES (Core / Managerial)

Communication (C)

Responsabilité (C)

Innovation (C)

Partage des connaissances et amélioration continue (C)

Planification et organisation (C)

Focalisation sur les résultats (C)

Travail d’équipe (C)

Prendre des décisions de qualité (M)

Conduire et gérer le changement (M)

Construire des partenariats (M)

Diriger et responsabiliser les autres (M)

Réflexion stratégique (M)

Gérer la performance (M)

Pour des informations détaillées, veuillez consulter le Cadre de compétences de l’  UNESCO .

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation

  • Diplôme universitaire supérieur (maîtrise ou équivalent) en sciences écologiques et / ou environnementales ou dans un domaine connexe des sciences naturelles.

L’expérience professionnelle

  • Au moins 15 ans d’expérience professionnelle progressive au niveau de gestion approprié au sein du système des Nations Unies ou d’autres institutions internationales, y compris une vaste expérience des questions de développement liées aux domaines de compétence de l’UNESCO, en association avec des organisations nationales et internationales.
  • Expérience du plaidoyer, des ressources et de la mobilisation de partenariats.
  • Expérience dans le domaine des relations internationales et de la diplomatie, de la coopération multilatérale, du développement.
  • Vaste connaissance des défis environnementaux et de leur interdépendance.

Aptitudes et compétences

  • Connaissance et engagement envers le mandat, la vision, l’orientation stratégique et les priorités de l’Organisation.
  • Bonne connaissance des programmes et politiques de l’ UNESCO et des politiques et institutions internationales de développement.
  • Aptitudes avérées en matière de planification stratégique et de gestion, y compris la capacité d’administrer de vastes programmes et des ressources financières.
  • Capacité de leadership, sens élevé de l’objectivité et de l’intégrité professionnelle, diplomatie, tact et astuce politique.
  • Aptitude avérée à travailler en collaboration et à nouer des relations avec divers groupes d’organisations et d’individus, les institutions compétentes, les organisations intergouvernementales et non gouvernementales, notamment grâce à la mise en réseau; aptitude à participer efficacement aux négociations de haut niveau avec les Nations Unies et les partenaires extérieurs.
  • Compétences analytiques et organisationnelles, y compris dans l’établissement de plans et de priorités, et dans leur mise en œuvre efficace, ainsi que dans l’élaboration de plans de mise en œuvre.
  • Compétences avérées dans la gestion des ressources financières et humaines.
  • Capacité à fournir un leadership intellectuel pour guider le personnel, ainsi que capacité à instaurer la confiance, à gérer, à diriger et à motiver un groupe important et diversifié de personnel dans un environnement multiculturel avec sensibilité et respect de la diversité.
  • Excellentes compétences interpersonnelles et de communication avec de fortes capacités de représentation.
  • Capacité à communiquer efficacement et de manière persuasive, tant à l’oral qu’à l’écrit, devant un large éventail de mandants, ainsi que les médias d’information.
  • Bon jugement et aptitudes à la prise de décision.
  • Capacité à identifier les principaux problèmes, objectifs, opportunités et risques stratégiques.

Langues

  • Excellente connaissance de l’anglais (oral et écrit).

QUALIFICATIONS SOUHAITABLES

Éducation

  • doctorat ou diplôme équivalent dans le domaine des sciences de l’environnement et / ou de la terre.

L’expérience professionnelle

  • Expérience de la conduite d’un dialogue sur les politiques aux niveaux gouvernemental et non gouvernemental ou dans les secteurs public et privé.
  • Expérience de travaux de recherche et / ou d’enseignement à l’université ou dans un établissement de recherche.
  • Expérience dans un lieu d’affectation sur le terrain.

Aptitudes et compétences

  • Bonne connaissance du système des Nations Unies.

Langues

  • Connaissance du français.
  • Connaissance d’autres langues officielles des Nations Unies (arabe, chinois, russe ou espagnol).

AVANTAGES ET DROITS

Les salaires de l’UNESCO se composent d’un salaire de base et d’autres avantages pouvant inclure le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations familiales, assurance médicale, régime de retraite, etc.

Le salaire annuel approximatif pour ce poste est de 136 050 $ US.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiAdministration

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss