Doctorat en « Effets du changement climatique sur les interactions plantes-ennemis » – Davos Dorf , Suisse

Suisse
Publié il y a 5 jours

L’Institut WSL pour la recherche sur la neige et les avalanches SLF fait partie de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL et donc du Domaine des EPF. WSL se concentre sur l’utilisation durable et la protection de l’environnement ainsi que sur la gestion des risques naturels. WSL emploie environ 600 personnes, dont 140 au SLF à Davos.

Le groupe Écosystèmes de montagne au sein de l’unité de recherche Environnements alpins et risques naturels étudie comment le changement climatique et l’utilisation des terres affectent la diversité et le fonctionnement des écosystèmes alpins et recherche un(e)

Doctorat en « Effets du changement climatique sur les interactions plantes-ennemis »

Le projet de doctorat prospectif vise à étudier les effets des herbivores invertébrés et des pathogènes fongiques sur les communautés végétales, la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes, et comment ils seront modifiés par le réchauffement climatique. Le projet utilisera une combinaison d’approches : 1) des expériences d’exclusion d’insectes, de mollusques et d’agents pathogènes fongiques sur un gradient d’altitude dans les prairies suisses, combinées à un réchauffement expérimental et à des enquêtes sur les réponses des plantes et des communautés ennemies, 2) des expériences de transplantation multi-espèces qui simulent l’avenir les scénarios d’ennemis auxquels sont confrontés les plantes focales et 3) les données d’une expérience répliquée à l’échelle mondiale. Cela fera progresser notre compréhension des réponses des espèces et des écosystèmes au changement climatique, ce qui est essentiel pour prévoir la dynamique future des ravageurs, des maladies et de la diversité biologique.

Le doctorat sera directement supervisé par le Dr Anne Kempel (WSL Institute for Plant Sciences) et collaborera avec le Prof. Eric Allan (Université de Berne), le Prof. Robert Junker (Université de Marburg, Allemagne) et le Prof. Jake Alexander (ETH Zurich). Le projet est intégré au réseau de recherche « BugNet » (bug-net.org), un réseau de recherche collaboratif mondial visant à mieux comprendre l’impact des herbivores invertébrés et des pathogènes fongiques sur les communautés végétales.

Vous êtes titulaire d’une maîtrise en écologie ou dans un domaine connexe et vous êtes un étudiant hautement qualifié et motivé avec un fort intérêt pour le changement climatique, l’écologie végétale et les interactions biotiques. Vous aimez le travail sur le terrain et en laboratoire et avez une bonne connaissance et un intérêt pour les statistiques et l’analyse de données à l’aide de R. L’intérêt et les compétences pour l’identification des insectes sont un avantage. De plus, vous êtes un joueur d’équipe et avez une bonne maîtrise de l’anglais écrit et parlé.

Veuillez envoyer votre candidature complète à Jasmine Zimmermann, Ressources humaines SLF, en téléchargeant les documents demandés via notre page Web. Les candidatures par e-mail ne seront pas prises en compte. Anne Kempel ( anne.kempel@slf.ch ), se fera un plaisir de répondre à vos questions ou de vous offrir de plus amples informations.  Le WSL s’efforce d’augmenter la proportion de femmes dans son emploi, c’est pourquoi les femmes qualifiées sont particulièrement sollicitées pour postuler à ce poste.

Flüelastrasse 11, CH-7260 Davos Dorf
Site Web
Entreprise-Vidéo

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiDoctorat

Postuler en ligne

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.