Doctorat en méthodes électrochimiques pour le traitement avancé de l’eau et des eaux usées

Norvège
Publié il y a 1 mois

La Faculté des sciences et de la technologie de l’Université norvégienne des sciences de la vie ( NMBU ) a un poste de doctorat vacant lié aux méthodes électrochimiques pour le traitement avancé de l’eau et des eaux usées. Le poste de doctorat est d’une durée de 3 ans, ou jusqu’à 4 ans si l’enseignement et d’autres tâches sont convenus.

Le projet de recherche de doctorat examinera si les méthodes électrochimiques peuvent lutter contre les contaminants organiques actuels et émergents dans l’eau et les eaux usées, garantissant la sécurité et la circularité de l’eau pour les générations futures.

Les méthodes conventionnelles de traitement de l’eau et des eaux usées échouent lorsqu’elles sont évaluées de manière holistique par l’efficacité du traitement par rapport aux micropolluants organiques, au coût et à l’empreinte environnementale. Il existe un besoin urgent de développer des technologies alternatives efficaces, économiquement et écologiquement durables. L’une des voies prometteuses consiste à combiner des procédés conventionnels avec des méthodes membranaires et électrochimiques.

Le projet vise à accélérer l’avancée des méthodes électrochimiques dans le traitement de l’eau et des eaux usées en abordant l’efficacité des processus de traitement, les micropolluants et les contaminants émergents, et la récupération des ressources des eaux usées.

Le projet de recherche abordera les problèmes de traitement de la MON dans l’approvisionnement en eau et l’ élimination de la DCO dans le traitement des eaux usées en mettant fortement l’accent sur les contaminants préoccupants (CEC) et les précurseurs des sous-produits de désinfection (SPD). Le projet examinera les méthodes d’électrocoagulation et d’électrooxydation et leurs combinaisons avec les procédés de séparation membranaire. Le projet explorera également l’analyse des processus et les statistiques avancées pour comprendre les principes fondamentaux des méthodes et développer un contrôle de processus appliqué.

Des découvertes scientifiques clés sont attendues en ce qui concerne notre compréhension des systèmes d’électrocoagulation et d’électrooxydation pour l’élimination des matières organiques et la façon dont ceux-ci peuvent être traduits en systèmes opérationnels réels.

Le poste de doctorat est lié au projet de recherche en cours « Avancée des procédés électrochimiques pour la sécurité de l’eau et la circularité » ( www.aeco-project.org ) accordé par le Conseil de la recherche de Norvège pour 2020-2024. Le projet est une recherche collaborative entre NMBU , l’Université de Calgary (Canada) et l’Université de Columbia (New York, États – Unis ). Le doctorant effectuera des recherches dans une équipe scientifique internationale et coopérera avec des doctorants des universités partenaires. Le candidat au doctorat devrait participer à l’International Water Summer School en Norvège, à deux camps d’entraînement de recherche au Canada et aux États – Unis , à des réunions de projets internationaux et à des ateliers avec des partenaires industriels.

L’université finance entièrement la bourse de doctorat. En outre, la subvention existante du Conseil de la recherche de Norvège a des fonds pour l’équipement de recherche, l’analyse et les consommables, les voyages internationaux, les frais de conférence et les APC pour la publication en libre accès.

À la fin du projet, vous serez très bien placé pour avoir une carrière très réussie dans le secteur de l’eau ou dans un rôle académique. Nous vous aiderons à devenir un chercheur dynamique, confiant et hautement compétent avec des compétences transférables plus larges (communication, gestion de projet et leadership) qui seront hautement souhaitables pour votre employabilité future.

Tâches principales

  • Revue analytique de la littérature scientifique et état de l’art sur les méthodes électrochimiques pour le traitement de l’eau et des eaux usées aidant à affiner les lacunes dans les connaissances et les questions de recherche
  • Conception d’expériences sur l’élimination des polluants organiques de l’eau et des eaux usées en appliquant des méthodes électrochimiques
  • Concevoir, assembler et exécuter des installations expérimentales de laboratoire et de pilote
  • Collecte des données : observation en laboratoire des principes de base ; formulation du concept technologique; preuve de concept expérimentale et validation en laboratoire ; validation dans l’environnement pertinent à l’usine pilote
  • Analyse d’échantillons d’eau et d’eaux usées
  • Analyse statistique avancée et autres techniques de sciences des données pour le traitement des données collectées
  • Au moins 3 publications dans des revues internationalement indexées scientifiquement
  • 2-3 présentations à des conférences scientifiques internationales

Le candidat retenu doit saisir un plan pour l’avancement des travaux vers un doctorat au cours des premiers mois de la nomination, en vue de terminer un doctorat au cours de la période de bourse de doctorat.

Compétence

Pour être nommé, le candidat doit remplir les conditions d’admission à l’un des programmes de doctorat de la NMBU . Une maîtrise d’au moins 120 crédits ( ECTS ) est requise, qui est basée sur un baccalauréat d’au moins 180 crédits ( ECTS ), ou cand.med.vet. ou master intégré d’au moins 300 crédits ( ECTS ). Une thèse de maîtrise d’ici le 30 juin 2021 peut être envisagée. Le candidat doit avoir une solide formation académique documentée issue d’études antérieures et être capable de documenter de bonnes compétences en anglais, à la fois à l’écrit et à l’oral. Pour plus d’informations sur les critères d’admission, voir le Règlement du  doctorat  et les « dispositions complémentaires aux programmes de doctorat”. Le candidat doit documenter son expertise et son intérêt pour le sujet de recherche.

Diplômes académiques requis

  • Master internationalement reconnu avec un niveau académique élevé en génie chimique ou des procédés, en chimie, en sciences de l’environnement ou dans une discipline connexe

Les expériences et compétences suivantes seront mises en avant :

  • Compréhension de la chimie et du traitement de l’eau
  • Solide expérience analytique à la fois en laboratoire et en méthodes numériques
  • Expérience pratique de l’analyse de la qualité de l’eau et des eaux usées ou des techniques analytiques connexes
  • Conception d’expériences et statistiques pour les ingénieurs en environnement ou similaires
  • Expérience expérimentale
  • Connaissances générales et expérience dans la technologie et l’ingénierie du traitement de l’eau et des eaux usées
  • Une première expérience dans le domaine de l’eau serait un plus mais n’est pas indispensable
  • Des expériences dans des publications dans des revues et conférences scientifiques internationales seront considérées comme un atout

Tu dois:

  • Avoir un intérêt pour la recherche scientifique appliquée
  • Soyez un joueur d’équipe
  • Être un candidat motivé et bien organisé avec de bonnes compétences en communication

Rémunération et informations complémentaires

Le poste de doctorat est placé dans le code de poste 1017 de l’échelle salariale du gouvernement. Les doctorants sont normalement placés au grade de rémunération 54 ( NOK 491.200,-) sur l’échelle salariale du gouvernement norvégien au moment de l’emploi et suivent les règlements de mérite ordinaires.

Les conditions d’emploi sont régies par les directives norvégiennes pour les bourses de doctorat dans les universités et les collèges universitaires.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Dr Zakhar Maletskyi, professeur agrégé d’ingénierie de l’eau et de l’environnement

Courriel : zakhar.maletskyi@nmbu.no ; téléphone +47 67231911

Informations pour les candidats au doctorat  et  informations générales aux candidats

Application

Pour postuler en ligne à cette offre d’emploi, veuillez cliquer sur le bouton « Postuler à cet emploi » ci-dessus. Cela vous dirigera vers le système de recrutement en ligne de l’Université, où vous devrez créer un compte (si vous ne l’avez pas déjà fait) et vous connecter avant de remplir le formulaire de candidature en ligne.

Date limite d’inscription: 31. août 2021

Les publications doivent être incluses par voie électronique avant la date limite de candidature. Les documents imprimés qui ne peuvent pas être envoyés par voie électronique doivent être envoyés par courrier postal à l’Université norvégienne des sciences de la vie, Faculté des sciences et technologies, PO Box 5003, NO-1432 32s, dans le (31.08.2021). Veuillez indiquer le numéro de référence (21/03223).

S’il est difficile de juger de la contribution du candidat pour les publications à auteurs multiples, une brève description de la contribution du candidat doit être incluse.

Les candidatures doivent inclure (par voie électronique) :

  • Une lettre d’intention qui comprend une déclaration personnelle et un plan de proposition de recherche (max. 2 pages)
  • Curriculum vitae
  • Liste complète des publications
  • Copies des diplômes et relevés de notes des dossiers académiques (tous certifiés)
  • Une liste de deux personnes pouvant servir de références (avec numéros de téléphone et adresses e-mail)
  • Une preuve de maîtrise de l’anglais doit être jointe conformément à la  section 5-2 (3) du règlement sur le doctorat de la NMBU . 

À propos de la Faculté des sciences et de la technologie

La Faculté des sciences et de la technologie ( REALTEK )  développe des connaissances fondées sur la recherche et forme les ingénieurs civils et les conférenciers nécessaires pour atteindre les objectifs de durabilité de l’ONU. Nous comptons environ 150 salariés, 70 doctorants et bientôt 1500 étudiants. L’enseignement et la recherche à REALTEK couvrent un large éventail de disciplines.

Cela comprend la science des données, la mécanique et le génie des procédés, la robotique, la construction et l’architecture, l’économie industrielle, la physique de l’environnement et les énergies renouvelables, la géomatique, l’ingénierie de l’eau et de l’environnement, les mathématiques appliquées ainsi que la formation des enseignants du secondaire en sciences naturelles et utilisation des ressources naturelles telles que comme dans l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture. Le lieu de travail est à Ås, à 30 km d’Oslo.

L’Université norvégienne des sciences de la vie ( NMBU )

NMBU a une responsabilité particulière pour la recherche et l’éducation qui assure la base de la vie des générations futures. La durabilité est ancrée dans tout ce que nous faisons et nous fournissons des connaissances pour la vie. NMBU compte 1 800 employés dont environ 250 bourses doctorales et 6 000 étudiants. L’université est divisée en sept facultés.

NMBU croit qu’un bon environnement de travail est caractérisé par la diversité.

Nous encourageons les candidats qualifiés à postuler sans distinction de sexe, de capacité fonctionnelle, d’origine culturelle ou si vous avez été en dehors du marché du travail pendant une période. Au besoin, des aménagements du milieu de travail seront faits pour les personnes handicapées. Plus d’informations sur NMBU sont disponibles sur  www.nmbu.no.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiStage et Formation

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss