H / F Offre postdoctorale de 36 mois en imagerie cellulaire, biologie cellulaire et immunologie dans le cadre de l’interaction hôte-pathogène

France
Publié il y a 2 ans
  • ORGANISATION / ENTREPRISE
    CNRS
  • DOMAINE DE RECHERCHE
    Sciences Biologiques
    Sciences médicales
    Sciences pharmacologiques
  • PROFIL DE CHERCHEUR
    Chercheur de premier niveau (R1)
  • DATE LIMITE D’INSCRIPTION
    22/02/2020 23:59 – Europe / Bruxelles

La co-infection par Mycobacterium tuberculosis (Mtb), l’agent étiologique de la tuberculose (TB) et le VIH-1 est un problème de santé majeur dans le monde. La relation synergique entre le VIH-1 et le Mtb est connue pour entraîner une augmentation de la prolifération des agents pathogènes et la pathogenèse associée. Dans ce contexte, nous avons récemment démontré que les nanotubes à effet tunnel (TNT) sont des structures cellulaires induites par un microenvironnement associé à la tuberculose qui favorise la propagation du VIH-1 parmi les macrophages, augmentant la charge virale observée chez les patients co-infectés VIH / TB. Les TNT sont des connexions minces qui ont attiré l’attention scientifique internationale en tant que nouveau mécanisme de communication intercellulaire pour fournir un pont cytoplasmique continu entre les cellules. Nous allons maintenant déterminer les mécanismes cellulaires et moléculaires entraînés par le Mtb qui améliorent le transfert de cellule à cellule du VIH-1, en particulier dans le cadre de TNT. Des approches de microscopie innovantes seront utilisées pour étudier la dynamique du TNT et du transfert du VIH-1 dans les macrophages in vitro et in vivo. Sur la base de données préliminaires solides, nous nous concentrerons sur le récepteur de lectine de surface cellulaire, Siglec-1 (CD169), un facteur crucial dans la synergie entre le Mtb et le VIH-1.

Ce projet de recherche identifiera les mécanismes impliqués dans la pathogenèse de la co-infection VIH / TB, y compris dans la transmission et la propagation du VIH-1. Comprendre comment le VIH-1 et le Mtb interagissent est crucial pour améliorer le pronostic et le traitement des patients co-infectés. Enfin, nous générerons de nouvelles connaissances fondamentales sur la biologie du TNT, qui ont été associées à un large éventail de conditions pathologiques, mais aussi à des processus physiologiques.

Nous recherchons un chercheur post-doctoral très motivé avec un intérêt spécifique pour l’imagerie cellulaire dans le contexte des interactions hôte-pathogène, et un excellent historique pour identifier et résoudre les problèmes scientifiques. L’emploi est d’une durée de 3 ans, visant à mieux comprendre la co-infection VIH-1 / Mtb. Les responsabilités générales comprennent la conception, la mise en œuvre et l’interprétation des expériences, à la fois de manière indépendante et en collaboration, et la communication des recherches et des résultats d’une manière claire et concise. Le candidat est censé effectuer un stage de courte durée avec la Dre Luciana Balboa, CONICET (Buenos Aires, Argentine), au moins une fois pendant la période postdoctorale.

Le projet est une collaboration complète entre les équipes de Drs. Vérollet et Neyrolles à IPBS ( http://www.ipbs.fr/index.php/ ) / CNRS, Toulouse (France), soutenu par un cadre de collaborations internationales, dont un Laboratoire International Associé (LIA, # 1167) avec Dr. Luciana Balboa, CONICET (Buenos Aires, Argentine). La technologie d’imagerie de pointe dans les installations de niveau de sécurité biologique 3 (BSL-3) d’IPBS et la combinaison de l’expertise entre les deux équipes (par exemple, VIH-1, tuberculose, biologie des macrophages, imagerie cellulaire avancée et TNT ) assurer le succès de ce projet.

Publications principales
• Dupont et al., «L’IFN-I associé à la tuberculose induit Siglec-1 sur les nanotubes à effet tunnel et favorise la propagation du VIH-1 dans les macrophages», En révision, eLIFE, depuis le 16 janvier 2020; Préimpression BioRxiv: https://doi.org/10.1101/836155
• Genoula et al., «Mycobacterium tuberculosis module le métabolisme des macrophages activés alternativement pour favoriser la formation de cellules en mousse et la survie intracellulaire». En révision, mBio, 16 janvier 2020; Préimpression BioRxiv: https://doi.org/10.1101/2019.12.13.876300
• Souriant et al., « Tuberculosis Exacerbates HIV-1 Infection Through IL-10 / STAT3-Dependent-Tunneling Nanotube Formation in Macrophages », Cell Reports. 2019, 26 (13): 3586-3599.e7
• Dupont et al., « Tunneling Nanotubes: Intimate Communication Between Myeloid Cells », Front Immunol. 2018, 9:43.
• Raynaud-Messina et al., «Machines de dégradation osseuse des ostéoclastes: une cible VIH-1 qui contribue à la perte osseuse», Proc Natl Acad Sci US A. A. 13 mars 2018; 115 (11): E2556-E2565
• Genoula et al ., «La formation de macrophages mousseux par des épanchements pleuraux tuberculeux est déclenchée par le transducteur de signal Interleukin-10 / et l’activateur de la transcription 3 axes par le biais de la régulation à la hausse ACAT», Front Immunol. 2018, 9: 459.
• Lugo-Villarino et al., «Le récepteur de lectine de type C DC-SIGN a un rôle anti-inflammatoire dans les macrophages M (IL-4) humains en réponse à Mycobacterium tuberculosis.» Front Immunol. 2018, 9: 1123.
• Lastrucci et al., «La tuberculose est associée à l’expansion d’une population de monocytes CD16 (+) mobiles, permissifs et immunomodulateurs via l’axe IL-10 / STAT3.» Cell Research. 2015, 25 (12): 1333-51.
• Vérollet et al., «HIV-1 Reprograms the Migration of Macrophages», Blood, 2015, 125 (10): 1611-22
• Balboa et al., «Diverging biologique roles between human monocyte subsets in the context of tuberculosis infection. ”Clin Sci. 2015, 129 (4): 319-30.
• Lugo-Villarino et al., «Polarisation des macrophages: point de convergence ciblé par M. tuberculosis et VIH». Immunol avant. 2011, 2: 43.

Critère d’éligibilité

Qualification requise
• Un doctorat de préférence en biologie cellulaire ou en immunologie.
• Excellence scientifique attestée par les antécédents de publication ainsi que par les antécédents de présentation lors de réunions nationales et internationales.
• Expérience pratique de l’imagerie biologique, y compris l’imagerie grand champ, confocale et en direct, et une solide compréhension théorique de toutes les technologies de microscopie actuelles et émergentes.
• Posséder une solide maîtrise de l’informatique, notamment une expérience en analyse d’images, FlowJo, Prism et Excel.
• Haut niveau d’initiative, autonomie et capacité à assumer un haut niveau de responsabilité.
• Solides compétences interpersonnelles nécessaires pour traiter efficacement avec différentes personnes et groupes, scientifiques et non scientifiques.
• Maîtrise de l’anglais afin de gérer notre partenariat LIA avec l’Argentine; une communication orale en espagnol serait un plus.

Qualification supplémentaire souhaitée
• Expérience de la culture de cellules de mammifères de cellules primaires et de lignées cellulaires, et tests d’immunologie de base tels que la cytométrie en flux multicolore, l’immunofluorescence et l’ELISA.
• Connaissance de l’histologie, de la PCR quantitative et des protocoles et méthodologies générales de laboratoire utilisés en sciences biologiques.
• Expérience de travail dans les installations BSL-3.
• Mentorat antérieur d’étudiants à la maîtrise ou au doctorat.
• Expérience dans l’édition et la rédaction d’articles de recherche originaux et de demandes de subventions est un atout.

Site Web pour des détails supplémentaires sur le travail

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss