L’Université catholique de Louvain (UcL) recrute un spécialiste en humanités numériques

Belgique
Publié il y a 4 mois

L’UcL recrute un spécialiste en humanités numériques : 1 ETP : 50% PostDoc (UCLouvain) et 50% chef de travaux SW2 contractuel (KBR)
Avec un intérêt particulier pour la littérature électronique et/ou le traitement automatique de texte pour le projet FedTwin Prf-2020-026_KBR-DLL, KBR – Digital Literary Lab / Laboratoire de Littérature Numérique.

Résumé du projet

Ce projet s’inscrit dans le cadre du FED-tWIN – Programme de coopération scientifique durable entre les instituts scientifiques fédéraux (ISF) et les universités. Il propose la création d’un laboratoire de recherche sur la littérature électronique en Belgique. Situé au cœur de la Bibliothèque royale de Belgique et travaillant en collaboration avec l’UCLouvain, ce laboratoire sera un lieu d’archivage et de recherche sur les productions numériques littéraires belges contemporaines. Il réunira des chercheurs travaillant dans les domaines de la littérature, de l’informatique, de l’édition et de l’archivage afin de proposer une étude approfondie de l’objet.

À l’heure actuelle, les œuvres de la littérature numérique sont pour la plupart disponibles en ligne, sur les sites personnels des auteurs, dans des expositions virtuelles mises en place par des initiés, ou encore au sein de quelques rares numéros de revues. Certaines initiatives plus professionnelles permettent aux auteurs d’être distribués par des producteurs ou des agences de contenu web. Elles existent aussi en tant qu’entités indépendantes, éparpillées ou même cachées dans l’espace virtuel presque infini du web. Il reste à créer un lieu qui les rende visibles et consultables, d’où l’urgence de créer un répertoire. Il est donc essentiel pour la Belgique de se doter de ressources telles que le Laboratoire littéraire numérique (LMD) pour rendre ses productions accessibles dans la sphère publique.

Le but de ce projet de collaboration entre l’UCLouvain et la KBR est de créer un laboratoire médiatique pour étudier le domaine émergent de la littérature numérique. Dans un premier temps, l’objectif sera de promouvoir un corpus de littérature numérique afin d’en permettre l’étude et la diffusion. Ensuite, le projet s’efforcera de définir la place de la Belgique dans le paysage international et de développer des partenariats entre les créateurs et les institutions belges afin de stimuler la production de nouvelles œuvres, ainsi que d’accroître la visibilité des œuvres plus anciennes par l’archivage et la création d’ontologies. En conséquence, il serait nécessaire de développer des stratégies d’archivage et de diffusion de la littérature numérique en intégrant un réseau d’universitaires et d’artistes qui cherchent déjà à formaliser une telle approche. Citons par exemple la Chaire de recherche du Canada sur les arts et la littérature numériques (dirigée par Bertrand Gervais, PhD), l’Electronic Literature Organization (ELO – dirigée par Leonardo Flores, PhD) ou le Consortium on Electronic Literature (projet CELL – dirigé par Davin Heckman, PhD, et Joseph Tabbi, PhD). Ces organisations s’efforcent d’institutionnaliser le domaine de la littérature numérique en provoquant une fertilisation croisée entre les auteurs, les universitaires et les institutions. Nous pourrions permettre à nos chercheurs et artistes d’intégrer de manière significative des réseaux de recherche et de production, et ainsi envisager des partenariats à long terme.

 

 

Les objectifs et les étapes de ce projet FED-TWIN sont donc, en bref :

1- Constituer un corpus de littérature numérique belge, ce qui implique de :

a. contribuer à la définition du champ de la littérature numérique, en tenant compte de son caractère évolutif et ouvert ;

b. contribuer de manière significative à l’institutionnalisation du champ de la littérature numérique par le biais de dépôts légaux ;

c. mettre en lumière les spécificités des productions belges.

2- Assurer l’accès et la visibilité de la production littéraire électronique en Belgique :

a. en archivant efficacement les œuvres existantes en tenant compte de leur complexité (contenu, formes, technologies) ;

b. en favorisant la recherche scientifique ;

c. en facilitant l’accès du public aux œuvres par une politique volontariste ; d. en contribuant à stimuler la production de nouvelles œuvres.

Dans une logique de recherche-action visant à combiner démarches scientifiques et création artistique, un lieu d’expérimentation de ces nouvelles formes d’écriture sera mis en place au sein du KBR. Différents types d’événements scientifiques ou destinés au grand public pourront y être organisés.

Appel à candidatures Profil recherché

Mission

Le chercheur ou la chercheuse devra contribuer directement à la réalisation des objectifs du projet décrits ci-dessus. Dans le cadre de ce programme FED-tWIN, elle ou il développera et mettra en œuvre des projets de recherche nouveaux et innovants et assurera une production scientifique de haut niveau, ce qui implique notamment :

  • la publication de résultats des recherches effectuées par les voies appropriées ;
  • un engagement fort en faveur de la communication scientifique, tant orale qu’écrite, pour un public cible diversifié. Compte tenu du rôle social de la KBR, en complément de la production académique sont également attendues des publications de vulgarisation ainsi quel’organisation d’événements de sensibilisation destinés au grand public ;
  • l’élaboration de dossiers de candidature pour des projets permettant le développement de la recherche scientifique interdisciplinaire et de la valorisation de la coopération entre lal’UCLouvain et la KBR ;
  • le développement et la consolidation des réseaux professionnels et sociaux des deuxorganisations dans le domaine du projet ;
  • Une activité pédagogique permettant la valorisation des acquis de la recherche dans desactivités d’enseignement à l’UCLouvain.

Inscrire la KBR dans la dynamique internationale de projets en humanités numériques liés à la littérature électronique.

Diplôme

Diplôme de doctorat en littérature, sémiologie, humanités numérique, traitement automatique du langage ou dans un autre domaine directement pertinent pour le projet.

Le titre de docteur doit avoir été obtenu au maximum 12 ans avant la date ultime d’introduction des dossiers de candidature. La période visée est prolongée d’un an par période de congé de maternité, parental ou d’adoption à temps plein, ou pour la durée réelle des périodes attestées de maladie de longue durée du candidat ou d’un membre de famille du 1er degré.

Compétences techniques

Le candidat doit avoir un double profil avec des compétences en littérature et dans le domaine informatique. Il doit avoir un doctorat dans l’un des deux domaines et un diplôme complémentaire ou une expérience professionnelle probante dans l’autre domaine.

Dans tous les cas, la lettre de candidature devra faire état de l’expérience concrète dans le domaine de la programmation.

Le candidat doit être capable dès sa prise de fonction de prendre en main des projets informatiques (gestion de bases de données, développement de programmes, utilisation de taxonomies, etc.). On attend donc un niveau élevé de connaissances techniques et numériques, dont une connaissance approfondie :

  • –  de langages de programmation utilisés dans les sciences humaines (Python, C++, R, …),
  • –  des normes relatives au web et aux métadonnées,
  • –  de l’interopérabilité dans l’échange de données,
  • –  algorithmique du texte et / ou multimédia,
  • –  des bases de la programmation web, afin d’être en mesure de diriger l’équipe de programmation.Le candidat pourra faire état d’une expérience ou de connaissances dans un ou plusieurs des domaines suivants : traitement automatique du langage, apprentissage automatique (machine learning), sciences des données (data science), données liées (linked data), taxonomies & ontologies.Dans le domaine littéraire, le candidat devra avoir des compétences dans un ou plusieurs des domaines : analyse littéraire, analyse littéraire computationnelle (computational literary analysis), littérature numérique.Il n’y a pas de durée minimum d’expérience requise après l’obtention du doctorat.

 

Compétences relationnelles

  • La personne recherchée aura :
  • –  Une approche orientée par les objectifs : le candidat ou la candidate devra démontrer de la volonté et de l’ambition afin de générer des résultats de qualité et assumer la responsabilité des actions entreprises ;
  • –  Des capacités d’initiative et une grande autonomie ;
  • –  Un excellent sens du contact et la capacité d’animer un réseau : il ou elle devra rester informé à propos des environnements respectifs des institutions du consortium et maintenir les conditions d’une collaboration efficace. Il s’agira notamment de développer et maintenir la structure organisationnelle du projet ;
  • –  La capacité de travailler en équipe : créer et améliorer l’esprit d’équipe en partageant ses avis et ses idées et en contribuant à la résolution de conflits entre collègues.
  • –  Un esprit de leadership : il ou elle sera capable de motiver les collaborateurs, reconnaître leurs qualités, les stimuler à prendre des initiatives en leur donnant des responsabilités et en s’adaptant soi-même ;

 

Atouts complémentaires

  • –  Connaître le milieu littéraire belge.
  • –  Disposer d’un réseau professionnel dans le domaine de la littérature numérique ou destechnologies liées à l’analyse de texte.
  • –  Être familiarisé avec le secteur des bibliothèques et connaître le contexte des missions de KBR.
  • –  Avoir une bonne connaissance active du français, du néerlandais et / ou de l’anglais ;

 

Connaissance des langues

Ce poste est accessible aux candidats pouvant être affectés au rôle de langue française, en application des règles à cet effet déterminées par les lois sur l’utilisation des langues en matière administrative. C’est-à-dire être diplômé d’une université francophone ou être capable de passer un test de niveau prouvant son niveau de maîtrise du français.Si, au moment du recrutement, le candidat ou la candidate ne connaît pas ou pas suffisamment le français, l’UCLouvain lui proposera une offre de formation afin d’acquérir les connaissances requises. Le candidat doit également être capable de communiquer en anglais. Compte tenu de l’environnement bilingue dans lequel il ou elle se retrouvera à la suite de son recrutement à la KBR, la connaissance du néerlandais est également un avantage. L’UCLouvain peut également apporter un soutien à la formation dans ces deux langues.

 

Informations contractuelles

  • Le poste proposé est un poste à 100% structuré de la manière suivante :
  • –  Un contrat à durée indéterminée à 50% à prester à la KBR au statut de chef de projet (SW2) ;
  • –  Un contrat à durée indéterminée à 50% à prester à l’UCLouvain (50% chercheur ou chercheusepost-doctoral) CandidaturesLes candidatures doivent être composées d’une lettre de motivation de max. 2 pages, d’un CV détaillé avec une liste de publications et de deux lettres de recommandation. Le tout est à adresser par courrier électronique avant le 31 juillet 2021 à :
  • M. Frédéric Lemmers, Responsable du service DIGIT, Bibliothèque royale de Belgique ([email protected])
  • Prof. Cédrick Fairon, Directeur du Centre de traitement automatique du langage de l’UCLouvain (Cé[email protected])Les auteurs des lettres de recommandation seront invités à envoyer directement leur courrier à Sophie Vandepontseele et Cédrick Fairon, sans passer par le candidat ou la candidate.

Procédure de sélection

Si nous recevons plus de 6 candidatures répondant aux conditions de participation, une première sélection sera effectuée sur base des CV et des lettres de motivation. Les personnes retenues seront invitées à un entretien qui aura lieu entre le 09/08/2021 et le 13/08/2021. L’épreuve orale, d’une durée d’une heure, vise à évaluer votre motivation et vos affinités avec la fonction ainsi que vos compétences techniques et comportementales. Vous serez invité à présenter en 15 minutes votre vision du projet et cette présentation sera suivie d’un débat avec le jury composé de membres de la KBR et de l’UCLouvain.

L’entrée en fonction est prévue pour le 01/10/2021.

L’UCLouvain et la KBR veulent créer un environnement de travail dans lequel tous les talents peuvent se développer autant que possible, sans distinction de sexe, d’âge, d’origine culturelle, de nationalité ou de handicap. Pour toute question concernant l’accessibilité ou les possibilités de soutien, veuillez consulter https://jobs.uclouvain.be/content/ValeursRH/ et/ou contacter [email protected].

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost