Offre d’emploi post-doctoral en biologie moléculaire végétale (H/F)

France
Publié il y a 1 an

Informations générales

Référence : UMR2594-ANDNIE-002
Lieu de travail : CASTANET TOLOSAN
Date de publication : vendredi 10 avril 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 30 mois
Date d’embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2617 et 3017 euros bruts mensuels
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les facteurs de transcription pionniers (FTP) sont des déterminants importants du destin cellulaire dans de nombreux types de cellules embryonnaires dans les systèmes animaux. Chez les plantes, les PTF sont moins bien décrits. Les légumineuses telles que la légumineuse modèle Medicago truncatula sont capables d’interagir avec des bactéries fixatrices d’azote appelées rhizobia. Cette interaction symbiotique conduit à la formation sur les racines de la plante hôte d’un nouvel organe appelé nodule, à l’intérieur duquel l’azote atmosphérique est fixé au profit de la plante. Le FT NF-YA1, qui appartient à la famille de facteurs de transcription liant les boites, contrôle spécifiquement le développement des nodules. L’objectif de ce projet est de comprendre le mode d’action de NF-YA1, et plus précisément d’évaluer si NF-YA1 fonctionne comme un FTP régulant la transition organogenèse de la racine au nodule. Le projet sera organisé en trois work packages (WP) visant à démontrer différents aspects de l’activité FTP. Dans le WP1, nous évaluerons la capacité de NF-YA1 à réguler l’accessibilité à la chromatine, la méthylation de l’ADN au niveau des promoteurs et l’organisation 3D de la chromatine, caractéristiques des FTP. Dans le WP2, nous identifierons et caractériserons les modificateurs de chromatine potentiels qui interagissent avec NF-YA1. Le WP3 est consacré à l’identification et à la caractérisation des ARN longs non codants (ARNnc) potentiellement régulateurs de NF-YA1.

Activités

Le candidat retenu sera impliqué dans les analyses de méthylation de l’ADN de WP1, en utilisant le séquençage au bisulfite, et dans l’identification d’interacteurs protéiques de NF-YA1, en utilisant une approche de marquage de proximité basée sur la turbo ID.

Compétences

Le candidat retenu doit être titulaire d’un doctorat récent, avoir une solide expérience en biologie moléculaire végétale; apprécier de travailler et d’interagir en équipe, tout en étant capable de mener un projet de recherche de manière indépendante. Un niveau satisfaisant d’anglais écrit et parlé est également requis. Une expérience antérieure des interactions protéine-protéine et / ou des études de méthylation de l’ADN sera un plus.

Contexte de travail

Le candidat retenu rejoindra l’équipe Infection endosymbiotique et développement de nodules (Enod) (https://www6.toulouse.inrae.fr/lipm_eng/Research/Endosymbiotic-infection-and-nodule-development), au Laboratoire de Plant-Microbe Interactions (LIPM) au Centre INRA Toulouse Occitanie dans le Sud-Ouest de la France (https://www6.toulouse.inra.fr/lipm). Le projet PIOSYM est un projet collaboratif avec des chercheurs de l’Institut des Sciences Végétales (IPS2) d’Orsay (http://ips2.u-psud.fr/en/index.html) et bénéficie d’une collaboration internationale avec deux laboratoires argentins en le cadre du Laboratoire International Associé (LIA) NOCOSYM https://www.labex-tulip.fr/Actualites/Un-Laboratoire-International-Associe-au-LIPM.

URL Courte :
https://bit.ly/39TFEAs

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiStage et Formation

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss