Post-doctorant(e) H/F : Etude électrochimique de matériaux organiques pour les batteries Mg

France
Publié il y a 1 an

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5279-FANALL-002
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : vendredi 10 avril 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2648 à 3054 euros bruts selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L’agent recruté mènera des recherches expérimentales essentiellement liées à la caractérisation électrochimique de composés redox pour les batteries au magnésium. Des études en électrode à cavité, en cyclage galvanostatique à deux ou trois électrodes seront menées. Des études par GITT et spectroscopie d’impédance seront également réalisées pour évaluer les mécanismes électrochimiques sous-jacents. Une partie des travaux de recherche sera également liée à la modification et à la caractérisation de l’interface électrolyte/ électrode de magnésium.

Activités

– étude électrochimique de composés organiques synthétisés par notre partenaire l’IMN de nantes (tache principale)
– étude électrochimique de l’interface électrolyte/Mg, influence de la fonctionnalisation de l’interface (tache principale)
– réalisation d’électrode (tache secondaire) pour la caractérisation des matériaux en cyclage
– évaluation de l’effet de la nature de l’électrolyte sur les réponses électrochimiques des matériaux et des interfaces

Compétences

– compétences scientifiques importantes en électrochimie
– compétences et savoir faire en caractérisations électrochimiques des batteries, des interfaces
– des compétences en impédance électrochimique sera un plus

Contexte de travail

Ce travail de stage post-doctoral sera mené dans l’équipe MIEL du LEPMI dans le cadre d’un projet ANR MAIOSC (MAgnesium batteries with Innovative electrolyte and efficient Organic or Sulfur Cathodes). Le LEPMI (laboratoire d’Electrochimie et de Physico-chimie des Matériaux et des Interfaces) est une UMR ayant pour tutelles le CNRS, Grenoble-inp, l’UGA et Université Savoie Mont Blanc. Le laboratoire comprend environ 65 permanents et environ 100 non permanents. Les recherches menées au sein du laboratoire ont pour objet les matériaux, l’électrochimie et le génie électrochimique pour des applications liées à l’énergie (Batteries, pile à combustible, photovoltaïque).

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiStage et Formation

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss