Postes de chercheurs postdoctoraux en interaction hôte-microbiote/pathogène – Paris, Île-de-France (FR)

France
Publié il y a 3 semaines

Le laboratoire Interaction Hôte-Microbiote , dirigé par Pamela Schnupf, à l’INEM  au centre de Paris, France, recrute deux chercheurs postdoctoraux pour trois ans sur le projet NicheAdapt, financé par l’ERC CoG . Le laboratoire se concentre sur la caractérisation des adaptations de niche uniques et des interactions de la bactérie commensale inhabituelle, la bactérie filamenteuse segmentée (SFB), avec son hôte. Le SFB est un commensal très inhabituel lié à Clostridium, omniprésent chez les vertébrés et qui affecte puissamment le système immunitaire de l’hôte. Le SFB présente la particularité atypique d’un attachement intime à l’iléon hôte, caractéristique normalement pathogène, sans induire de pathologie. La puissante stimulation immunitaire provoquée par le SFB favorise le développement postnatal du tissu lymphoïde intestinal et induit un état d’inflammation physiologique caractérisé par une forte réponse cellulaire Th17 et une résistance accrue à la colonisation aux agents pathogènes. Notre travail utilise une combinaison de modèles de souris gnotobiotiques de type sauvage et knock-out, de conditions de croissance hypoxiques in vitro et d’une variété de « omiques ».

Nous souhaitons mieux comprendre le cycle de vie et l’attachement inhabituel de la bactérie à son hôte ainsi que les facteurs bactériens et hôtes impliqués. Ce travail fournira des informations essentielles sur les interactions entre l’hôte et le microbiote intestinal et abordera les caractéristiques inconnues du cycle de vie inhabituel du SFB et les mécanismes sous-jacents à l’homéostasie immunitaire intestinale.

Nous sommes intéressés à recruter deux candidats. Le laboratoire a plusieurs projets nécessitant des expertises variées. Nous encourageons les candidatures de candidats possédant l’une des expertises suivantes :

  1. une formation en interaction hôte-pathogène ou en immunologie/immunologie des muqueuses et en biologie cellulaire. Une expertise technique en gnotobiologie pourrait être avantageuse
  2.  une formation en analyse bioinformatique des données métagénomiques bactériennes et en assemblage et annotation du génome bactérien.
  3. une formation en cryomicroscopie électronique. Une expertise technique en biochimie, biologie moléculaire et culture tissulaire pourrait être avantageuse.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

Bourse Eric Bleumink pour les pays en développement à l’Université de Groningue – Pays-Bas

L’Université de Groningue offre des bourses de recherche à des étudiants de pays en développement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *