professeur agrégé, dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) pour les données de santé complexes

Canada
Publié il y a 1 mois
Emplacement: Manitoba
Date de publication: 2021-05-06
Annoncé jusqu’au: 2021-07-05

Département des sciences de la santé communautaire et Centre George et Fay Yee pour l’innovation dans les soins de santé
Collège Max Rady de médecine, Faculté des sciences de la santé Rady

L’Université du Manitoba (UM) sollicite des candidatures pour une chaire de recherche du Canada de niveau 2, un poste menant à la permanence au rang d’assistant ou de professeur agrégé, dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) pour les données de santé complexes.

Le gouvernement du Canada a mis sur pied le programme CRC pour permettre aux universités canadiennes de favoriser l’excellence en recherche de classe mondiale. Le CRC proposé s’aligne sur le plan de recherche stratégique de l’Université qui identifie la compréhension et la communication de l’information (thème de recherche transversal) et la recherche intégrative en santé et bien-être (domaine de recherche thématique) comme domaines ciblés.

LA POSITION

La chaire proposée occupera un poste universitaire au Département des sciences de la santé communautaire (CHS), Max Rady College of Medicine, Rady Faculty of Health Sciences ( http://umanitoba.ca/faculties/health_sciences/medicine/units/chs/ ) et être situé au sein de la plateforme de science des données du George & Fay Yee Center for Healthcare Innovation (CHI; https://chimb.ca/pages/6-data-science ). Un rendez-vous croisé avec un autre département concerné de l’UM pourrait être facilité.

La SCH est un département à forte intensité de recherche et de formation qui compte 48 membres du corps professoral à temps plein, dont 10 chaires de recherche du Canada, et plus de 90 étudiants diplômés. Le département mène des programmes de recherche et de formation actifs en épidémiologie, biostatistique et sciences sociales liées à la santé qui visent à créer et à appliquer de nouveaux concepts et méthodes de sciences de la santé basées sur la population dans les pratiques de la santé de la population, de la santé publique et de la médecine préventive. CHI, une initiative conjointe de l’Office régional de la santé de Winnipeg (WRHA) et de l’Université du Manitoba, est le siège de l’Unité de SOUTIEN de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SPOR) financée par les IRSC du Manitoba. La vision de CHI est d’être un catalyseur pour les prestataires de soins de santé, les décideurs et les chercheurs en soins de santé du Manitoba pour générer et faciliter l’utilisation des connaissances pour améliorer la santé des Manitobains dans un cadre durable. Sa mission est de veiller à ce que les dernières recherches et données probantes se traduisent par des améliorations des soins et des résultats pour les patients du Manitoba. La plateforme de science des données au sein de CHI abrite plus de 25 professeurs, membres du personnel et étudiants diplômés ayant une expertise en biostatistique, en bioinformatique et en gestion de bases de données de recherche clinique qui mènent des recherches méthodologiques indépendantes, dirigent des initiatives de formation et fournissent une expertise méthodologique dans la recherche collaborative et interdisciplinaire. La plateforme de science des données offre à la chaire proposée des opportunités exceptionnelles de développer un programme de recherche innovant, et entreprendre des recherches en collaboration avec des groupes et des centres de recherche de premier plan dotés d’environnements riches en information, tels que le Centre des politiques de santé du Manitoba (MCHP), l’Institut pour la santé publique mondiale et le Centre de données de recherche du Manitoba (CDR) de Statistique Canada. MCHP est l’une des unités de recherche de premier plan de l’UM abritant un ensemble sans cesse croissant d’ensembles de données électroniques qui comprennent une combinaison unique au monde de bases de données administratives et de services de santé cliniques et de santé dépersonnables individuellement et de bases de données provinciales sur l’éducation, les services sociaux, la justice et autres secteurs. Les chercheurs de l’IGPH et leurs partenaires mondiaux mènent une recherche interventionnelle appliquée à grande échelle en matière de santé publique et de programme scientifique tout en conservant une plate-forme de données dynamique contenant plus de 240 ensembles de données provenant de cinq pays: l’Inde, le Kenya, le Nigéria, le Pakistan et l’Ukraine. Le RDC héberge une grande variété d’enquêtes nationales, dont beaucoup peuvent être reliées à des bases de données administratives. La chaire proposée aura l’occasion de collaborer avec des unités qui disposent de nombreux types de données sanitaires et sociales afin de développer des solutions d’IA pour les défis du monde réel.

Responsabilités:

On s’attend à ce que le candidat retenu développe et dirige un programme de recherche indépendant axé sur le renforcement des connaissances et des capacités de recherche dans l’utilisation des techniques informatiques et statistiques d’IA pour extraire des informations utiles de plusieurs types de données sur la santé; et de s’engager dans une recherche collaborative utilisant des méthodes et des outils avancés d’IA pour améliorer la compréhension de la valeur qui peut être dérivée des données sur la santé pour les domaines scientifiques de base, cliniques, de santé de la population et / ou des services de santé.

Le candidat retenu aura des responsabilités d’enseignement aux niveaux du premier cycle et des cycles supérieurs, et devrait superviser des étudiants à la maîtrise et au doctorat et des boursiers postdoctoraux, et contribuer au développement et à la prestation de cours de courte durée au CHI. Le candidat retenu sera chargé d’améliorer l’environnement de formation interdisciplinaire à la Faculté des sciences de la santé de Rady et à la SCH en mettant l’accent sur le renforcement des compétences techniques des stagiaires dans les approches permettant d’analyser, de décrire, de visualiser et de modéliser des données de santé complexes. Il existe également des possibilités de participer au programme VADA (analyse visuelle et automatisée des maladies) financé par le CRSNG, qui forme des étudiants à la maîtrise et au doctorat à des postes travaillant avec des données sur les maladies chroniques et infectieuses et qui ont une formation en informatique, biostatistique, mathématiques et sciences de la santé. ,

Qualifications:

Le candidat retenu doit être titulaire d’un doctorat ou d’un diplôme équivalent dans une discipline quantitative pertinente, telle que la science des données, l’informatique, l’ingénierie, les mathématiques, la biostatistique, la santé publique ou l’épidémiologie, avec une expertise en recherche dans l’utilisation de l’apprentissage statistique et / ou machine. modèles et méthodes en sciences cliniques appliquées ou en santé de la population. Les qualifications nécessaires pour le poste comprennent des preuves de la qualité et de la productivité de la recherche, comme en témoignent des antécédents de forte activité de recherche et de résultats académiques, ainsi que des antécédents de mentorat de stagiaires de premier cycle, de cycles supérieurs et / ou postdoctoraux. Le grade et le salaire seront proportionnels aux qualifications et à l’expérience.

Un candidat retenu devrait être sélectionné au plus tard en août 2021, après quoi une demande de nomination CRC de niveau 2 sera préparée et devrait être soumise en octobre 2021. Les chaires sont attribuées par le Secrétariat des programmes institutionnels des trois agences après une procédure rigoureuse. L’évaluation et les décisions d’attribution sont attendues au printemps 2022. La nomination sera conditionnelle à une nomination à la chaire de recherche du Canada et devrait débuter le 1er juillet 2022.

Les candidats doivent être des chercheurs émergents exceptionnels ayant moins de 10 ans d’expérience en tant que chercheur actif depuis l’obtention de leur diplôme terminal au moment de la nomination. Les chaires de niveau 2 sont évaluées à 100 000 $ par an (y compris le salaire et les fonds de recherche) pendant 5 ans avec une option de renouvellement une fois, et une allocation de recherche de 20 000 $ par an pendant le premier mandat de 5 ans. Les nouveaux boursiers du CRC peuvent également présenter une demande de soutien aux infrastructures auprès de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Les candidats qui sont plus de 10 ans après avoir obtenu leur diplôme le plus élevé et où des interruptions de carrière existent, comme un congé de maternité, un congé parental ou un congé de maladie prolongé, une formation clinique, etc., verront leur admissibilité à une chaire de niveau 2 évaluée par le biais du niveau du programme. 2 processus de justification. Veuillez contacter le Bureau des services de recherche de l’UM ([email protected] ) pour plus d’informations ( www.umanitoba.ca/research/ors/ ).

L’Université reconnaît l’impact potentiel que les interruptions de carrière et les circonstances personnelles  peuvent avoir sur le dossier de recherche d’un candidat. Nous encourageons les candidats à expliquer l’impact de ces interruptions dans leur soumission. Des mesures seront prises pour veiller à ce que ces congés soient soigneusement pris en compte au cours du processus d’évaluation. Le comité de sélection des candidatures du CRC recevra une formation sur l’équité qui comprend des instructions sur la façon de reconnaître et de combattre les préjugés inconscients, implicites, manifestes, préjudiciables et autres. Le site Web des Chaires de recherche du Canada fournit également des renseignements complets sur le programme, y compris des détails sur les critères d’admissibilité à: www.chairs-chaires.gc.ca/program-programme/nomination-mise_en_candidature-fra.aspx

DÉCLARATION D’ÉQUITÉ

L’Université du Manitoba est fermement attachée à l’équité et à la diversité au sein de sa communauté et accueille particulièrement les candidatures de femmes, de personnes racialisées, de peuples autochtones, de personnes handicapées, de personnes de toutes identités sexuelles et de genre et d’autres personnes susceptibles de contribuer à la diversification des idées. . Tous les candidats qualifiés sont encouragés à postuler; cependant, les citoyens canadiens et les résidents permanents auront la priorité.

Si vous avez besoin de mesures d’adaptation pendant le processus de recrutement, veuillez communiquer avec [email protected] ou 204-474-7195. Veuillez noter que ces coordonnées sont fournies uniquement pour des raisons d’hébergement.

L’Université du Manitoba, fondée il y a plus de 140 ans, est située à Winnipeg et est la plus grande université à forte intensité de recherche de la région. La communauté universitaire compte près de 30 000 étudiants, 9 000 professeurs et employés et plus de 140 000 anciens élèves. Ville dynamique des Prairies comptant plus de 700 000 habitants, Winnipeg possède des arts et des divertissements de classe mondiale, des équipes sportives professionnelles et un style de vie abordable et équilibré; pour plus d’informations, visitez www.tourism.winnipeg.mb.ca .

Les documents de candidature, y compris les lettres de recommandation, seront traités conformément à la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée (Manitoba). Veuillez noter que les documents de candidature peuvent être fournis aux membres participant au processus de recherche.

PROCESSUS DE DEMANDE

L’examen des candidatures débutera le 7 juin 2021 . L’examen des candidatures se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit pourvu.

Le matériel de candidature doit inclure:

  • une lettre d’accompagnement décrivant les qualifications du candidat et comment elles remplissent les critères énumérés ci-dessus;
  • un curriculum vitae (y compris des exemples de contributions importantes à la recherche);
  • un résumé de 3 à 5 pages du programme de recherche proposé envisagé pour la chaire de niveau 2, y compris: la justification; description de l’originalité et de l’innovation; objectifs et méthodes de recherche; les résultats attendus; importance; potentiel d’attirer des financements et de contribuer à la formation; impact potentiel sur la communauté au sens large; et engagement avec les utilisateurs de la recherche.
  • une déclaration sur les forces et les expériences du candidat en matière de renforcement de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans les environnements institutionnels précédents;
  • un énoncé d’enseignement qui documente l’expérience et l’approche du candidat en matière de formation et de mentorat d’étudiants diversifiés, ainsi que la philosophie d’enseignement du candidat;
  • noms et coordonnées de trois arbitres.

Veuillez envoyer les candidatures par courriel à: Dre Sharon Bruce, chef, Département des sciences de la santé communautaire, Faculté des sciences de la santé Rady, Université du Manitoba

Courriel: [email protected]

Veuillez vous référer aux numéros de position 27188 et 27189 dans le titre de l’objet de votre courriel.

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Related Posts

Next Post

Discussion about this jobpost




Recommended

Don't Miss