Stage postdoctoral en bioinformatique/neuroimagerie – imagerie cérébrale à grande échelle dans les troubles cérébraux courants

Norvège
Publié il y a 4 jours

La Division de la santé mentale et de la toxicomanie, Unité de recherche sur la psychose, Hôpital universitaire d’Oslo et Centre d’excellence Le Centre norvégien de recherche sur les troubles mentaux ( NORMENT ) offre un poste de bourse postdoctorale de trois ans. Le travail peut être effectué soit à Oslo, en Norvège, soit à distance depuis un autre pays.

NORMENT dirige une étude multicentrique impliquant des départements hospitaliers d’Oslo et plusieurs groupes de recherche de l’Université d’Oslo. Le but du programme est d’étudier comment les facteurs biologiques/génétiques, psychologiques et environnementaux contribuent aux troubles mentaux et autres troubles cérébraux.

Dans le présent projet, nous utiliserons de nouveaux outils basés sur l’imagerie par résonance magnétique ( IRM ) pour étudier la structure des noyaux thalamiques et du tronc cérébral dans un grand échantillon interne multisite de témoins sains (HC; N> 38 000) et de participants. atteints de troubles cérébraux courants (N>5 900), y compris la schizophrénie ( SCZ ; N>1 100) et les troubles bipolaires (BD ; N>450). Pour déterminer comment les altérations des noyaux thalamiques et du tronc cérébral affectent le fonctionnement cortical, nous obtiendrons des indices basés sur l’électroencéphalographie ( EEG ) de la fonction synaptique corticale et de l’activité oscillatoire corticale des patients et des HC avec IRM(N>650). L’objectif global de l’étude est de faire progresser notre compréhension de 1) si les noyaux thalamiques et du tronc cérébral individuels sont altérés dans les troubles cérébraux courants, 2) comment les altérations des noyaux affectent le fonctionnement cortical et 3) si ces altérations sont liées à des sous-groupes cliniquement pertinents. Le candidat retenu analysera et publiera les données IRM déjà collectées . Le présent travail s’appuie sur nos études précédemment publiées sur le tronc cérébral (Elvsashagen, Kaufmann et al. Nature Communications 2020) et le thalamus (Elvsashagen, Kaufmann et al. Nature Communications 2021).

Exigences et qualifications

– Le candidat doit être titulaire d’un doctorat en bioinformatique, neurosciences ou équivalent.

– Le candidat retenu doit avoir une expérience de la recherche basée sur la bioinformatique et/ou la neuroimagerie.

– De solides compétences en analyse et en résolution de problèmes et une attention aux détails sont souhaitables.

– Les compétences personnelles seront mises en avant. En particulier, le candidat doit être capable de travailler de manière autonome et interactive dans un environnement d’équipe, être motivé et responsable, et également avoir une grande capacité de travail et un enthousiasme pour la recherche.

Nous offrons

– Un environnement de recherche passionnant avec un profil multidisciplinaire et de grandes opportunités de développement académique

– Échelon de rémunération selon les qualifications

– Régimes de retraite avantageux

– Des dispositifs sociaux attractifs

Application

La demande doit comprendre :

– Lettre de candidature

– CV (résumant la formation, les postes, les publications scientifiques et toute autre activité pertinente)

– Une liste complète de toutes les publications et travaux académiques

– Copies des certificats d’études et des relevés de notes

– Coordonnées de 2 répondants (nom, relation avec le candidat, e-mail et numéro de téléphone)

N’oubliez pas que tous les documents doivent être en anglais ou dans une langue scandinave.

Toutes les questions peuvent être adressées à PI Torbjorn Elvsashagen ( drtorbjorn@hotmail.com ; +4799155282).

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPost doc

Postuler en ligne

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page