Thèse de doctorat « Impact de la chimie des hydrocarbures sur les propriétés des aérosols organiques secondaires »

France
Publié il y a 4 semaines
Organisation/Entreprise
IFP Energies nouvelles (IFPEN)
Domaine de recherche
Chimie » Chimie analytique
Sciences de l’environnement » Sciences de la Terre
Profil de chercheur
Chercheur de première étape (R1)
Postes
Postes de doctorat
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
35
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

La recherche proposée vise à évaluer expérimentalement l’impact de différentes propriétés chimiques liées aux carburants renouvelables, sur les propriétés des aérosols atmosphériques générés . Pour cela, différentes chimies de combustibles seront étudiées, et l’évolution des émissions générées sera évaluée à l’aide d’un réacteur à flux d’oxydation permettant de simuler un vieillissement atmosphérique. Ce dispositif permet un processus de vieillissement atmosphérique accéléré représentatif de différentes zones (par exemple urbaines, rurales) contrôlant par exemple la concentration de radicaux et le rayonnement UV. Le protocole expérimental sera complété par des équipements analytiques supplémentaires permettant de suivre les principaux descripteurs physiques et chimiques des aérosols générés, avant et après vieillissement. Ces analyses fourniront des propriétés pertinentes telles que la taille, la morphologie, les fonctions chimiques et la composition des aérosols ; leur concentration et leur décroissance en fonction du temps dans différentes conditions de vieillissement contribueront également à discuter de l’impact sur le carburant. L’un des objectifs sera donc d’ étudier les liens existants entre la nature chimique des carburants alternatifs, les émissions primaires et les propriétés des aérosols secondaires , pour mieux comprendre les impacts potentiels des nouveaux produits énergétiques actuellement déployés.

Où postuler

E-mail
mickael.matrat@ifpen.fr

Exigences

Domaine de recherche
Chimie » Chimie analytique
niveau d’éducation
Master ou équivalent
Domaine de recherche
Sciences de l’environnement » Sciences de la Terre
niveau d’éducation
Master ou équivalent
Compétences/qualifications

Fort intérêt pour les activités expérimentales et les techniques/protocoles d’analyse (gaz, aérosols), dans les domaines de la pollution de l’air et de la chimie atmosphérique

Exigences particulières

Connaissances en activités expérimentales, chimie atmosphérique et techniques/protocoles analytiques (gaz, aérosols)

Langues
ANGLAIS
Niveau
Bien
Domaine de recherche
Chimie » Chimie analytiqueSciences de l’environnement » Sciences de la Terre

Informations Complémentaires

Avantages

Cette thèse se fera sous la direction académique du Dr Max R. McGILLEN  (ORCID : 0000-0002-1623-5985)  et du Dr Véronique DAELE  (ORCID : 0000-0003-2509-407)  du laboratoire CNRS « ICARE ».

Les encadrants IFPEN seront les Dr Mickaël MATRAT  (ORCID : 0000-0002-9737-4353) et  Mickaël LEBLANC  (ORCID : 0000-0002-5661-5798).

Pour mener à bien ses travaux, le doctorant accédera à des ressources expérimentales de haut niveau et bénéficiera du soutien/expertise des chercheurs/spécialistes de ces laboratoires.

Processus de sélection

Lettre de motivation et CV

Entretien(s) complémentaire(s)

Commentaires supplémentaires
Site Web pour plus de détails sur le travail

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiChimie, Doctorat

Postuler en ligne

Check Also

Comment Votre Sommeil Peut Révéler Votre Santé : Les Signaux d’Alerte à Surveiller

Votre sommeil est un indicateur précieux de votre état de santé général. Des experts mettent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *