Le gouvernement finlandais a annoncé son intention de prolonger le congé de paternité afin de donner aux nouveaux pères les mêmes congés payés qu’aux nouvelles mères.

Les plans ont été annoncés mercredi par le ministre finlandais de la Santé et des Affaires sociales, Aino-Kaisa Pekonen. Elle a déclaré que cette décision visait à améliorer l’égalité des sexes tout en augmentant le taux de natalité en baisse dans le pays.

Les femmes enceintes ont également droit à un congé de maternité un mois avant la date de naissance prévue.

Selon les plans, les deux parents reçoivent une prime de 164 jours (environ 6,6 mois) et les parents peuvent transférer 69 jours de leur quota à l’autre parent.

Un parent seul aurait accès aux taux d’allocation journalière pour les deux parents.

L’augmentation du congé de paternité et d’autres réformes entraîneront une augmentation des coûts d’environ 100 millions d’euros et entreront en vigueur à l’automne 2021 au plus tôt.

Le Premier ministre finlandais Sanna Marin a déclaré plus tôt que son pays avait encore beaucoup à faire pour parvenir à l’égalité des sexes, et elle voulait que les pères passent plus de temps avec leurs enfants quand ils étaient jeunes.

Le voisin du nord de la Finlande, la Suède, a le système de congé parental le plus généreux d’Europe 240 jours après la naissance d’un bébé.