Témoins

Quinze étudiants ont reçu la bourse d’excellence d’Amsterdam pour l’année académique 2017-2018

Le jeudi 5 octobre, l’UvA a organisé une cérémonie spéciale à l’Aula pour honorer les boursiers de l’UvA de cette année.

Les étudiants qui ont assisté à cette soirée spéciale dans l’Aula comprenaient des boursiers de l’Amsterdam Excellence Scholarship, des Amsterdam Merit Scholarship, des Amsterdam Science Talent Scholarship, des Orange Tulip Scholarship et des Holland Scholarship. Comme l’a souligné la recteur Karen Maex dans son discours d’ouverture, près d’une centaine de bourses ont été attribuées cette année à des étudiants du monde entier. Les allocutions de bienvenue du Recteur et d’Anouk Tso, Directeur des Affaires internationales, ont été suivies par plusieurs intervenants, dont Richard Ronald, professeur à l’UvA, qui a parlé du développement spatial et géographique d’Amsterdam au cours des siècles.

Prof. Karen Maex, Recteur Magnificus de l’UvA (Crédits: Monique Kooijmans / UvA)

L’avenir de demain

Dans son discours, la recteur de l’UvA, Karen Maex, a accueilli les nouveaux étudiants boursiers à l’université et a parlé de leur importance future pour l’UvA et la société dans son ensemble. Le recteur a conseillé aux bénéficiaires de se concentrer sur leurs études, mais aussi de prendre le temps de rejoindre les autres étudiants et de participer aux nombreuses associations et activités de l’université. Ceux-ci, a dit le recteur, font partie intégrante de ce que cela signifie d’obtenir une éducation universitaire.

Prof. Richard Ronald (crédits: Monique Kooijmans / UvA)

Le développement d’Amsterdam

Le discours principal a été prononcé par Richard Ronald, professeur de logement, société et espace à l’UvA. Dans son discours, Ronald s’est concentré sur le développement spatial et géographique d’Amsterdam depuis sa fondation jusqu’à nos jours. Se frayant un chemin à travers les grands développements urbains comme le Bijlmermeer et plus récemment Ijburg, Ronald a conclu son discours par une référence à la forte demande actuelle pour la propriété à Amsterdam et la difficulté à trouver un logement abordable.

Andrew Sandahl (crédits: Monique Kooijmans)

Changement de vie

Le discours suivant a été prononcé par Andrew Sandahl, un étudiant à la maîtrise en écologie et en sciences de l’évolution et récipiendaire d’une bourse de l’AES. Sandahl, qui vient du sud de la Californie, a décrit la bourse comme un événement qui changera sa vie et qui permettra à lui et aux personnes présentes de poursuivre leur passion pour le savoir et la recherche. Sandahl a également remercié tous les donateurs d’avoir investi dans de jeunes talents.

James Kiiza (Crédits: Monique Kooijmans / UvA)

Diversité et connaissance

James Kiiza, récipiendaire d’un AMS en Ouganda et qui suivra un LLM en droit international, a déclaré qu’il attendait avec impatience d’élargir ses connaissances dans son domaine. « Ma faculté a quelques-uns des meilleurs chercheurs dans ce domaine et je veux bénéficier de leur expertise. » Kiiza a également été impressionné par le corps étudiant mixte de l’UvA. « L’université est très diversifiée et a un beau mélange d’étudiants internationaux. C’est un melting pot de nombreuses nationalités et c’est ce qui le rend si agréable à étudier ici.

Mridula Shobinath (crédits: Monique Kooijmans / UvA)

Un autre étudiant enthousiasmé par son étude était Mridula Shobinath de l’Inde. Shobinath, qui est une récipiendaire de l’AES, a dit qu’elle était reconnaissante d’avoir reçu la bourse d’études et l’occasion de travailler à la réalisation de ses objectifs. «Cela m’a non seulement permis d’être financièrement indépendant, mais aussi de me donner une plateforme pour faire du réseautage et rencontrer des gens partageant les mêmes idées. Au cours de l’année à venir, j’utiliserai cette opportunité pour ajouter au domaine de recherche qui m’intéresse, à savoir la traite des êtres humains.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page