France
Опубликовано 1 месяц назад

Le Consortium Milieu Interieur (MI) recrute deux chercheurs post-doctorants en biologie computationnelle pour comprendre les traits complexes liés à la variation immunitaire à l’Institut Pasteur, Paris. Les postes sont disponibles dans les unités de génétique évolutive humaine (laboratoire Quintana-Murci) et d’immunobiologie des cellules dendritiques (laboratoire Duffy).

Le but de l’IM est de mieux comprendre les mécanismes fondamentaux derrière les différences interindividuelles dans les réponses immunitaires et d’appliquer ces découvertes aux questions cliniques pertinentes. Pour ce faire, le projet MI a mis en place un riche référentiel d’échantillons et un entrepôt de données, soutenant la recherche intégrative en cours en immunologie des systèmes et médecine personnalisée ( www.milieuinterieur.fr/en). Cela comprend le séquençage du génome entier à haute couverture, le séquençage du microbiome métagénomique entier, les données transcriptionnelles, protéomiques et épigénétiques de 1 000 donneurs sains – stratifiés par âge (5 décennies de vie, de 20 à 70 ans) et le sexe – ainsi que les données sociodémographiques détaillées et paramètres biologiques. Notre consortium bénéficie d’une vaste et exceptionnelle communauté de chercheurs en génomique, génétique des populations, immunologie, microbiologie et biologie computationnelle.

Les projets en cours se concentreront sur:

  • Génétique quantitative. * Disséquer la contribution de variantes rares / communes, ainsi que d’autres facteurs non génétiques (y compris le sexe, l’âge, les habitudes de vie, les infections latentes, etc.) à la variation des phénotypes moléculaires (expression des gènes, épissage alternatif et méthylation de l’ ADN ) liés à l’infection et à la stimulation immunitaire. Il vise à définir l’architecture génétique des phénotypes d’expression dans le contexte des interactions GxE et à explorer les relations (causales) entre les facteurs génétiques, épigénétiques et environnementaux expliquant l’hétérogénéité de la réponse immunitaire.
  • Immunologie des systèmes. * Intégration d’ensembles de données protéomiques, transcriptomiques, cellulaires et microbiologiques provenant de cohortes de donneurs sains d’origine européenne et africaine pour quantifier les déterminants de la variance immunologique dans diverses populations. En vue d’applications translationnelles, des études de comparaison seront également réalisées avec des ensembles de données correspondants provenant de patients auto-immunes et chroniquement infectés. Cette approche combinée aidera à déterminer comment et pourquoi la variabilité immunitaire peut entraîner des résultats cliniques différents.

Exigences:

– Ph.D. en génomique quantitative, génomique statistique, bioinformatique, biologie informatique ou immunologie
– Solides compétences en programmation et en bioinformatique (scripts R et Bash, cluster computing)
– Maîtrise de l’anglais.

Durée: L’équipe de medjouel.com vous informe que 2 ans de financement sont disponibles, et un soutien sera fourni pour s’autofinancer par le biais de demandes de bourses compétitives.

Procédure de candidature: Envoyez un CV, une lettre de motivation et des références (dans un seul fichier pdf) à quintana@pasteur.fr & darragh.duffy@pasteur.fr avant le 30 juin 2020 .
Veuillez mettre «Associé de recherche postdoctoral» dans la ligne d’objet de votre courriel. Les interviews, via Skype, auront lieu peu après cette date. La date de début peut être à tout moment mais au plus tard en octobre 2020 (négociable)

особенности вакансий

Категория вакансииStage et Formation

заявку онлайн