Les gens du groupe sanguin A semblent plus vulnérables au coronavirus, tandis que ceux du groupe sanguin O sont plus résistants, selon une nouvelle enquête chinoise.

Les scientifiques qui étudient le virus dans son épicentre, Wuhan, et la ville de Shenzhen ont révélé que la proportion de patients du groupe sanguin A à la fois infectés et tués par la maladie est “significativement” plus importante que celle des personnes du même groupe sanguin dans le grand public.

Les patients du groupe sanguin O, en revanche, représentaient une proportion plus faible des personnes infectées et tuées par le virus.

” Les personnes du groupe sanguin A peuvent avoir besoin d’une protection personnelle supplémentaire pour réduire le risque d’infection”, ont écrit des chercheurs du Center for Evidence-Based Medicine, basé à Wuhan.

L’équipe, dirigée par un médecin chinois, Wang Xinghuan, a qualifié l’étude de “préliminaire” : il reste du travail à faire pour obtenir des résultats concrets.

La recherche a comparé les groupes sanguins de 2 173 cas confirmés de coronavirus à Wuhan et Shenzhen avec ceux de plus de 3 694 résidents en bonne santé de la région de Wuhan.

Alors que 31,16% des résidents de Wuhan avaient du sang de type A, 37,75% des patients atteints de coronavirus interrogés à l’hôpital local de Wuhan Jinyintan étaient du même groupe sanguin.

Et sur le même échantillon de cas de coronavirus à l’hôpital, 25,8% avaient le groupe sanguin O, contre 33,84% dans la population.

L’étude a également examiné 206 patients décédés du virus, et a constaté que 85 victimes, soit 41,26 %, avaient le groupe sanguin A. Seulement 52 de ceux qui sont morts, soit environ un quart, avaient le groupe sanguin O.

Les scientifiques qui n’ont pas participé à l’étude ont déclaré qu’un échantillon beaucoup plus important était nécessaire pour orienter la pratique médicale.

“ Si vous avez le groupe sanguin A, il n’y a pas lieu de paniquer. Cela ne signifie pas que vous serez infecté, “disent les médecins chinois. “Si vous avez le groupe sanguin O, cela ne signifie pas non plus que vous êtes absolument à l’abri. Vous devez quand même vous laver les mains et suivre les directives des autorités. ”

Source : South China Morning Post /Medrxiv