Le Centre Merian d’études avancées au Maghreb (MECAM) a récemment été créé à l’Université de Tunis / Tunisie pour renforcer la coopération en sciences humaines et sociales au Maghreb, au Moyen-Orient et en Europe. Le thème général «Imagining Futures: Gealing with Disparity» guide le programme de recherche du MECAM sur les questions de l’esthétique et des pratiques culturelles, de l’inégalité et de la mobilité, de la mémoire et de la justice, des ressources et de la durabilité, et des identités et croyances. Celles-ci constituent les thèmes centraux des cinq pôles de recherche thématiques du MECAM et des groupes de chercheurs interdisciplinaires (IFG). Pour son troisième groupe interdisciplinaire de boursiers (IFG), «Mémoire et justice», le MECAM sollicite des candidatures pour cinq bourses de courte durée pour des chercheurs à différents stades de carrière pour la période de septembre à décembre 2021.

Date limite: 15 mars 2021; 24h00 CET.

Le Centre Merian d’études avancées au Maghreb (MECAM), basé à Tunis, est un nouveau cadre institutionnel pour la recherche interdisciplinaire, transrégionale et intergénérationnelle. Il se concentre sur les processus sociaux et politiques complexes et les questions d’intérêt commun qui divisent et relient le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Europe historiquement et à notre époque – par exemple les croyances, la répartition des ressources, les migrations, l’état de droit, les conflits socio-économiques et (la justice transitionnelle. Le MECAM vise à construire et à renforcer des réseaux savants entre Tunis et l’Allemagne, et à travers le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Europe. D’un point de vue au Maghreb, le thème directeur du MECAM “Imaginer l’avenir – Faire face aux disparités” aborde les processus complexes de (re) négociation des expériences sociétales en idées pour l’avenir (‘ imaginer des futurs ») dans le contexte de différentes formes et échelles de disparité et de conditions inégales (« disparité »). Il explore le lien entre la disparité multidimensionnelle et les possibilités de construire et de négocier des idées et des modèles orientés vers l’avenir à travers cinq groupes thématiques, qui représentent d’importantes questions d’intérêt commun au Maghreb, au Moyen-Orient et en Europe. Les clusters correspondent aux groupes interdisciplinaires respectifs (IFG): «Esthétique et pratique culturelle», «Inégalité et mobilité», «Mémoire et justice», «Ressources et durabilité» et «Identités et croyances». L’analyse procède d’une perspective à la fois historique et géographiquement comparative. Il explore le lien entre la disparité multidimensionnelle et les possibilités de construire et de négocier des idées et des modèles orientés vers l’avenir à travers cinq groupes thématiques, qui représentent d’importantes questions d’intérêt commun au Maghreb, au Moyen-Orient et en Europe. Les clusters correspondent aux groupes interdisciplinaires respectifs (IFG): «Esthétique et pratique culturelle», «Inégalité et mobilité», «Mémoire et justice», «Ressources et durabilité» et «Identités et croyances». L’analyse procède d’une perspective à la fois historique et géographiquement comparative. Il explore le lien entre la disparité multidimensionnelle et les possibilités de construire et de négocier des idées et des modèles orientés vers l’avenir à travers cinq groupes thématiques, qui représentent d’importantes questions d’intérêt commun au Maghreb, au Moyen-Orient et en Europe. Les clusters correspondent aux groupes interdisciplinaires respectifs (IFG): «Esthétique et pratique culturelle», «Inégalité et mobilité», «Mémoire et justice», «Ressources et durabilité» et «Identités et croyances». L’analyse procède d’une perspective à la fois historique et géographiquement comparative. Les clusters correspondent aux groupes interdisciplinaires respectifs (IFG): «Esthétique et pratique culturelle», «Inégalité et mobilité», «Mémoire et justice», «Ressources et durabilité» et «Identités et croyances». L’analyse procède d’une perspective à la fois historique et géographiquement comparative. Les clusters correspondent aux groupes interdisciplinaires respectifs (IFG): «Esthétique et pratique culturelle», «Inégalité et mobilité», «Mémoire et justice», «Ressources et durabilité» et «Identités et croyances». L’analyse procède d’une perspective à la fois historique et géographiquement comparative.

medjouel.com vous informe que Le principal objectif de l’IFG «Mémoire et justice» est le suivant: Il explore comment les discours sur, ainsi que les pratiques de la mémoire et de la justice sont racontés et exécutés en vue de l’avenir des sociétés post-conflit dans la région du Maghreb et Moyen-orient. Cela implique une compréhension de la mémoire en tant que reflet du positionnement social et politique. Cela nécessite également un engagement avec des intentions de mémoire, telles que la construction de la nation, la réconciliation, le plaidoyer pour les préoccupations des groupes marginalisés, ou la résistance aux récits dominants, c’est-à-dire avec les espoirs et les aspirations envisagés comme une fin de mémoire. La justice est définie au sens large pour inclure la justice punitive sous la forme de poursuites pénales, la justice réparatrice sous la forme de commissions de vérité, d’excuses et de réparations, etc., ainsi que la justice transformatrice visant à instaurer une coexistence future pacifique. Ici aussi, la question de savoir comment la justice actuelle affectera l’avenir est essentielle. Les chercheurs ayant une formation disciplinaire en sciences sociales, en études de la mémoire et en études culturelles qui travaillent sur les questions suivantes sont invités à postuler pour les bourses: Comment le traitement de l’héritage du passé par la mémoire et la justice affecte-t-il la (re) négociation de l’avenir imaginaires et attentes, et dans quelle mesure la mémoire et la justice se réconcilient-elles à cet égard? Comment la mémoire est-elle racontée et interprétée du point de vue de milieux disparates, et avec quelles intentions pour l’avenir? Quels changements sociaux et politiques concrets ou futurs sont envisagés à travers la poursuite de la justice? Quel statut donner à la mémoire collective,

ÉLIGIBILITÉ ET MOTIVATION

Les candidatures sont les bienvenues des chercheurs à tous les stades de leur carrière académique: doctorat avancé OU post-doctorat OU chercheurs avancés dans toute discipline des sciences humaines ou sociales comme l’anthropologie, l’histoire ou les sciences politiques.

  • Vous souhaitez discuter de vos propres recherches dans le cadre du thème principal du MECAM “Imaginer les futurs – Faire face aux disparités” avec des collègues du Maghreb, du Moyen-Orient et d’Europe.
  • Vous avez hâte de travailler en collaboration, de vous engager dans des débats collégiaux et des échanges au sein d’un groupe interdisciplinaire de boursiers sur des questions de «Mémoire & Justice».
  • Vous souhaitez revoir vos propres questions de recherche sous un angle différent.
  • Vous souhaitez faire partie d’un (nouveau) réseau d’échanges et de débats interdisciplinaires, intergénérationnels et transrégionaux sur les disparités et les modèles concurrents d’avenir qui coexistent dans les sociétés du Maghreb contemporain, de l’Europe et d’autres parties du monde .

NOTRE OFFRE

MOBILITÉ

Les bourses de résidence du MECAM sont attribuées à des personnes physiques pour une durée de quatre mois du 1er septembre au 31 décembre 2021 sur la base de projets de recherche innovants et de haute qualité qui correspondent à l’objectif de l’IFG. Dans des cas exceptionnels dus à la pandémie, les bourses peuvent être organisées de manière hybride et / ou sur place, où le boursier individuel reste à son lieu de résidence réelle pendant une partie ou pendant toute la durée de la bourse. Les candidats retenus deviendront des «boursiers MECAM» avec tous les droits et obligations pertinents pour leur période de bourse. Les allocations / coûts salariaux des boursiers seront pris en charge par le MECAM selon le principe “ pas de gain, pas de perte ” sur une base individuelle: la convention financière vise à permettre aux boursiers invités de rester au MECAM sans réduire leur revenu net (c.-à-d. la somme de tous les salaires vérifiables). En outre, tous les boursiers seront remboursés pour les frais de réinstallation à Tunis et les frais d’hébergement à Tunis. Cependant, les frais d’hébergement mensuels maximums sont de 600 dinars (environ 190 EUR). En outre, il est également possible que des frais de recherche avérés puissent être remboursés jusqu’à un montant de 500 EUR.

RÉSEAU

Les boursiers MECAM feront partie d’un réseau, qui sera constitué par les groupes de boursiers suivants au cours des prochaines années, et par les universitaires des institutions impliquées dans le cadre institutionnel. Dans la phase initiale, les IFG comprennent des doctorants, des post-doctorants, ainsi que des chercheurs avancés d’Allemagne, de Tunisie, du Maghreb, du Moyen-Orient, d’Europe et d’autres régions et pays. Il existe également des opportunités de réseautage via les réseaux spécifiques de représentants IFG des institutions partenaires du MECAM, ainsi qu’avec des universitaires qui peuvent être invités au sein de l’IFG en tant qu’invités.

ÉCHANGE ET DÉBAT

L’objectif principal de toutes les bourses est de créer un cadre flexible et de haute qualité pour un échange et un débat entre pairs entre chercheurs de différents pays, disciplines et à différentes étapes de leur carrière universitaire: l’IFG combine virtuel et inter personnes formes d’échange et de débat, et facilite la collaboration et l’engagement avec les universitaires des institutions partenaires du MECAM, les étudiants et le grand public. Un coordinateur IFG soutiendra les boursiers pendant leur séjour au MECAM et organisera le programme scientifique sur place; comprenant des colloques avec des conférences sur des projets individuels, des processus d’écriture collective et, le cas échéant, l’organisation d’un atelier initial et / ou final.

INDÉPENDANCE

MECAM offre la liberté de poursuivre des projets individuels sur un sujet de choix personnel, comme un article académique, un essai, un document de politique, un livre, un rapport, etc.

SUPPORT

Le MECAM met à la disposition de ses boursiers des espaces de travail de bureau équipés d’une infrastructure numérique ainsi que des installations de publication pour des formats de publication en libre accès et évalués par des pairs à travers les infrastructures de ses partenaires. Il offre une assistance dans la recherche d’un logement et d’autres aspects organisationnels. De plus, l’échange entre boursiers est soutenu par un espace de travail numérique sécurisé (TrafoHub) et d’autres outils numériques.

MECAM confie à son institution partenaire, Forum Transregionale Studien à Berlin, le traitement des données personnelles des candidatures. Par conséquent, nous vous demandons de bien vouloir soumettre votre candidature via la plateforme de candidature en ligne sécurisée du Forum Transregionale Studien avant le 15 mars 2021, 24h00 CET :

application.trafo-berlin.de

Les candidatures par e-mail ne seront pas prises en compte. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter l’équipe de coordination du MECAM : mecam-office (at) uni-marburg.de

Dans le cadre de votre candidature, il vous sera demandé de préparer et de télécharger:

  • Curriculum vitae comprenant des publications (2-3 pages),
  • Proposition de recherche : bref résumé de votre projet (max.1000 mots),
  • Noms et coordonnées de deux référents (professeurs d’université ou praticiens dans un domaine pertinent pour le projet du candidat) qui peuvent servir de référents (aucune lettre de recommandation requise),
  • Un échantillon d’écriture récent : article de revue (publié ou à paraître), chapitre de livre ou de thèse.

Tagged in: