Stage post-doctoral en nanofluidique – Grenoble , France

France
Publicado hace 11 meses

Les objectifs du groupe Théorie de l’ILL sont à la fois d’apporter un soutien théorique aux scientifiques et utilisateurs de l’ILL et de développer ses propres projets sur des sujets liés aux neutrons. A ce titre, il privilégie les collaborations scientifiques de long terme plutôt qu’une activité de service et s’efforce de couvrir un large éventail de domaines scientifiques. Notre activité scientifique couvre ainsi des sujets allant de la forte corrélation dans la matière condensée à la simulation des systèmes de physico-chimie et des membranes cellulaires en biophysique. Nous utilisons également une variété de techniques, des méthodes analytiques à la dynamique moléculaire et des simulations de Monte-Carlo aux calculs de structure électronique ab-initio.

Le projet se concentrera sur l’interface fluide/solide rencontrée dans les liquides nanoconfinés, qui est le lieu d’un large spectre de phénomènes microscopiques tels que l’adsorption et les réactions chimiques. Les descriptions théoriques des fluides nanoconfinés – sauf rares contributions – supposent des surfaces de confinement parfaitement métalliques ou isolantes, mais ces limites asymptotiques ne reflètent pas nécessairement les matériaux réels qui correspondent à des intermédiaires métalliques/isolants imparfaits. Néanmoins, la condition aux limites électrostatique imposée par le milieu environnant affecte les systèmes dipolaires confinés et, plus encore, les systèmes chargés [Comtet et al. Tapis Nature. 2017]. Récemment, nous avons développé une approche efficace de simulation à l’échelle atomique qui nous permet de considérer le confinement entre des surfaces de n’importe quelle longueur et géométrie d’écran électrostatique [Schlaich et al. Nature Mat., 2022]. L’écrantage électrostatique induit par le matériau de confinement est modélisé par la réponse d’un fluide à haute température composé d’ions légers. Du fait de sa relaxation très rapide, ce fluide virtuel de Thomas-Fermi mime la réponse électrostatique du métal dans les surfaces de confinement lors de la simulation du système confiné (Monte Carlo ou dynamique moléculaire).

Vos tâches

Avec ce poste de postdoc, nous proposons d’utiliser la stratégie de simulation moléculaire récemment développée pour étudier l’impact de la surface métallique et de sa relaxation électrostatique sous-jacente sur la thermodynamique et la dynamique des fluides dipolaires et chargés. Ceci devrait à terme étendre la compréhension des phénomènes d’adsorption et de transport à une large classe de matériaux nanoporeux (c’est-à-dire les métaux nanoporeux) qui a reçu relativement peu d’attention en termes de propriétés de confinement.

En particulier, ces travaux pourraient ouvrir la voie à des développements en catalyse (surface métallique) mais aussi pour des applications électrochimiques, électromécaniques, etc.

Bien que le postdoc soit de nature théorique, le travail se fera en collaboration avec le groupe du professeur Lydéric Bocquet à Paris, qui possède une expertise expérimentale/théorique sur ce sujet. Une éventuelle collaboration avec des scientifiques et/ou des utilisateurs de l’ILL sera recherchée pour constituer une task force commune sur ce sujet.

Votre profil

Le candidat retenu devra avoir :

– un doctorat en physique, chimie physique ou science des matériaux

– une solide formation en mécanique statistique et des connaissances en thermodynamique et dynamique des fluides aux interfaces/en confinement.

Ça a l’air intéressant?

Alors pourquoi ne pas franchir la prochaine étape de votre carrière chez nous en postulant en ligne – de préférence en anglais – via notre portail carrière avant le 18.06.2023, en mentionnant le numéro de référence 23/22, avec une liste de publications et les noms de 3 référents, dont un de votre lieu de travail actuel. Veuillez noter que tous les candidats sont soumis à un filtrage administratif (vérification des antécédents). Pour ce poste, une aptitude médicale au travail sous rayonnements ionisants est requise. Nous nous engageons en faveur de l’égalité des chances et de la diversité et accueillons donc les candidatures de tous les candidats dûment qualifiés.

Ce que nous offrons

Qualité de vie Pôle de recherche et de technologie, la ville de Grenoble est idéalement située au cœur des Alpes françaises (à seulement 3h de Paris/Provence en train, 1h de l’aéroport international de Lyon et 1h30 de Genève). Il est important pour nous que notre personnel atteigne un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée. Nous proposons donc du télétravail (sous certaines conditions), des congés payés annuels généreux et une foule d’autres avantages que vous découvrirez à votre arrivée !

Perspectives Nous vous garantissons un contrat post-doctoral sécurisé de 18 mois, renouvelable pour une nouvelle période de 6 à 18 mois. Seuls les candidats titulaires d’un doctorat obtenu il y a moins de 4 ans sont éligibles à des postes post-doctoraux à l’ILL.

Avantages Nous offrons des avantages sociaux généreux (indemnité de dépaysement, excellente couverture santé), une aide au déménagement et à la relocalisation (sous certaines conditions) et une prime de productivité annuelle. Nous proposons également des cours de langue pour vous et votre partenaire et des subventions pour l’utilisation des transports en commun et de la cantine du personnel, ainsi que pour les vacances et diverses activités culturelles et sportives.

L’Institut Laue-Langevin (ILL) – exploite la principale installation de recherche européenne pour la recherche fondamentale avec des neutrons à Grenoble (France). La passion du progrès et de la technologie nous unit et rend chaque jour possible l’innovation dans la science et la recherche. Travaillons ensemble pour changer notre société et notre monde pour le mieux.

Características del Puesto

Categoría de PuestoStage et Formation, Postdoctoral

Aplicar en linea

Check Also

Bourses postdoctorales de l’ETH Zurich

Le programme de bourses postdoctorales de l’ETH Zurich (ETH Fellows) soutient les nouveaux chercheurs postdoctoraux …