Chercheurs postdoctoraux en sciences naturelles se concentrant sur les aspects moléculaires/bio des barrières cutanées et muqueuses

Suède
Posted 10 Monaten ago

L’Université de Malmö est un institut d’enseignement supérieur innovant, urbain et international situé dans le centre de Malmö. Nous comptons environ 1 800 employés et 25 000 étudiants répartis dans cinq facultés : Faculté Santé et Société, Culture et Société, Éducation et Société, Faculté d’Odontologie et Technologie et Société. Notre recherche et notre éducation se caractérisent par le rôle que nous pensons qu’une université devrait jouer dans une société ouverte – contribuer à la durabilité et à l’égalité d’une manière scientifiquement fondée avec des partenaires et des parties prenantes externes. Identifier et relever les défis du futur est de la plus haute priorité.

Le Département des sciences biomédicales de la Faculté de la santé et de la société (www.mau.se/bmv) propose des programmes menant à des qualifications professionnelles en tant que prescripteur et scientifique de laboratoire biomédical (premier cycle, 180 crédits), un programme de maîtrise en sciences biomédicales des surfaces (deuxième cycle, 120 crédits), ainsi que des cours autonomes de premier et deuxième cycles. Le département négocie l’intersection multiforme entre la biologie, la chimie, la médecine, la physique et la technologie et l’approche interdisciplinaire de la recherche et de l’éducation vise à développer davantage la compréhension théorique et pratique du sujet complexe. S’appuyant sur l’équilibre entre la recherche fondamentale et appliquée, le Département a réussi à attirer des fonds auprès d’organismes de financement de la recherche régionaux, nationaux et internationaux. En outre,

La recherche du Département est également liée à notre centre de recherche „Biofilms – Centre de recherche sur les biointerfaces“ (www.mau.se/brcb), qui implique différentes facultés et combine la science biomédicale avec la recherche clinique et translationnelle dans les domaines médical, dentaire, alimentaire, et les domaines d’application environnementaux en étroite collaboration avec l’industrie régionale.

À propos des postes

Nous proposons plusieurs postes de chercheur postdoctoral au sein de notre projet interdisciplinaire « Biobarriers – Health, Disorders and Healing » comprenant un réseau de partenaires académiques, industriels et cliniques. La vision générale du projet de recherche est d’améliorer la santé et la reconstitution des barrières biologiques en modernisant les traitements cliniques et les produits basés sur les connaissances moléculaires. Le projet vise en outre à étendre la collaboration existante avec les universités régionales (y compris MAX IV et ESS) et l’industrie pour former une plaque tournante solide en Scandinavie pour l’administration de médicaments topiques, l’analyse non invasive et les technologies bénéficiant d’une vision holistique de la biobarrière (peau, muqueuse) la recherche et l’enseignement.

En particulier, l’objectif de ce projet est d’étudier comment les aspects moléculaires et biophysiques de la peau et des muqueuses sont influencés par l’environnement et les contacts avec, par exemple, des formulations topiques. Sur la base de ces connaissances, les candidats doivent être capables de relier les résultats obtenus aux traitements cliniques et aux produits industriels visant à améliorer la santé de la peau et des muqueuses et/ou à prévenir les défauts et les troubles de ces biobarrières. Les activités sont divisées en plusieurs sous-projets, chacun avec ses propres objectifs spécifiques. Les sous-projets sont liés entre eux par des activités visant à réaliser une preuve de concept clinique et à intégrer la recherche du projet dans l’éducation :

  1. Formulations topiques durables : Initier le développement de formulations topiques durables et multifonctionnelles qui, associées à une administration efficace et ciblée de médicaments, incluent des caractéristiques de durabilité telles que la biodégradabilité et des caractéristiques prébiotiques et probiotiques.
  2. Barrières brisées : comprendre comment les caractéristiques moléculaires et structurelles de la peau et l’effet des formulations topiques régulent l’activité des enzymes redox/antioxydantes dans les tissus et traduire ces connaissances en mesures, traitements et produits pour maintenir la santé de la peau, empêchant ainsi la détérioration et la rupture. La recherche principale est effectuée en exploitant des méthodes physico-chimiques et des modèles de biobarrières et de formulations.
  3. Modèles ex vivo de peau et de muqueuse : développer des modèles avancés ex vivo dérivés de cellules et de tissus permettant des études multidisciplinaires et holistiques de peau et de muqueuse saines et désordonnées.
  4. Microbiote : Développer des méthodes permettant d’étudier les antimicrobiens et les mécanismes moléculaires du rôle du microbiote dans l’homéostasie redox et la modulation immunitaire dans les barrières biologiques, notamment cutanées.
  5. Détection : développer des méthodes de détection permettant (i) la détection sans fil de la prolifération microbienne au niveau des barrières biologiques et des plaies, et (ii) la relation entre l’état de santé général (systémique) et l’état de santé de la barrière.

Nous recherchons des candidats ayant des compétences scientifiques dans au moins un, et de préférence deux à trois des cinq sous-projets répertoriés. Il est prévu que tous les candidats décrivent comment et où leurs intérêts et leur expertise spécifique contribuent à faire avancer le développement de ce projet. Considérant que le projet nécessite une collaboration entre des partenaires académiques, industriels et cliniques, il est attendu que le candidat communique et collabore activement dans ce contexte. Les capacités documentées de gestion de projet et de leadership sont donc valorisées. Les candidats doivent en outre assumer la responsabilité de l’entretien des instruments impliqués et être actifs en supervisant des étudiants diplômés et postuniversitaires et des collègues scientifiques dans les techniques et en participant à l’enseignement aux niveaux universitaire et postdoctoral. En outre,

Qualifications requises et critères d’évaluation des candidats

Les candidats doivent avoir démontré une compétence scientifique correspondant à un doctorat. Le candidat idéal détient une maîtrise, par exemple, en chimie, biochimie, biophysique ou génie chimique. Une expérience pratique des techniques dont on pourrait s’attendre à ce qu’elles contribuent de manière significative à l’avancement de parties spécifiques du projet est très appréciée. Le candidat doit clairement décrire où et comment il s’intègre dans ce projet et comment les compétences et aptitudes spécifiques du candidat peuvent renforcer l’équipe. Le candidat doit également avoir la capacité de travailler en équipe et de collaborer avec des personnes de disciplines complémentaires, tant du milieu universitaire que de l’industrie. En particulier, le candidat sera responsable d’organiser et d’animer des réunions mensuelles avec des partenaires de collaboration académiques et industriels.

Pour plus d’informations, contactez

Prof. Johan Engblom (chef de service), +46 (0)70 6087525, johan.engblom@mau.se

Prof. Tautgirdas Ruzgas (chef adjoint du département) +46 (0)40 6657431, tautgirdas.ruzgas@mau.se

Pour des questions générales concernant l’emploi à l’Université de Malmö, contactez:

Heidi Francke (spécialiste RH), heidi.francke@mau.se

Dans notre travail de recrutement, l’Université de Malmö a pris position concernant les canaux de recrutement et le marketing. Nous déclinons donc toute offre de publicité et d’aide au recrutement en lien avec cette annonce.

Forme d’emploi et date de début

Poste à durée déterminée, débutant dès que possible. À l’Université de Malmö, des négociations salariales individuelles s’appliquent.

Application

Vous postulez via le système de recrutement de l’Université de Malmö en cliquant sur le bouton „postuler/ansök“. Vous avez la responsabilité que votre candidature soit complète selon le poste annoncé. Veuillez soumettre votre candidature au plus tard le 25 juin 2023 .

La candidature doit contenir les éléments suivants :

  1. Lettre de motivation avec motivation pour postuler à ce poste
  2. Un bref résumé des qualifications scientifiques, pédagogiques (par exemple, développement de matériel pédagogique) et autres qualifications pertinentes pour le poste
  3. Copies certifiées conformes des certificats
  4. Curriculum Vitae (CV)
  5. Liste des publications scientifiques et un texte écrit précisant le rôle du candidat dans chaque publication
  6. Copie de la thèse de doctorat ou équivalent
  7. Copies de trois de vos publications scientifiques les plus pertinentes
  8. Au moins deux références avec noms, titres/postes, relation avec vous et coordonnées.

Représentants syndicaux

SACO-S : Ann-Mari Campbell, ann-mari.campbell@mau.se

Lärarförbundet : Peter Persson, peter.persson@mau.se

ST/OFR : Aje Carlbom aje.carlbom@mau.se

Job Features

Job CategoryPostdoctoral

Apply Online

Check Also

bourse Harvard LEAD 2024-2025 pour la promotion des femmes dans les applications de santé mondiale

La bourse LEAD 2024-2025, une bourse d’un an conçue pour développer les compétences en leadership …