Sciences et Techno

Sensation de “déjà-vu”

Written by jeunes

 

“Je suis convaincu d’avoir déjà vu cela, d’avoir vécu ce moment”, cette phrase vous l’avez  sans doute déjà prononcée. Et non, vous n’êtes pas fou.

Akira O’Connor, chercheur à l’université de St Andrew, a étudié l’activité cérébrale lors d’un sentiment de “déjà-vu”. Pour parvenir à créer cette sensation, il a modifié une  technique visant à produire de faux souvenirs. 

Les chercheurs prononcent une liste de mots en rapport avec un thème précis, mais sans le citer nommément. Exemple: oreiller, nuit, couverture pour la thématique du sommeil. Lorsque l’on demande aux cobayes s’ils ont entendu un mot commençant par la lettre “S”, ils répondent non. Mais lorsqu’on leur suggère le mot sommeil, ils ont le sentiment de l’avoir entendu. D’où l’impression de “déjà-vu”. 

C’est “une bataille entre une sensation subjective de familiarité et une sensation objective que cette familiarité ne peut pas être correcte”, explique Akira O’Connor à la BBC, des propos relayés par le Huffington Post. 

Les conclusions de son étude? L’hippocampe, région de la mémoire, n’est pas activée durant l’impression de “déjà-vu”. En revanche les régions liées à la prise de décision sont en action. Selon le chercheur, cela signifie que notre cerveau cherche à savoir s’il n’y a pas une erreur entre ce que nous vivons et ce que nous pensons avoir vécu.  C’est donc un signe que votre cerveau fait bien son boulot et cherche à corriger vos faux souvenirs.

http://www.7sur7.be/

Lire aussi  Kissenger : une application mobile d'échange de baisers

About the author

jeunes

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You cannot copy content of this page