Rappelez-vous dans les années 90, lorsque nous avons travaillé si dur pour éliminer toutes les bactéries sur notre visage (merci, les publicités de Neutrogena Acne Wash)? Nous savons mieux maintenant. Nous savons que notre corps héberge environ un billion de micro-organismes, y compris des bactéries et des champignons. Beaucoup de ces insectes sont en réalité essentiels à la santé de notre peau. En fait, sur le front de la peau, la science a montré que les probiotiques, les «bactéries bénéfiques», peuvent aider à lutter contre tous les types d’ acné, de l’ acné à la rosacée . Un microbiome depeau en bonne santé contribue également à guérir les plaies, à vous protéger des allergènes et à Goldilocksing de maintenir votre taux d’hydratation à un équilibre idéal (ni trop gras ni trop sec).

Intestin, vagin, peau… vos bactéries vous protègent PARTOUT !

Vous avez forcément entendu parler de l’importance de la flore intestinale – qu’on appelle aussi microbiote intestinal.

C’est un quasi-organe d’1,5 kilo, exclusivement composé de bactéries qui font la pluie et le beau temps sur votre santé !

Si votre flore est déséquilibrée, vous risquez :

  • Des troubles intestinaux, bien sûr ;
  • L’obésité et le diabète ;
  • Et même des troubles « psy », comme la dépression, voire l’autisme !

Pourquoi ? Parce qu’il y a une connexion directe entre l’intestin et le cerveau (via le nerf vague) !

Et ce n’est pas tout :

Savez-vous pourquoi certaines femmes ont des infections urinaires à répétition ?

Parce que leur flore vaginale est déséquilibrée[2] !

Cela arrive notamment en cas d’abus d’antibiotiques ou d’utilisation de pilule contraceptive.

Et que dire de l’importance de la flore buccale ?

Si vous avez trop de « mauvaises bactéries » dans la bouche, gare à vous ! Vous risquez l’infection des gencives… et même la crise cardiaque brutale !

Car quand vos gencives saignent… les mauvaises bactéries et les molécules inflammatoires peuvent passer directement dans votre sang… et endommager vos artères[3] !

Et aujourd’hui, on sait que la flore cutanée (de la peau) est déterminante…
…pour la santé (et beauté) de notre peau !

Les deux grands ennemis à éviter sont 1) les additifs chimiques présents dans les aliments industriels et 2) le sucre, sous toutes ses formes.
Comme par hasard, les mêmes conseils sont valables pour :

  • la flore vaginale…
  • … et pour la flore buccale !

Et il y a tout à parier que c’est pareil pour les bactéries de la peau ! Il faut donc éviter :

  • Le sucre – il fait des ravages partout dans votre corps, votre peau ne peut pas y échapper ;
  • Et tous les produits chimiques que vous mettez directement sur votre corps !

Attention, donc, aux cosmétiques industriels : poudres, crèmes, shampoings bourrés d’additifs qui tuent les bactéries !

Remarquez l’ironie de l’histoire :

Certaines femmes se mettent tous les jours des crèmes hors de prix sur le visage…

…alors que ces crèmes contiennent des produits chimiques qui accélèrent les rides et le vieillissement de la peau en déséquilibrant leur flore cutanée !

Et ce n’est pas la seule grave erreur à éviter :

STOP aux « équivalents antibiotiques » sur votre peau !

De même qu’il faut dire non, chaque fois que c’est possible :

  • Aux antibiotiques à répétition, qui ravagent votre flore intestinale (et vaginale pour les femmes) ;
  • Et aux bains de bouche chimiques antibactériens, qui ravagent votre flore buccale[4]

De même, il faut éviter à tout prix les lotions et savons antibactériens !

Comme les antibiotiques, ces produits ravagent TOUTES vos bactéries, sans faire de distinction entre les « bonnes » et les « mauvaises ».

Et en plus, ces savons comportent généralement des perturbateurs endocriniens comme le triclosan et le triclocarban, interdits aux Etats-Unis… mais autorisés dans l’Union européenne !

Bref, vous l’avez compris : pour la santé de votre peau, utilisez du savon aussi naturel que possible.

Et j’irai même un cran plus loin, au risque de vous choquer :

Et si vous arrêtiez de vous doucher ?

Même avec le meilleur savon au monde, se laver trop souvent est un problème pour votre microbiote cutané.

D’abord parce que l’eau du robinet contient trop de chlore… et le chlore est connu pour « tuer les bactéries » – c’est la raison pour laquelle on en met dans les piscines !

Voilà pourquoi j’ai personnellement installé sur ma douche un pommeau contenant un filtre à vitamine C, qui élimine le chlore[5] !

Mais il n’y a pas que l’eau qui pose problème… le savon aussi, même naturel !

Voilà pourquoi je vous déconseille fortement de prendre plus d’une douche par jour…
…et je vous recommande de vous laver au savon uniquement là où c’est vraiment nécessaire !

DEMAIN, DES (BONNES) BACTÉRIES DANS NOS CRÈMES?

« On imagine tout à fait amener une bactérie extérieure pour agir directement sur le microbiome cutané », assure le pr Bieber. D’ailleurs, des études sont déjà menées au niveau du microbiote intestinal: l’usage de bactéries se montre plus puissant que le traitement par antibiotiques pour lutter contre l’infection et restaurer un microbiote sain. Des crèmes pleines de bonnes bactéries plutôt que de conservateurs qui les éliminent sans discernement, la cosméto de demain s’annonce vivante ! Se profile aussi une cosmétique qui serait non plus organisée selon le type de peau mais selon le type de microbiote. Une nouvelle approche du sur-mesure.

DES RÉFLEXES POUR FAIRE DU BIEN AUX BONNES BACTÉRIES DE NOTRE PEAU

> Eviter les produits lavants alcalins, comme le savon. le microbiote s’épanouit en pH acide (environ 5).

> Préférer le matin au gel moussant une lotion et un simple rinçage pour préserver la flore qui s’est reconstituée pendant la nuit. le soir, un lait plutôt qu’un gel moussant ou une eau micellaire, plus agressive.

> Privilégier les produits avec pas ou peu de conservateurs, c’est-à-dire les produits huileux et les petites contenances. Plus le flacon est grand plus il y a de conservateurs.

> Bannir l’eau très chaude, qui perturbe la flore cutanée.

> Utiliser les gels bactéricides pour les mains avec parcimonie. Ils empêchent la flore de se reconstruire.

NOTRE SÉLECTION DE COSMÉTIQUES AUX PROBIOTIQUES

[amazon_link asins=’B07JFY6V8K’ template=’ProductCarousel’ store=’ij08-21′ marketplace=’FR’ link_id=’7e18e157-e1da-11e8-a840-9d9994b48a97′]

 

2

[amazon_link asins=’B00O925C12′ template=’ProductCarousel’ store=’ij08-21′ marketplace=’FR’ link_id=’bf6382f4-e1da-11e8-b096-ab6b05289dd1′]

 

3

[amazon_link asins=’B00VGT9C1M’ template=’ProductCarousel’ store=’ij08-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e5010711-e1da-11e8-913e-d9bd0f5e3dd4′]

 

4[amazon_link asins=’B01N7VSIYJ’ template=’ProductCarousel’ store=’ij08-21′ marketplace=’FR’ link_id=’586dd305-e1db-11e8-bfb1-bda6163d29ad’]