Bourse postdoctorale sur Euclide en synergie avec Rubin-LSST

France
Publié il y a 4 semaines
Organisation/Entreprise
CNRS
Département
Astroparticule et Cosmologie
Domaine de recherche
La physique
Profil de chercheur
Chercheur reconnu (R2)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
35
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Le stagiaire postdoctoral travaillera au sein de l’équipe Euclid du laboratoire APC et contribuera au développement dans le segment sol d’algorithmes et d’opérations pour la validation photométrique des données combinées Euclid et LSST, ainsi que pour les redshifts photométriques et la détection d’amas. Le postdoctorant aura une activité de recherche axée sur les amas de galaxies ou la formation et l’évolution des galaxies.

– Simulations d’images LSST sur les régions couvertes par les simulations Euclid dans le but de générer un ensemble de données pour tester les pipelines de traitement de données pour LSST et Euclid, ainsi que des algorithmes de Machine Learning pour l’estimation photométrique du redshift et la détection de clusters.
– Traitement des données Euclide externes de Rubin/LSST et estimation des redshifts photométriques.
– Estimation des redshifts photométriques et détection d’amas de galaxies.

Le laboratoire Astroparticules et Cosmologie (APC) de l’Université Paris Cité a le plaisir d’annoncer un poste postdoctoral dédié à la mission spatiale Euclid.
L’APC est fortement engagé dans la préparation scientifique, le développement du segment sol et les opérations de la mission.
Nous recherchons des candidats désireux de travailler avec notre équipe dans le développement du segment sol Euclid, notamment sur les simulations d’images LSST, le test des réseaux de Machine Learning pour l’estimation des redshifts photométriques et la validation et l’analyse des données Rubin/LSST utilisées par le consortium Euclid. .

Exigences

Domaine de recherche
La physique
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Langues
FRANÇAIS
Niveau
Basique
Domaine de recherche
La physique
Années d’expérience en recherche
1 – 4

Informations Complémentaires

Critère d’éligibilité

– Simulations
– Analyse d’images
– Maîtrise de Python et du codage en général
– Capacité à travailler en équipe et à respecter les délais
– Capacité à rédiger des documents et à faire des présentations claires en anglais
– Recherche en cosmologie ou formation et évolution des galaxies, amas de galaxies, redshifts photométriques.

Commentaires supplémentaires

Les candidats sont invités à postuler directement sur le portail emploi du CNRS ( https://emploi.cnrs.fr/ ) mais également à envoyer à Simona Mei :
– CV
– Lettre de motivation
– Déclaration d’intérêts de recherche : recherches passées et envisagées
– Faites envoyer trois lettres de recommandation directement à Simona Mei.

Site Web pour plus de détails sur le travail

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPhysique, Postdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *