Santé publique – Associé de recherche

Canada
Publié il y a 3 semaines

Université de l’Alberta

Lieu : Alberta
Date de publication : 2024-02-09
Annoncé jusqu’au : 2024-04-09

Numéro du concours – A100152538
Date de clôture – 8 mars 2024

Ce poste fait partie de l’Association du personnel académique de l’Université de l’Alberta (AASUA).

Conformément à l’accord du personnel universitaire de confiance et de recherche, ce poste a une durée de nomination approximative de deux ans et offre un ensemble complet d’avantages sociaux trouvés dans les avantages sociaux du corps professoral et du personnel et une échelle salariale annuelle de 59 822 $ à 82 266 $.

Emplacement – Ce rôle est en personne. Le travail se déroule principalement au Campus Nord d’Edmonton.

Travailler pour l’Université de l’Alberta
L’Université de l’Alberta reconnaît que nous sommes situés sur le territoire du Traité 6 et respecte les histoires, les langues et les cultures des Premières Nations, des Métis, des Inuits et de tous les premiers peuples du Canada, dont la présence continue d’enrichir notre communauté dynamique. .

L’Université de l’Alberta regorge d’acteurs du changement, de bâtisseurs communautaires et de façonneurs du monde qui dirigent avec détermination chaque jour. Nous accueillons plus de 40 000 étudiants dans plus de 200 programmes de premier cycle et plus de 500 programmes d’études supérieures, plus de 13 000 professeurs et employés, 260 000 anciens étudiants dans le monde entier et sommes reconnus comme l’un des employeurs les plus écologiques au Canada depuis plus d’une décennie.

Votre travail aura une influence significative sur un échantillon fascinant de personnes – de nos étudiants et parties prenantes à nos chercheurs et innovateurs renommés qui guérissent littéralement des maladies, font des découvertes et génèrent des solutions qui rendent le monde plus sain, plus sûr, plus fort et plus juste.

Travailler pour le département
L’École de santé publique (SPH) de l’Université de l’Alberta a été la première école de santé publique accréditée au Canada en 2012 par le Conseil d’éducation pour la santé publique (CEPH). SPH propose une maîtrise en santé publique (MPH) basée sur des cours, une maîtrise en engagement communautaire (basée sur des cours et une thèse) et des programmes d’études supérieures avec thèse (MSc et PhD), soutenus par 31
membres du corps professoral. Actuellement, il y a environ 320 étudiants diplômés. SPH fait partie des 5 meilleures facultés de recherche de l’Université.

Notre équipe étudie les mécanismes par lesquels les globules rouges infectés par le paludisme endommagent le placenta et compromettent la santé du fœtus. Nous nous concentrons sur les ligands et les récepteurs qui interviennent dans les interactions hôte-parasite et sur les facteurs de l’environnement placentaire qui régulent la liaison du parasite au placenta. La RA développera un nouveau projet pour étudier les réponses fœtales à l’infection palustre. Ils concevront des expériences transcriptomiques d’ARN pour profiler l’expression de gènes fœtaux dans différents types de cellules du placenta. Ils caractériseront également les modifications du glycome dans les tissus placentaires lors d’une infection palustre.

Poste
Un rôle d’associé de recherche est disponible immédiatement pour rejoindre un projet sur la pathogenèse du paludisme placentaire. Le candidat dirigera la conception d’expériences transcriptomiques pour évaluer l’impact du paludisme placentaire sur l’expression des gènes dans le placenta humain d’origine fœtale et contribuera à des expériences visant à étudier les interactions des globules rouges infectés se liant aux récepteurs de l’hôte dans les tissus placentaires. Les candidats doivent avoir une expérience démontrée en biologie placentaire ; plus précisément, ils nécessitent les compétences nécessaires pour isoler les cellules trophoblastiques primaires et travailler avec des explants et des tissus placentaires. Une expérience en imagerie placentaire et en signalisation placentaire est essentielle. Les candidats doivent être très motivés pour faire avancer leur carrière universitaire et être enthousiasmés par la recherche. Le candidat doit bien travailler en équipe et aimer encadrer des étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs.

Devoirs:

  • Conçoit des expériences individuelles, des protocoles et des normes de collecte de données sous la supervision du chercheur principal.
  • Détermine la méthodologie la plus appropriée pour atteindre les objectifs de recherche identifiés.
  • Supervise/effectue la collecte de données. Effectue une analyse avancée des données et des résultats de la recherche.
  • Résume, analyse et organise les données pour publication. Participe à la rédaction de documents de recherche, à la préparation de présentations et/ou d’autres publications. Peut être considéré comme co-auteur ou présentateur.
  • Aide à la préparation des demandes de subventions de recherche et des propositions de contrats.
  • Peut être responsable de l’entretien et du fonctionnement efficace du laboratoire (par exemple, entretien et étalonnage de l’équipement de laboratoire spécialisé).
  • Peut guider le personnel technique, les étudiants et/ou les boursiers postdoctoraux dans le laboratoire.
  • Peut donner des conseils sur les procédures ou équipements techniques spécialisés.
  • Peut être cocandidat à un financement de recherche si cela est stipulé dans la lettre de nomination.

Qualifications:

  • Docteur en sciences biologiques
  • Une expérience spécifique en physiologie placentaire est requise
  • Une expertise en transcriptomique et en analyse protéomique est requise
  • Solide historique de publications
  • Enthousiasme pour travailler en équipe
  • Expérience dans la supervision d’étudiants de premier cycle et de cycles supérieurs
  • Solides compétences en communication écrite et orale

Dans le cadre des exigences du Programme des travailleurs étrangers temporaires, l’université doit mener des efforts de recrutement pour embaucher des Canadiens et des résidents permanents avant d’offrir un emploi à un travailleur étranger temporaire. Pour garantir que nous restons en conformité avec ces règlements, veuillez inclure la déclaration appropriée dans votre demande « Je suis un citoyen canadien/résident permanent » ou « Je ne suis pas un citoyen canadien/résident permanent ».

À l’Université de l’Alberta, nous nous engageons à créer un processus d’embauche inclusif et accessible pour tous les candidats. Si vous avez besoin d’aménagements pour participer au processus d’entretien, veuillez nous en informer au moment de la réservation de votre entretien et nous ferons tout notre possible pour répondre à vos besoins.

Remarque : Les candidatures en ligne sont acceptées jusqu’à minuit, heure normale des Rocheuses, la date de clôture.

Tous les candidats qualifiés sont encouragés à postuler ; cependant, les Canadiens et les résidents permanents auront la priorité. Si des citoyens canadiens ou des résidents permanents appropriés ne peuvent être trouvés, d’autres personnes seront prises en considération. L’Université de l’Alberta s’engage à assurer une main-d’œuvre équitable, diversifiée et inclusive. Nous acceptons les candidatures de toutes les personnes qualifiées. Nous encourageons les femmes; les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits ; les membres de groupes de minorités visibles; personnes handicapées; les personnes de toute orientation sexuelle ou identité et expression de genre ; et tous ceux qui peuvent contribuer à une plus grande diversification des idées et de l’Université à postuler.

Pour postuler, veuillez visiter : https://apptrkr.com/5004334

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Check Also

LA COOPÉRATION AUTRICHIENNE AU DÉVELOPPEMENT PROPOSE DES BOURSES

LA COOPÉRATION AUTRICHIENNE AU DÉVELOPPEMENT PROPOSE DES BOURSES : pour les étudiants des pays prioritaires …