6ÈME ÉCOLE D’ÉTÉ CODESRIA/CASB EN ÉTUDES AFRICAINES ET ÉTUDES TERRITORIALES EN AFRIQUE

Sénégal
Publié il y a 5 jours

Thème : Rendre la politique de la connaissance pertinente : le rôle des SHS dans le développement durable mondial

Lieu : Dakar, Sénégal

Dates : 26-30 août 2024

Date limite de candidature : 31 mai 2024

Le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) et le Centre d’études africaines de Bâle (CASB) lancent un appel à candidatures pour leur ème École d’été en études africaines et études territoriales en Afrique . L’école d’été est proposée avec le généreux soutien de la Fondation Oumou Dilly (Suisse) en coopération avec le CODESRIA et vise à renforcer les liens entre la communauté des chercheurs du CODESRIA et les chercheurs de la communauté des études africaines en Suisse.

L’objectif global de l’Université d’été est de stimuler et de consolider les approches interdisciplinaires de recherche sur l’Afrique, mais aussi sur d’autres régions du monde, entreprises à partir du continent africain. Il se concentre sur les études africaines en tant qu’exemple d’études régionales et cherche à identifier des thèmes théoriquement, conceptuellement et méthodologiquement pertinents pour la réflexion sur le défi intellectuel de l’Afrique en tant qu’« objet » de connaissance et sa contribution à l’érudition générale tout en s’intéressant à la pertinence des résultats pour les approches africaines dans d’autres régions.

Les objectifs de la Summer School sont les suivants :

  • Donner aux doctorants actuels et aux chercheurs en début de carrière l’opportunité de s’engager de manière critique dans les nouvelles questions théoriques, conceptuelles et méthodologiques liées aux études africaines pertinentes pour leur travail.
  • Encourager les participants à réfléchir à la pertinence potentielle de l’épistémologie et de l’ontologie africaines pour améliorer les outils théoriques, conceptuels et méthodologiques tant dans leurs disciplines que dans le travail interdisciplinaire.
  • Favoriser parmi les bénéficiaires des écoles d’été un sentiment d’appartenance à une communauté d’universitaires à la recherche d’une bourse d’études adaptée à l’Afrique.
  • Encourager les chercheurs émergents à œuvrer pour créer un espace pour les études africaines dans le domaine plus large des études et, de cette manière, aider les études africaines à revendiquer une place au centre de la production de connaissances en Afrique et dans le monde.

L’Université d’été offre aux jeunes chercheurs en SSH une plateforme pour examiner les défis de la tension et le potentiel de fertilisation mutuelle entre les exigences des normes académiques et l’impact social en Afrique. Les participants réfléchiront au potentiel de transformation sociétale de leurs recherches, développeront des compétences théoriques et méthodologiques en matière de collaboration interdisciplinaire et transdisciplinaire et apprendront à se situer dans divers domaines universitaires et politiques du point de vue africain. 

Note conceptuelle.

Les étudiants diplômés sont généralement très motivés pour mener des recherches pertinentes sur les questions politiques actuelles et qui profitent à la société. Toutefois, les pratiques standards et les traditions de production de connaissances scientifiques ne garantissent pas que ces objectifs pourront être atteints dans le contexte de projets de recherche aux cycles supérieurs. Il existe un besoin de cours de formation abordant les questions théoriques et conceptuelles et les défis pratiques. L’Université d’été CODESRIA/CASB 2024 vise à combler le déficit de pertinence politique dans la plupart des études en sciences sociales et humaines (SSH) en général et dans les études régionales en particulier. Cela se fait en cartographiant les différences entre la recherche fondamentale et appliquée. La distinction cruciale se situe entre la production de connaissances visant à comprendre les problèmes et la production de connaissances visant à identifier des solutions. L’Université d’été vise à exploiter les atouts de la recherche fondamentale dans des domaines directement liés au développement en Afrique pour souligner la nécessité d’une réelle compréhension des problèmes à résoudre. La pertinence politique devrait porter sur la définition des termes dans lesquels une bonne définition des problèmes peut donner lieu à des options politiques. L’objectif ultime de l’école d’été est d’aider les participants à développer des compétences essentielles leur permettant de devenir des chercheurs à la hauteur des normes scientifiques les plus élevées et dotés des compétences transformatrices nécessaires pour avoir un impact.

Face aux défis mondiaux en matière de durabilité qui nécessitent des approches transnationales, interdisciplinaires et intersectorielles, les politiques fondées sur des données probantes sont devenues une notion essentielle pour la conception et la mise en œuvre de politiques par les gouvernements, les organisations internationales et les ONG. Cela entraîne une demande croissante de connaissances pertinentes pour les politiques, posant des questions sur la relation entre recherche fondamentale et appliquée et sur les normes auxquelles la recherche devrait adhérer, à savoir la rigueur scientifique et la transformation sociétale. Cela est particulièrement vrai dans les sciences sociales et humaines, qui semblent souvent résister à cette demande croissante. Cette impression s’explique en partie par l’accent mis par le SSH sur les questions conceptuelles, ce qui, à son tour, place le SSH en position d’aborder des questions d’une importance cruciale pour le développement d’approches pratiques et durables et leur mise en œuvre aux niveaux international et mondial.

Un domaine crucial dans la distinction entre recherche fondamentale et appliquée concerne la façon dont l’accent mis sur les solutions (recherche appliquée) peut refléter le pouvoir des institutions internationales, des acteurs du développement ou des organismes de financement du « Nord » pour définir les problèmes de l’Afrique (et d’autres « pays du Sud »). ‘ coins du monde). Cette question joue un rôle central dans les débats sur la colonialité, la positionnalité ou la diversité et fournit un cadre dans lequel s’attaquer aux questions conceptuelles (celles qui nous aident à définir et à comprendre les problèmes) peut contribuer à faire de meilleurs choix politiques dans l’intérêt des sociétés concernées. Contrairement aux SSH en général, les Area Studies ont une tradition interdisciplinaire et, historiquement, une orientation appliquée. Cette orientation se poursuit dans les attentes spécifiques envers les SHS dans le contexte de ce que l’on appelle le Sud global en termes de pertinence politique, allant jusqu’à faire une orientation vers des solutions justifiant leur continuation.

Au cours de sessions de formation ciblées , l’école d’été abordera des questions théoriques et conceptuelles portant sur la différence entre comprendre et définir un problème (recherche fondamentale) et identifier des solutions et leur portée (recherche appliquée), ainsi que des questions politiques sur les conditions qui doivent être créé pour que les solutions fonctionnent (mise en œuvre). Cela se fera en prêtant attention aux questions de transdisciplinarité et de coproduction de connaissances. Compte tenu de l’importance de répondre aux appels à la décolonisation de la coopération au développement, l’accent sera mis sur le rôle des valeurs et des normes dans le transfert de connaissances entre les acteurs universitaires, les décideurs politiques et la société en général, ainsi que sur leurs implications pour l’élaboration et la mise en œuvre. politiques en particulier.

Procédures d’application

La 6 ème École d’été CODESRIA/ZASB sollicite des candidatures de doctorants intéressés à explorer ces questions dans le cadre d’un cadre plus large d’engagement face aux défis méthodologiques des études africaines.

L’école d’été est ouverte aux doctorants et aux chercheurs en début de carrière dans les établissements d’enseignement supérieur du continent africain. La préférence sera donnée aux étudiants en première ou deuxième année d’inscription au doctorat). Les candidatures seront examinées par les étudiants travaillant dans les disciplines suivantes : anthropologie sociale, sociologie, histoire, religion, philosophie, études de genre et sciences politiques. Les candidatures de doctorants inscrits dans des universités suisses sont également encouragées.

Le voyage, l’hébergement et les repas pendant l’Université d’été seront fournis aux participants des institutions africaines. Les organisateurs de l’école d’été seront également disposés à recevoir un nombre limité de candidats capables et désireux de payer les frais de participation à l’école.

Les candidatures doivent inclure les éléments suivants :

  • Lettre de motivation ou de candidature avec une déclaration claire sur la manière dont vous abordez le défi de « l’objectivité » dans les sciences sociales et humaines telles qu’elles sont pratiquées en Afrique et ailleurs.
  • Document conceptuel (5 pages) mettant en évidence : (a) ce sur quoi vous travaillez (b) comment votre travail est lié au thème de l’université d’été ; et (c) vos attentes par rapport à l’école d’été.
  • Un curriculum vitae détaillé
  • Une lettre de recommandation de l’établissement d’affiliation du candidat ou du directeur de doctorat pour les chercheurs en début de carrière.
  • Copie du passeport
  • Copie ou preuve d’inscription en doctorat dans une université africaine ou suisse (pour les doctorants). Copie du certificat de doctorat pour les chercheurs en début de carrière.

Les candidatures incomplètes ne pourront pas être prises en compte.

Les candidats sont priés d’utiliser le lien suivant https://submission.codesria.org pour soumettre leurs propositions.

Pour des questions spécifiques, veuillez contacter :
ÉCOLE D’ÉTÉ DU CODESRIA

tgf@codesria.org

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiStage et Formation

Postuler en ligne

Check Also

Bourse d’études Endeavour du gouvernement de Malte 2024-25 (postuler maintenant)

Le programme de bourses ENDEAVOR II soutient des études supérieures de bonne qualité éducation au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *