Appel à candidatures postdoctorales en biologie chimique

France
Publié il y a 2 mois
Organisation/Entreprise
INSERM DR Grand Ouest
Domaine de recherche
Chimie » Biochimie
Profil de chercheur
Chercheur reconnu (R2)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
39
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Appel à candidatures postdoctorales en biologie chimique

Êtes-vous un postdoctorant qualifié et très motivé avec une expertise et des antécédents en biologie chimique et/ou en chimie synthétique ?

Postulez ensuite à une bourse postdoctorale de 2 ans pour rejoindre le laboratoire et travailler sur :

Polymères supramoléculaires comme plateforme pour l’assemblage dynamique d’une kinase transmembranaire.

Contexte – Le stress cellulaire induit par l’accumulation anormale de protéines mal repliées dans le réticulum endoplasmique (RE) apparaît comme un acteur majeur du développement de la maladie et une cible exploitable attrayante. Les niveaux de stress des urgences sont sous surveillance constante par la réponse protéique dépliée (UPR), un mécanisme adaptatif majeur qui est au cœur de l’homéostasie cellulaire et responsable des décisions de vie ou de mort cellulaire. L’enzyme 1 nécessitant l’inositol (IRE1), le transducteur UPR conservé le plus évolutif, est une protéine transmembranaire résidant dans l’ER avec une double activité cytosolique kinase/RNase contrôlant les signaux favorables à la survie ou à la mort. Pourtant, malgré plus de 20 ans d’investigations, les mécanismes moléculaires précis par lesquels IRE1 est activé et exerce ses fonctions catalytiques et d’échafaudage restent encore flous et font l’objet de débats.

Mission – Ce projet fait partie du programme INSPIRE, financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), qui vise à décrypter les mécanismes moléculaires de l’IRE1 à travers un prisme unique et inédit à l’interface de la biologie chimique, de la chimie supramoléculaire et de la biologie structurale. Plus spécifiquement, vous vous concentrerez sur la création de polymères supramoléculaires à utiliser comme imitateur synthétique dynamique, unidimensionnel de la membrane du réticulum endoplasmique (ER) pour caractériser la manière dont IRE1 s’assemble dynamiquement dans des conditions définies.

Cette approche vous permettra de :

1 – Recréer des conditions de stress ER faibles à élevées pour l’étude systématique de l’assemblage dynamique de complexes protéiques sur mesure et des activités enzymatiques au sein du fil supramoléculaire.

2 – Étudier le(s) mécanisme(s) de détection du stress par le domaine luminal de cette importante kinase chargée de restaurer l’homéostasie des protéines sous le stress du RE ( c’est-à-dire l’accumulation de protéines mal repliées).

3 – Obtenir des informations structurales sur ces différents complexes par microscopie & CryoEM.

Activités principales –

• Chimie de synthèse (planifier et réaliser des synthèses des éléments constitutifs des polymères supramoléculaires)

• Expression de protéines dans des cellules procaryotes (bactéries) et eucaryotes (insectes et humains).

• Ingénierie des protéines, bioconjugaison, purification (affinité & SEC).

• Caractérisation structurale de conjugués protéines-polymères supramoléculaires (CryoEM).

• Caractérisation fonctionnelle et biophysique in vitro des activités enzymatiques (kinase & RNase), spécificité du substrat (RT-qPCR), interactions protéine-protéine (tests biophysiques).

Le candidat doit posséder une grande rigueur scientifique , un vif intérêt et une motivation pour les projets interdisciplinaires , ainsi qu’une autonomie , un esprit critique et une capacité à travailler en équipe .

Environnement – ​​Le laboratoire INSERM U1242 ( https://oss-clcc-rennes.com ) est une structure de recherche translationnelle réunissant biologistes, chimistes et cliniciens pour mieux comprendre l’oncogenèse des cancers cérébraux et gynécologiques. En associant des biologistes travaillant sur les voies de signalisation du stress cancéreux, des chimistes développant des outils moléculaires et des cliniciens en cancérologie, le laboratoire vise à décrypter comment les cellules tumorales font face aux stress pour résister jusqu’à la mort et comment elles pourraient être sensibilisées aux traitements. Le candidat rejoindra un environnement scientifique passionnant et multidisciplinaire avec un accès sur place à des installations de pointe en chimie, biochimie, biophysique, biologie moléculaire, biologie cellulaire et biologie structurale.

Le laboratoire INSERM U1242 est affilié à l’Université de Rennes, une grande université française qui offre un campus international dynamique et vivant avec une situation idéale à moins de 2 heures de Paris et 1 heure de Saint Malo et de la belle côte bretonne.

Collaborations nationales et internationales

• Pr. François-Hugues Porée, chimie de synthèse, Université de Rennes, France.

• Dr Pierre Maisonneuve, biologie structurale, Université de Bordeaux, France.

• Pr. Luc Brunsveld, plateformes synthétiques, Université de technologie d’Eindhoven, Pays-Bas.

  • Pr. Leif A. Eriksson, modélisation moléculaire des complexes protéiques, Université de Göteborg, Suède.

Bourses et critères d’éligibilité – BIENVENÜE est un programme international de bourses postdoctorales visant à attirer des scientifiques talentueux pour développer leur projet de deux ans dans des laboratoires bretons. Voir tous les détails ici : https://msca-bienvenue.bretagne.bzh/programme-bienvenue/ . Pour être éligible , le candidat doit avoir passé au moins 18 mois à l’étranger entre le 1er mai 2021 et le début du projet et le laboratoire d’accueil doit apporter un cofinancement d’au moins 25% ( déjà acquis ).

                                               Date limite de candidature : 27 mai 2024

Pour postuler, envoyez CV, lettre de motivation et au moins un contact susceptible de vous recommander à :

Dr Xavier Guillory – xavier.guillory@univ-rennes.fr

Références récentes du groupe

1. Mahdizadeh, SJ; Grandén, J. ; Pelizzari-Raymundo, D. ; Guillory, X. ; Carlesso, A. ; Chevet, E. ; Eriksson, LA Différentes modalités de liaison de la quercétine à l’enzyme 1 nécessitant de l’inositol de S. Cerevisiae et à l’homme conduisent à une régulation opposée. Commun. Chimique. 2024 , 7 (1), 1-12. https://doi.org/10.1038/s42004-023-01092-0 .

2. Pelizzari-Raymundo, D. ; Doultsinos, D. ; Pineau, R. ; Sauzay, C. ; Koutsandreas, T. ; Langlais, T. ; Carlesso, A. ; Gkotsi, E. ; Négroni, L. ; Avril, T. ; Chatziioannou, A. ; Chevet, E. ; Eriksson, LA ; Guillory, X. Un nouvel inhibiteur de la kinase IRE1 pour le traitement adjuvant du glioblastome. iScience 2023 , 106687. https://doi.org/10.1016/j.isci.2023.106687 .

3. Obacz, J. ; Archambeau, J. ; Lafont, E. ; Nivet, M. ; Martin, S. ; Aubry, M. ; Voutetakis, K. ; Pineau, R. ; Boniface, R. ; Sicari, D. ; Pelizzari-Raymundo, D. ; Ghukasyan, G. ; McGrath, E. ; Vlachavas, E.-I.; Le Gallo, M. ; Le Reste, PJ; Barroso, K. ; Fainsod-Lévi, T. ; Obiédat, A. ; Granot, Z. ; Tirosh, B. ; Samal, J. ; Pandit, A. ; Négroni, L. ; Soriano, N. ; Monnier, A. ; Mosser, J. ; Chatziioannou, A. ; Quillien, V. ; Chevet, E. ; Avril, T. La signalisation des endoribonucléases IRE1 favorise l’infiltration de cellules myéloïdes dans le glioblastome. Neuro-Oncologie 2023 , noad256. https://doi.org/10.1093/neuonc/noad256 .

4. Langlais, T. ; Pelizzari-Raymundo, D. ; Mahdizadeh, SJ; Gouault, N. ; Carreaux, F. ; Chevet, E. ; Eriksson, LA ; Guillory, X. Bases structurelles et moléculaires de la modulation d’activité IRE1. Journal biochimique 2021 , 478 (15), 2953-2975. https://doi.org/10.1042/BCJ20200919 .

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral, Sciences Biologiques

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *