Chaire de recherche du Canada, niveau 2 en technologie, criminalité et politiques publiques (professeur adjoint/agrégé)

Canada
Publié il y a 1 mois

Université de Guelph

Lieu : Ontario
Date de publication : 2024-04-25
Annoncé jusqu’au : 2024-05-25

Les programmes de justice pénale de l’Université de Guelph, co-administrés par le Département de science politique et le Département de sociologie et d’anthropologie, sollicitent des candidatures pour une Chaire de recherche du Canada (CRC) de niveau 2 en technologie, criminalité et politiques publiques. La nomination sera menant à la permanence au niveau de professeur adjoint ou titulaire au niveau de professeur agrégé.

Les progrès rapides de la technologie, en particulier dans les domaines de la communication numérique, des « mégadonnées » et de l’intelligence artificielle, continueront d’avoir un impact important sur le comportement criminel, la victimisation, l’application de la loi, la prise de décision en matière de justice pénale et le travail des organisations non gouvernementales. organisations gouvernementales et mouvements sociaux dans le domaine de la justice pénale. Le candidat retenu s’engagera dans des recherches pour accroître notre compréhension des problèmes liés à la technologie, au crime et à la justice pénale (au Canada ou dans le monde) et proposera des alternatives politiques pour résoudre ces problèmes. Les chercheurs émergents (professeurs adjoints ou agrégés) qui démontrent leur potentiel pour devenir un leader internationalement reconnu dans le domaine de la technologie, de la criminalité et des politiques publiques sont encouragés à postuler. Une capacité démontrée à travailler avec de grands ensembles de données, à établir des partenariats avec des organisations concernées et/ou à accéder aux données de justice pénale est un atout.  

En plus d’une rémunération compétitive et d’une allocation de recherche, le CRC offre une charge d’enseignement réduite (normalement deux cours par an) et un environnement institutionnel favorable. En entreprenant des recherches, le candidat retenu bénéficierait et aiderait à former des étudiants de premier cycle (justice pénale et politiques publiques, sciences politiques et/ou sociologie) et des étudiants diplômés du programme de maîtrise en criminologie et politique de justice pénale (CCJP), le programme de criminologie. volet des programmes de maîtrise et de doctorat en sociologie, du programme de maîtrise en anthropologie et des volets de doctorat en droit et politique et politiques publiques du programme de doctorat en science politique.   

Le candidat retenu rejoindra des professeurs qui travaillent à l’intersection de la technologie, de la criminalité et de la justice. Le poste de CRC s’aligne également sur d’autres unités de l’Université de Guelph, notamment le Centre pour l’avancement de l’intelligence artificielle éthique et responsable (CARE AI) et le nouveau programme de maîtrise en cybersécurité et renseignement sur les menaces.  

Diplômes
Doctorat en sciences politiques, en sociologie ou dans une discipline étroitement liée (y compris le droit).   

Un programme de recherche qui aborde l’intersection de la criminalité, de la technologie et des politiques publiques, démontrant le potentiel du candidat à devenir un leader internationalement reconnu dans son domaine. Généralement, le candidat sera dans les dix ans après avoir obtenu son diplôme le plus élevé (sauf congé personnel ou médical). Normalement, le candidat retenu sera au niveau d’assistant principal ou d’associé.    

Expérience d’enseignement qui comprend une démonstration de supervision efficace. 

Le Programme des chaires de recherche du Canada (niveau 2)
Les chaires de recherche du Canada de niveau 2, d’une durée de cinq ans et renouvelables une fois, sont destinées à des chercheurs émergents exceptionnels (c’est-à-dire que les candidats doivent être un chercheur actif dans leur domaine depuis moins de 10 ans à la fois). de candidature). Les candidats qui ont plus de 10 ans après avoir obtenu leur diplôme le plus élevé (et lorsqu’il existe des interruptions de carrière, comme un congé de maternité, parental ou de maladie prolongé, une formation clinique, etc.) peuvent voir leur éligibilité à une chaire de niveau 2 évaluée par le niveau du programme. 2 processus de justification . Pour plus d’informations sur l’éligibilité et le processus de justification de niveau 2, veuillez contacter Ailsa Kay, gestionnaire des programmes stratégiques à ailsakay@uoguelph.ca . Veuillez consulter le site Web des Chaires de recherche du Canada pour obtenir des informations complètes sur le programme.  

Pour répondre aux critères du programme CRC, les candidats doivent :   

  • être d’excellents chercheurs émergents de classe mondiale qui ont fait preuve d’une créativité particulière en matière de recherche ; 
  • ont démontré leur potentiel pour obtenir une reconnaissance internationale dans leur domaine au cours des cinq à dix prochaines années ; 
  • en tant que titulaires de chaire, ont le potentiel d’attirer, de développer et de retenir d’excellents stagiaires, étudiants et futurs chercheurs ; et 
  • proposer un programme de recherche original, innovant et de grande qualité.

Pour chaque chaire de niveau 2, l’établissement reçoit 100 000 $ par an pendant cinq ans (qui peuvent être utilisés pour les salaires et la recherche). De plus, lors de son premier mandat, la Chaire reçoit une allocation annuelle de 20 000 $ pour la recherche. Le salaire est négociable et proportionné à l’expérience et aux qualifications. Les postes sont sujets à l’examen et à l’approbation finale du Secrétariat du CRC.

L’Université de Guelph est le troisième employeur en importance à Guelph, une ville d’environ 130 000 habitants située à environ une heure de route à l’ouest de Toronto, en Ontario. L’Université de Guelph est l’une des universités polyvalentes les mieux classées au Canada, avec un effectif de plus de 30 000 étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs répartis dans plus de 40 unités universitaires. L’Université est connue pour son engagement envers l’apprentissage des étudiants, sa recherche innovante et sa collaboration avec des partenaires de classe mondiale. C’est un lieu unique, avec une recherche et un enseignement transformateurs et une culture de campus distinctive. Les personnes qui apprennent et travaillent ici sont façonnées et inspirées par un objectif commun :  améliorer la vie . Refléter cet objectif commun dans chaque expérience liée à notre université nous permet de créer un changement positif, ici et dans le monde. Notre communauté universitaire partage un profond sens de la responsabilité sociale, une volonté de développement international et une obligation de résoudre les problèmes mondiaux.

Processus de candidature
Les candidatures doivent être soumises avant le 10 juillet 2024 . L’examen des candidatures et des nominations débutera le 11 juillet 2024 et se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit pourvu. Les candidats intéressés doivent soumettre les documents suivants (de préférence sous forme de fichier PDF unique) :

  1. Un curriculum vitae complet
  2. Une lettre de motivation qui décrit brièvement les qualifications du candidat pour le poste.
  3. Une déclaration de quatre pages (maximum) comprenant :
  4. Un dossier pédagogique qui décrit brièvement l’approche du candidat en matière d’enseignement et de supervision et comprend de la documentation appuyant l’efficacité de l’enseignement (plans de cours, devoirs, évaluations, etc.)

Les candidatures doivent être envoyées par email à l’attention de :

Dr Troy Riddell, directeur
Département de science politique
Université de Guelph
Guelph (Ontario) N1G 2W1
Courriel : csahsdean@uoguelph

24-20 après JC

Remarque : les candidats présélectionnés seront contactés pour obtenir des lettres de référence. Noms et coordonnées de trois références qui répondent aux exigences du CRCP en matière  de conflits d’intérêts  . Pour les candidatures de niveau 2, jusqu’à deux des trois lettres de référence peuvent être « en conflit » avec au moins une référence « indépendante ». 

L’Université de Guelph reconnaît qu’un campus inclusif et une culture d’inclusion  (https://uoguel.ph/ox2p9)  constituent un impératif institutionnel et social.

L’Université soutient l’  engagement du Programme des chaires de recherche du Canada  envers l’EDI. Le programme CRC s’engage envers l’excellence en recherche et en formation à la recherche et promeut des pratiques exemplaires en matière d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI). Les objectifs d’excellence en recherche ne peuvent être atteints que lorsque l’équité et la diversité sont intégrées dans l’initiative de recherche. Le programme CRC reflète l’engagement du gouvernement fédéral envers l’équité et la diversité en matière d’emploi. Il vise à assurer la représentation appropriée des femmes et des minorités de genre, des personnes handicapées, des peuples autochtones et des personnes racisées.

L’Université de Guelph s’engage à mettre en œuvre un  programme d’équité en matière d’emploi  qui comprend des mesures spéciales pour lutter contre la sous-représentation des personnes appartenant à quatre groupes désignés par la Loi sur l’équité en matière d’emploi (les femmes et les minorités de genre, les personnes handicapées, les peuples autochtones et les groupes racialisés) au sein de son allocation. des Chaires de recherche du Canada. L’université recherche particulièrement les candidatures de candidats de ces quatre groupes. L’identification de candidats exceptionnels parmi les groupes désignés est essentielle à l’engagement de l’Université envers l’excellence, ainsi qu’à sa capacité à atteindre les objectifs du Plan d’action pour l’équité, la diversité et l’inclusion des chaires de recherche du Canada de l’Université .   

La collecte de données d’auto-identification est une exigence du programme CRC, et tous les candidats aux postes CRC doivent remplir le formulaire d’auto-identification de l’Université, le  questionnaire de suivi des candidats . Le questionnaire comprend une option « préfère ne pas répondre ». Les informations d’auto-identification sont collectées par le Bureau de la diversité et des droits de la personne (ODHR) à l’appui du programme d’équité en matière d’emploi de l’Université. Tous les détails d’auto-identification des candidats resteront confidentiels par le ODHR. 

L’Université reconnaît que les candidats peuvent avoir eu des obligations en dehors du travail qui ont eu un impact négatif sur leurs réalisations (par exemple, parentales, soins aux personnes âgées et/ou médicales). Vous n’êtes pas tenu de divulguer ces obligations lors du processus d’embauche. Si vous choisissez de le faire, l’Université veillera à ce que ces obligations n’aient pas d’impact négatif sur l’évaluation de vos qualifications pour le poste. 

L’Université de Guelph réside sur les terres ancestrales du peuple Attawandaron et sur les terres et territoires issus de traités des Mississaugas du Crédit et nous offrons notre respect à nos voisins Anishinaabe, Haudenosaunee et Métis alors que nous nous efforçons de renforcer nos relations avec eux. 

Si vous avez besoin d’un accommodement médical pendant le processus de recrutement ou de sélection, veuillez contacter Santé et bien-être au travail au 519-824-4120, poste 52674. 

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *