Chercheur en corrosion

France
Publié il y a 4 semaines
Organisation/Entreprise
Grenoble INP – Institut d’Ingénierie
Département
Ingénierie
Domaine de recherche
Ingénierie » Génie chimique
Profil de chercheur
Chercheur de première étape (R1)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
Numéro de réference
2024-RESCORROSION-LEPMI
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Recherche

Les travaux se dérouleront au laboratoire LEPMI sous la responsabilité scientifique de Virginie Roche dans l’équipe EIP (Electrocatalysis Interface Process). L’orientation scientifique du LEPMI s’appuie sur les mots clés historiques et les thématiques centrales du laboratoire : électrochimie, matériaux, interfaces et génie électrochimique. La personne travaillera dans le laboratoire de corrosion de l’équipe EIP en contact direct avec 2 enseignants-chercheurs.

Description de l’emploi :

L’étude consistera en la détermination et l’analyse d’échantillons (stents Mg). L’objectif central est de déterminer, d’analyser et de discriminer les propriétés de résistance à la corrosion des alliages de magnésium pour les applications de stents biorésorbables ou biostables. Les stents en magnésium sont – par défaut – hors d’équilibre, car ils se dégradent facilement dans les solutions à base d’eau. Le comportement à la corrosion du Mg sera discuté à la lumière de la résistance mécanique radiale minimale à maintenir pendant une période d’au moins 3 mois.

Les travaux se feront en collaboration avec la société Alchimedics qui fournira les stents. Les échantillons seront caractérisés par des techniques électrochimiques classiques telles que les mesures de potentiel de corrosion, les courbes de polarisation et la spectroscopie d’impédance électrochimique avec un traitement de données très détaillé basé sur l’utilisation d’un modèle de mesure, Cole-Cole et Young ou d’un modèle de loi de puissance. Ces analyses seront complétées par des investigations spectroscopiques (DRX EDX) en vue de corréler les phénomènes de corrosion avec les processus chimiques de corrosion et leurs localisations (ex : limite de grains).

Exigences

Domaine de recherche
Ingénierie » Génie chimique
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Compétences/qualifications

Doctorat en corrosion et électrochimie avec un focus spécifique sur le traitement des données EIS

Exigences particulières

Spécificités du poste La recherche sera menée au LEPMI St Martin-d’Hères (LEPMI).

Poste affecté à une zone réglementée : OUI (Dispositif de protection du potentiel scientifique et technique de la nation, conditionnant la nomination du chercheur à l’autorisation de l’Officier de Sécurité de Défense).

Langues
ANGLAIS
Niveau
Excellent
Domaine de recherche
Ingénierie » Génie chimique
Années d’expérience en recherche
Aucun

comment s’inscrire

Les candidatures doivent être envoyées à : virginie.roche@grenoble-inp.fr et jean-claude.lepretre@grenoble-inp.fr

Date limite de candidature : 2024/05/17 (17 mai)

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique, Ingénierie et technologie

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *