Chercheur post-doctorant en astrophysique multi-messagers

France
Publié il y a 1 minute
Organisation/Entreprise
CNRS
Département
Laboratoire de physique des 2 infinis – Irène Joliot-Curie
Domaine de recherche
La physique
Profil de chercheur
Chercheur reconnu (R2)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
35
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Le post-doctorant fera partie de l’équipe Ondes Gravitationnelles (GW) au sein de la division Astroparticules, Astrophysique et Cosmologie (A2C) du laboratoire IJCLab. Il/elle travaillera au développement et à l’optimisation de méthodes de suivi multi-messagers en lien avec des détecteurs d’ondes gravitationnelles ou de neutrinos, ainsi que des observatoires électromagnétiques tels que GRANDMA, CTA, SVOM, LSST, …

Les détecteurs d’ondes gravitationnelles entament la seconde moitié de la collecte de données O4 sur 18 mois, puis prépareront la collecte de données O5 à partir de 2027. Parallèlement, les détecteurs de neutrinos IceCube et KM3NET continueront à collecter des données. Dans le spectre électromagnétique, l’observatoire CTA poursuivra son développement au cours des prochaines années, le satellite SVOM sera lancé en juin 2024 et le télescope LSST commencera à collecter des données scientifiques au premier semestre 2025.
La grande diversité des observatoires disponibles dans les prochaines années nous oblige à repenser nos stratégies de surveillance des sources astrophysiques multi-messagers, sujet dans lequel le groupe Ondes Gravitationnelles de l’IJCLab est fortement impliqué, comme avec le réseau GRANDMA, la mission SVOM et le développement de filtres scientifiques. dans le système d’alerte Fink. La personne recrutée participera à cet effort et à la validation des différentes possibilités, ainsi qu’à l’exploitation scientifique des résultats obtenus au sein de ces différents consortiums.

Le Laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie est un laboratoire de physique étudiant les deux infinis sous l’égide du CNRS, de l’Université Paris-Saclay et de l’Université de Paris, créé en 2020.
Les thèmes de recherche du laboratoire sont la physique nucléaire, physique des hautes énergies, astroparticules et cosmologie, physique théorique, accélérateurs et détecteurs de particules, ainsi que recherche et développement technique et applications associées pour l’énergie, la santé et l’environnement.
L’installation dispose de capacités techniques étendues (environ 280 ingénieurs et techniciens) dans tous les grands domaines nécessaires à la conception, au développement et à la mise en œuvre des dispositifs expérimentaux nécessaires à son activité scientifique : mécanique, électronique, informatique, instrumentation, techniques d’accélération et biologie. Ces atouts techniques représentent un atout majeur pour la conception, le développement et l’utilisation des instruments nécessaires (pédales d’accélérateur et détecteurs). La présence d’infrastructures de recherche et de plateformes technologiques sur le site du laboratoire est également un atout majeur. Enfin, quelque 90 personnels administratifs et de soutien travaillent aux côtés des scientifiques et ingénieurs.
IJCLAB fonde sa politique de recrutement sur la promotion de l’égalité, de la diversité et de l’inclusion. Valeurs essentielles, elles permettent le développement professionnel des agents, véritables acteurs d’une réussite collective, mais aussi le développement du laboratoire lui-même.

Exigences

Domaine de recherche
La physique
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Langues
FRANÇAIS
Niveau
Basique
Domaine de recherche
La physique
Années d’expérience en recherche
1 – 4

Informations Complémentaires

Critère d’éligibilité

Les candidats doivent être titulaires d’un doctorat en physique. Une bonne maîtrise des langages de programmation Python ou C++ est recommandée. Une bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit (C1) est requise.

Commentaires supplémentaires

Déposer une lettre de motivation et un CV sans date d’arrivée, faisant apparaître les diplômes, qualifications et expériences professionnelles.
Date limite de réception des candidatures : 30/04/2024
Le poste étant situé en ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est soumis à un avis favorable du HFSD. En conséquence, la date de début est donnée à titre indicatif et pourra être reportée.

Site Web pour plus de détails sur le travail

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

Bourses McDonald 2024 sur la sclérose en plaques (jusqu’à 30 000 £ GBP par an)

Les candidatures pour les bourses McDonald sont désormais ouvertes – date de clôture 30 juin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *