Doctorat à l’Université d’Orléans « Modélisation directe des signaux électriques en hydrogéophysique par modélisation du transport réactif »

France
Publié il y a 1 mois
Organisation/Entreprise
BRGM
Domaine de recherche
Géosciences » Hydrologie
Sciences de l’environnement » Sciences de la Terre
Physique » Physique computationnelle
Informatique » Outils de modélisation
Profil de chercheur
Chercheur de première étape (R1)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
35
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Les signaux hydrogéophysiques obtenus à partir de méthodes électriques sont liés à des processus de transport d’ions couplés, ou processus dits hors diagonale, se produisant à l’échelle des pores mais sondés à une échelle beaucoup plus grande à l’aide de mesures géophysiques sur le terrain. La manière classique d’interpréter de tels signaux repose sur des méthodes d’inversion qui relient le signal à un paramètre d’intérêt in situ. Cependant, en raison de la complexité des systèmes naturels, la méthode d’inversion ne garantit pas l’unicité de l’interprétation du signal géophysique. Une approche de modélisation directe prenant en compte toute la complexité du système serait alors très utile pour fournir une analyse de sensibilité des interprétations. Dans ce projet de thèse de doctorat, le candidat abordera cette problématique, en utilisant les développements récents réalisés à l’ISTO, au BRGM (France) et au LBNL (USA) pour réaliser une modélisation directe des signaux électriques en hydrogéophysique en utilisant une approche de modélisation de transport réactif.

Exigences

Domaine de recherche
Géosciences » Hydrologie
niveau d’éducation
Master ou équivalent
Domaine de recherche
Sciences de l’environnement » Sciences de la Terre
niveau d’éducation
Master ou équivalent
Domaine de recherche
Physique » Physique computationnelle
niveau d’éducation
Master ou équivalent
Compétences/qualifications

Nous accueillons les candidats titulaires d’un Master en ingénierie ou en sciences naturelles (sciences de la Terre, chimie ou physique). Une expérience en modélisation numérique est requise. Une bonne connaissance de la mécanique des fluides et des procédés de transport, ainsi qu’une certaine expérience de l’utilisation de Matlab ou Python, seront appréciées. On s’attend à ce que le doctorant coopère étroitement avec les superviseurs susmentionnés et éventuellement avec d’autres, c’est pourquoi une capacité de travail interdisciplinaire et de bonnes compétences organisationnelles sont requises. Le doctorant doit également parler couramment l’anglais (oral et écrit).

Langues
ANGLAIS
Niveau
Bien

Où postuler

E-mail
christophe.tournassat@univ-orleans.fr

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiDoctorat

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *