Doctorat en Photovoltaïque

France
Publié il y a 2 ans

L’Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN, UMR6502, http://www.cnrs-imn.fr ) est une unité mixte de recherche CNRS-Université de Nantes, composée de plus de 200 personnels, dont environ 120 permanents et 80 doctorants et post-doctorants, regroupant des physiciens et des chimistes menant des activités de recherche dans le domaine des matériaux fonctionnels. La personne recrutée évoluera au sein de l’équipe MIOPS (Matériaux Innovants pour l’Optique, le Photovoltaïque et le Stockage) et sera en interaction directe avec les partenaires du projet, à savoir un consortium international. Toutes les installations communes disponibles à l’IMN seront disponibles pour la réussite du projet, en particulier les outils de caractérisation des microscopies, optoélectroniques et spectroscopies vibrationnelles.

La personne recrutée travaillera au sein de l’équipe MIOPS de l’IMN dans le cadre d’un projet Horizon Europe (SITA) de fabrication et d’étude de dispositifs photovoltaïques pour des applications en tandem. Les missions de l’IMN dans ce cadre sont centrées sur la fabrication de cellules solaires à base d’empilements de couches minces, dont la principale est Cu(In,Ga)S2 (CIGS).
L’étudiant recruté sera en charge de la synthèse des couches minces de CIGS par technique de co-évaporation sous vide sur des substrats fournis par l’un des partenaires du projet. Il sera également en charge de la réalisation de l’ensemble de la pile (CIGS / couche tampon / conducteur d’oxyde transparent / grilles) que constitue la cellule solaire. Toutes les analyses matériaux de routine (XED, MEB, spectroscopies vibrationnelles) seront réalisées au sein de l’IMN ainsi qu’une partie des analyses optoélectroniques des dispositifs (IV, EQE, I(V, T)). La personne recrutée sera également en charge des échanges techniques avec les différents partenaires du projet.
La personne recrutée doit être titulaire d’un Master (ou équivalent) d’une formation assurant des connaissances approfondies en science des matériaux et composants optoélectroniques (en particulier dans les dispositifs photovoltaïques). Elle devra faire preuve d’une forte aptitude pour les sciences expérimentales (synthèse et analyse), d’un sens de l’organisation, et d’une facilité à communiquer en anglais. Des connaissances dans le domaine des dispositifs photovoltaïques à couches minces CIGS seront un atout indéniable.

Site Web pour plus de détails sur le travail

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique, Doctorat

Postuler en ligne

Check Also

Découverte de Particules de Plastique dans les Testicules Humains : Une Menace pour la Fertilité Masculine

Introduction Des scientifiques ont découvert des concentrations importantes de microplastiques dans les tissus testiculaires humains, …