Oscillateurs optoélectroniques intégrés

France
Publié il y a 1 mois
Organisation/Entreprise
Université de Rennes
Département
35000
Domaine de recherche
Physique » Optique
Profil de chercheur
Chercheur principal (R4)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Oui

Description de l’offre

doctorat Position

Oscillateurs optoélectroniques intégrés

L’Institut FOTON propose un doctorat d’une durée de 36 mois. bourse d’études dans le domaine des oscillateurs optoélectroniques, de la photonique micro-ondes et de la photonique intégrée.

Date de début : octobre 2024 (la date de début peut être avancée ou retardée si nécessaire)

Superviseur : Marco Romanelli 

Co-encadrants : Mehdi Alouini

Financement : PEPR Electronique ( https://www.pepr-electronique.fr/projet_cible_oror/ )

Equipe de recherche : DOP (Dynamique des lasers, Optique-hyperfréquence, Polarimétrie), à ​​Rennes (campus Beaulieu)

Mots clés : oscillateurs optoélectroniques (OEO), photonique micro-onde, circuits intégrés photoniques (PIC)

Description du projet

La génération de signaux hyperfréquences d’une grande pureté spectrale est essentielle pour de nombreuses applications, telles que la télédétection radar et les télécommunications. L’équipe DOP de l’Institut FOTON étudie depuis plusieurs années les méthodes de génération optique de micro-ondes telles que les oscillateurs optoélectroniques (OEO) [1] [2] . Leur utilisation dans les systèmes nécessite aujourd’hui leur intégration dans des puces photoniques de quelques cm 2 seulement . Dans ce contexte, nous explorons des architectures OEO comportant des dispositifs photoniques miniaturisés réalisés sur des puces de silicium.

Dans le cadre du projet OROR (Opto-RF pour la cOnvergence électRonique photonique ) de PEPR Electronique, nous aurons accès à des puces photoniques produites au CEA-Leti, contenant les éléments de base nécessaires à la mise en place d’un OEO (lignes à retard, résonateurs).

L’ objectif de la thèse est de construire des OEO utilisant ces puces et d’étudier théoriquement et expérimentalement leurs performances, notamment en termes de bruit de phase, de fréquence d’oscillation, de stabilité à long terme et d’accordabilité , dans la perspective de développer un circuit intégré photonique. (PIC) comprenant un OEO entièrement miniaturisé sur puce. Différentes architectures seront implémentées, testées et comparées à des architectures similaires en utilisant des composants non intégrés et disponibles dans le commerce. Ces études bénéficieront des installations laser et instrumentales du laboratoire, ainsi que de l’expertise de l’équipe DOP en oscillateurs laser et en métrologie optique et micro-ondes. Les recherches décrites dans le sujet seront réalisées dans le laboratoire de l’équipe DOP. De courts séjours au CEA-Leti à Grenoble pourront également être demandés pendant la thèse.

Qualifications

Les candidats doivent être titulaires d’une maîtrise en physique ou en photonique, ou d’un diplôme d’ingénieur. De bonnes connaissances en optoélectronique, lasers et optique non linéaire seront particulièrement appréciées. Le sujet proposé nécessite à la fois un intérêt pour les travaux expérimentaux et pour la modélisation théorique et numérique. Un bon niveau d’anglais est également indispensable.

A propos de l’Institut FOTON (CNRS, UMR 6082)

Situé en Bretagne, l’Institut Foton est une unité mixte de recherche supervisée par l’Université de Rennes, le CNRS et l’INSA-Rennes. L’institut est composé de trois équipes : deux sont implantées à Rennes (les équipes DOP et OHM) et la troisième à Lannion (l’équipe SP). Les recherches décrites dans le sujet seront réalisées dans le laboratoire de l’équipe DOP. Les travaux de cette équipe portent sur la dynamique laser, la photonique micro-ondes et THz, les capteurs interférométriques, l’imagerie avancée et la photonique intégrée. De plus amples informations sur l’Institut FOTON sont disponibles sur : https://www.institut-foton.eu/ .

Plus d’informations-Contact

De plus amples informations peuvent être obtenues auprès de Marco Romanelli à l’adresse suivante :

marco.romanelli@univ-rennes.fr

Procédure de demande

Veuillez soumettre votre candidature dans les meilleurs délais par e-mail à :

marco.romanelli@univ-rennes.fr

Votre candidature doit inclure :

· Lettre de motivation

· CV détaillé

· Copie du M.Sc. diplôme ou équivalent

· Relevés de notes

· Liste des publications, le cas échéant

Deux lettres de recommandation ou les noms de deux contacts académiques pouvant recommander le candidat

[1] B. Sinquin, « Oscillateur optoélectronique à modulation directe. Génération de signaux micro-ondes et d’impulsions optiques courtes. », https://theses.hal.science/tel-04461814v1 .

[2] A. Thorette, « Dynamiques de synchronisation de lasers bifréquence à état solide et DFB soumis à une réinjection décalée en fréquence : applications en photonique micro-onde »,

https://theses.hal.science/tel-02062296v1 .

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPhysique, Doctorat

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *