Post doc en Mécanismes neutres du traitement conscient chez l’humain

France
Publié il y a 2 mois
Organisation/Entreprise
Université Paris Cité
Département
Service de recrutement
Domaine de recherche
Neurosciences » Autre
Profil de chercheur
Chercheur de première étape (R1)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Heures par semaine
37,5
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Introduction:

Le Sergent Consciousness Lab est à la recherche d’un chercheur postdoctoral pour travailler sur les mécanismes neuronaux du traitement conscient chez l’homme, dans le cadre du projet CONSCIOUSBRAIN, financé par une subvention ERC Consolidator Grant à la chercheuse principale Claire Sergent.

Le Sergent Consciousness Lab fait partie du Centre de Neurosciences Intégratives et Cognition, affilié au CNRS (le principal organisme de recherche en France) et à l’Université Paris Cité, l’une des universités scientifiques les plus prestigieuses de France. Notre laboratoire est situé dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, au cœur de Paris.

Les principaux objectifs du projet CONSCIOUSBRAIN sont :

  • Concevoir de nouvelles approches expérimentales pour distinguer l’accès conscient des processus sensoriels et exécutifs.
  • Application de ces outils pour évaluer la conscience chez les patients muets post-coma.
  • Améliorer les modèles informatiques d’accès conscient en mettant à jour le modèle d’espace de travail global pour inclure un nouveau concept : le « terrain de jeu mondial »

Plus de détails peuvent être trouvés sur notre site Web : https://clairesergent1.wixsite.com/sergentlab

Description de l’emploi:

Le post-doctorant sera en charge d’une partie du projet CONSCIOUSBRAIN, abordant les mécanismes neuronaux de la perception consciente (vision et/ou audition) et leurs relations avec l’attention, la prise de décision et l’état de conscience (sommeil et anesthésie). chez des volontaires humains sains. Les techniques utilisées seront la psychologie expérimentale et la neuroimagerie humaine (IRMf, magnéto-encéphalographie, électroencéphalographie et/ou enregistrements intracrâniens humains).

En collaboration avec le chercheur principal et avec l’aide d’autres membres de l’équipe, le stagiaire postdoctoral concevra des protocoles expérimentaux, les pilotera, acquerra et analysera des données, présentera les résultats lors de conférences et rédigera les articles scientifiques associés.  

Exigences:

Nous recherchons des candidats ayant une expérience en recherche en neurosciences cognitives et en psychologie cognitive et possédant une expertise dans au moins une des techniques suivantes : IRMf, magnétoencéphalographie et/ou électroencéphalographie chez l’humain. Ils doivent également posséder de solides compétences en programmation et de solides compétences en analyse de données avec Matlab, Python et/ou R. Ils doivent également être capables de démontrer de solides compétences en rédaction scientifique.

Exigences

Domaine de recherche
Neurosciences » Neuropsychologie
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *