Poste d’associé de recherche en génie métabolique – Région parisienne, France

France
Publié il y a 2 ans

Nous recherchons un candidat pour un poste d’associé de recherche en biologie synthétique bactérienne et en génie métabolique. Le candidat retenu participera à un projet européen H2020 en cours visant à développer une plateforme de biodétection pour la détection multiplex au niveau unicellulaire de biomarqueurs liés aux métastases cancéreuses.

Le poste est ouvert à l’ institut MICALIS (Université Paris-Saclay, INRAe), une unité de recherche de plus de 350 chercheurs développant des approches multidisciplinaires et promouvant la biologie des systèmes microbiens vers le développement d’applications de la biologie synthétique pour la santé et les biotechnologies. Au sein de MICALIS , l’équipe de recherche en recrutement est spécialisée dans le développement de la biologie synthétique à cellules entières et sans cellules pour l’ingénierie des voies métaboliques et des biocapteurs afin de produire des molécules biologiquement actives et de surveiller les biomarqueurs de la maladie.

La personne recrutée sera responsable de l’ingénierie des voies qui, lors de la détection de biomarqueurs, déclenchent la production de signaux chimiques simultanément détectables avec une sensibilité élevée par diffusion Raman améliorée en surface ( SERS ). Le travail impliquera (i) la conception de voies produisant des molécules détectables par SERS , (ii) l’ingénierie et l’analyse comparative des voies conçues dans une souche d’ E. coli , (iii) l’intégration des voies d’ingénierie avec des dispositifs de biodétection développés par d’autres partenaires du projet de l’UE . Pour réaliser ces tâches, le candidat retenu bénéficiera de plusieurs années d’expérience que l’équipe de recrutement a développées en connectant des dispositifs de biodétection aux voies métaboliques ( //www.jfaulon.com/biosensor/ ).

Profil des candidats :

    • Les candidats doivent avoir un doctorat. diplôme, de préférence avec une expérience post-doctorale, dans un ou plusieurs systèmes et biologie synthétique, ingénierie métabolique ou biologie moléculaire.
    • Les compétences essentielles requises comprennent les protocoles expérimentaux et les techniques analytiques utilisées en biologie synthétique et en biologie moléculaire. Une expérience dans la conception et l’ingénierie de voies métaboliques ou de dispositifs de biodétection est souhaitable.
    • Une capacité à rédiger des manuscrits de recherche de haute qualité, de solides compétences en collaboration et d’excellentes compétences en communication en anglais sont requises.

Le poste est ouvert pour 12 mois (puis renouvelable pour deux années supplémentaires) à partir du 1er avril 2022 . La personne nommée sera embauchée dans le cadre de contrats à durée déterminée conformément à la législation française. Un salaire compétitif sera proposé en fonction des qualifications et de l’expérience.

Pour postuler : Les candidats doivent envoyer un curriculum vitae détaillé, une lettre d’intention expliquant leurs motivations pour le poste et les coordonnées d’au moins deux références. Envoyez vos questions/candidatures à : manish.kushwaha[at]inrae.fr et jean-loup.faulon[at]inrae.fr .

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *