Poste post-doctoral de deux ans en géographie/géomatique environnementale quantitative – Montpellier , France

France
Publié il y a 1 an

Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (CIHEAM-IAMM)

L’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (CIHEAM Montpellier), l’un des quatre instituts du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM), est une organisation intergouvernementale dont la mission est le développement de l’enseignement supérieur et de la formation tout au long de la vie, la recherche et la coopération dans le zone méditerranéenne. Dans le cadre du projet GRANULAR, le CIHEAM Montpellier recherche un chercheur postdoctoral pour développer de nouveaux indicateurs et mener des analyses liées à la neutralité climatique et aux systèmes alimentaires dans les zones rurales de l’UE.

CONTEXTE

GRANULAR (Giving Rural Actors Novel data and re-Useable tools to Lead public Action in Rural areas) est un projet nouvellement récompensé dans le cadre du programme Horizon Europe rassemblant 23 partenaires européens (instituts académiques, organisations internationales, ONG, réseaux ruraux et autorités locales) .

Ce projet de quatre ans générera de nouvelles perspectives pour caractériser la diversité rurale basée sur une approche multi-acteurs et interdisciplinaire. Les informations des laboratoires multi-acteurs (MAL) aideront les modélisateurs à générer de nouveaux ensembles de données à l’aide d’un large éventail de méthodes et de données, telles que la télédétection, les données participatives, les données de téléphonie mobile et le grattage Web. Celles-ci seront ensuite combinées avec une variété de données institutionnelles existantes pour dériver des indicateurs permettant de mesurer la résilience, le bien-être, la qualité de vie et l’attractivité dans les zones rurales.

GRANULAR contribuera directement à l’Observatoire rural du JRC et soutiendra des politiques concrètes (au niveau local et européen), en informant l’action rurale des opportunités et des exigences en termes de méthodes de collecte de données et de développement d’indicateurs pour améliorer et soutenir la co-création et co-apprentissage avec de multiples acteurs dans les zones rurales. Après avoir assuré l’évolutivité des résultats, les ensembles de données, la visualisation des données et d’autres outils seront mis à disposition sur une plateforme dédiée conçue par et pour les acteurs ruraux et les décideurs politiques ruraux.

RÔLE

Le chercheur postdoctoral contribuera à développer des cadres conceptuels et à dériver des indicateurs et des métriques spatialement explicites [1]  sur la neutralité climatique des communautés rurales et sur les systèmes alimentaires territoriaux. L’objectif est de développer des cadres capables de relier différentes échelles (conceptuellement) et de connecter des ensembles de données spatiales et des indicateurs pour soutenir la prise de décision spatialement explicite dans les zones rurales.

1) En s’appuyant sur la littérature existante [1, 2, 3, 4], le postdoc développera un cadre avec des mesures et des indicateurs quantitatifs pour appréhender la neutralité climatique des communautés rurales. Le cadre prendra en compte : (i) la résilience écologique (connectivité, corridors écologiques, métriques paysagères), les flux climatiques et la biodiversité ; (ii) performance environnementale (énergie, émissions, planification) ; et (iii) l’exposition climatique aux aléas (incendies, inondations). À cette fin, nous tirerons parti de différents ensembles de données spatiales (nouveaux, préexistants ou provenant de partenaires GRANULAR) pour dériver de nouveaux indicateurs, auxquels nous appliquerons des méthodes d’analyse de modèles pour générer un indicateur plus large.

2) En s’appuyant sur la littérature existante [5, 6] et en collaboration avec un doctorant, le postdoc développera un cadre quantitatif pour évaluer la durabilité des systèmes alimentaires et définir leur empreinte spatiale. L’approche intégrée analysera les modèles de production, de transformation et de distribution pour répondre à la demande locale, y compris les indicateurs liés à la santé.

Les tâches principales de la recherche seront :

  • Compiler des ensembles de données pertinents pour la neutralité climatique et les systèmes alimentaires dans l’UE-27 (comprend la compilation des systèmes d’identification des parcelles de terre).
  • Élaborer des cadres quantitatifs pour analyser la neutralité climatique et les systèmes alimentaires, en tenant compte à la fois des niveaux local et européen pour les indicateurs
  • Générer des indicateurs, des analyses (modélisation statistique) et analyser les résultats de la création de cartes pour plusieurs concepts pertinents pour les zones rurales (au niveau local avec Living-Labs, et au niveau européen avec JRC/DG-AGRI/DG-REGIO).

Les travaux se dérouleront au sein de l’UMR TETIS. Vous travaillerez principalement avec Tristan Berchoux (IAMM), Paolo Prosperi (IAMM) et Carlos Tapia (Nordregio), avec d’autres collaborations internationales potentielles (Joint Research Centre, Wageningen University, IIASA, Thünen Institute).

ACTIVITÉS ET TÂCHES

  • Diriger des analyses spatiales quantitatives au sein du projet GRANULAR ;
  • Concevoir et développer de nouveaux cadres, indicateurs et outils pour la prise de décision spatialement explicite dans les zones rurales (+ downscaling/upscaling sur différents territoires à travers l’UE) ;
  • Possibilité de calibrer et de valider les données générées avec les données collectées in situ par les Living Labs grâce à la science citoyenne (dirigée par l’IIASA) ;
  • Contribution à la rédaction de rapports et d’articles scientifiques;
  • Présentation des résultats au sein du projet et à l’ensemble de la communauté scientifique ;
  • Contribution à la coordination du projet (mené par l’IAMM).

EXIGENCES

Le chercheur postdoctoral doit répondre aux exigences suivantes :

  • Formation : Doctorat en géographie environnementale quantitative ou similaire.
  • Compétences : bonne connaissance en QGIS, programmation scientifique en R, analyse statistique et modélisation, idéalement connaissance en Observation de la Terre.
  • Esprit d’équipe dynamique et collaboratif, autonome, proactif et rigoureux.
  • Excellente communication orale et écrite en anglais.

SPÉCIFICATIONS DU POSTE

  • Date de début : avril 2023
  • Durée du contrat : contrat à durée déterminée de 12 mois renouvelable une fois
  • Temps plein (37,5h par semaine), travail à distance possible 2 jours par semaine
  • 8 semaines de congé annuel
  • Salaire : salaire mensuel brut compris entre 2000€ et 2400€ selon expérience
  • Localisation : IAMM (Montpellier) avec déplacements occasionnels dans différents états membres de l’UE

PROCESSUS DE SÉLECTION

La candidature doit être rédigée en anglais et comporter un CV et une lettre de motivation concernant les activités scientifiques définies dans le descriptif de poste.

Date de clôture de l’appel à candidatures : 10 avril 2023

Le dossier de candidature doit être envoyé par mail avec pour objet « [GRANULAR] (WP4) Offre Post-doctorale QuantGeo » à l’adresse suivante :  emploi@iamm.fr

Merci de contacter Tristan Berchoux ( berchoux@iamm.fr ) pour toute question concernant le poste et les missions scientifiques.

[1] Bradfer-Lawrence T., et al. (2021). La contribution potentielle des solutions basées sur la nature terrestre à un objectif climatique national « net zéro ». Journal d’écologie appliquée. https://doi.org/10.1111/1365-2664.14003

[2] Gumucio T., et al. (2020). Services climatiques ruraux sensibles au genre : une revue de la littérature. Climat et Développement. https://doi.org/10.1080/17565529.2019.1613216

[3] Bausch T., Koziol K. (2020). Nouvelles approches politiques pour accroître la réponse au changement climatique dans les petites municipalités rurales. https://doi.org/10.3390/su12051894

[4] Programme rural de l’OCDE pour l’action climatique. https://www.oecd.org/regional/rural-development/Rural-Agenda-for-Climate-Action.pdf

[5] Allen T., Prosperi P. (2016). Modélisation de systèmes alimentaires durables. Gestion de l’environnement. https://doi.org/10.1007/s00267-016-0664-8 _

[6] Vicente-Vicente J., et al. (2021). Bassin alimentaire, diversification agricole et évaluation de l’autosuffisance : au-delà du cercle isotrope Foodshed. Agriculture. https://doi.org/10.3390/agriculture11020143

[1] par exemple FORO ( https://apps.tereval.fr/foro/#/ ) ; Outil ESPON TIA ( https://tiatool.espon.eu/ ); CRATÈRE ( https://crater.resiliencealimentaire.org/ )

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

bourse Harvard LEAD 2024-2025 pour la promotion des femmes dans les applications de santé mondiale

La bourse LEAD 2024-2025, une bourse d’un an conçue pour développer les compétences en leadership …