Poste « PostDoc » (F/H) dans le domaine de l’analyse génomique des interactions microbiennes-minérales

France
Publié il y a 4 semaines

Informations sur l’emploi

Organisation/Entreprise
Centre de biophysique moléculaire
Domaine de recherche
Sciences biologiques » Biologie
Sciences biologiques » Biodiversité
Profil de chercheur
Chercheur reconnu (R2)
Chercheur établi (R3)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Temporaire
Statut du travail
À temps plein
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
H2020 / ERC
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Description du projet de recherche

Le projet financé par l’ERC vise à étudier les interactions de divers micro-organismes métallophiles chimiolithoautotrophes avec des matériaux minéraux complexes. Nous examinons les interactions microbiennes-minéraux en laboratoire et dans l’environnement à l’échelle micrométrique et nanométrique et caractérisons les empreintes microbiennes laissées sur les minéraux d’origine terrestre et extraterrestre ( https://www.nature.com/articles/s43247-021-00105-x#Ack1 ; https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmicb.2019.01492/full ).

Nous visons en outre à étudier la répartition écologique des micro-organismes métallophiles dans divers environnements extrêmes grâce à une approche métagénomique et à caractériser des micro-organismes auparavant incultes dans des conditions de laboratoire en étudiant leur physiologie, leur biochimie et en sondant de nouvelles interactions microbiennes avec des minéraux terrestres et extraterrestres. Cette approche vise à révéler de nouvelles espèces microbiennes capables de vivre, d’interagir avec et d’utiliser les métaux provenant de matériaux extraterrestres aux limites de la vie. Nous recherchons actuellement un postdoctorant très motivé pour examiner les génomes et transcriptomes microbiens de divers écosystèmes extrêmes et cultures de laboratoire. Les candidats ayant une solide expérience en microbiologie, en isolement microbien, en bioinformatique et en méthodes de séquençage de nouvelle génération pour l’assemblage et la caractérisation des génomes microbiens et de la phylogénie seront privilégiés. Des connaissances sur les génomes microbiens, la biochimie générale et la physiologie des micro-organismes transformateurs de métaux sont également attendues.

Description du CBM

Le Centre de Biophysique Moléculaire (CBM, http://cbm.cnrs-orleans.fr ) est une unité de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), affiliée à l’Université d’Orléans. Au sein du Groupe d’Exobiologie du CBM à Orléans, un poste PostDoc est disponible dans les domaines de la microbiologie, de la bioinformatique, de la bio(géo)chimie, de l’astrobiologie et de l’étude génomique des interactions microbiennes avec divers minéraux dans le cadre d’un projet financé par l’ERC. Le groupe d’exobiologie du CBM offre une supervision et une expertise approfondies pour la culture et la caractérisation physiologique des micro-organismes métallophiles, la biochimie des extrémophiles, les techniques moléculaires, les techniques de microscopie électronique et de spectroscopie analytique, ainsi que la participation à des projets scientifiques en constante évolution.

Exigences

Domaine de recherche
Sciences biologiques » Biologie
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Domaine de recherche
Sciences biologiques » Biodiversité
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Compétences/qualifications

Domaines de recherche : microbiologie, génomique, biologie moléculaire, astrobiologie, bio(géo)chimie microbienne.

Profil de recherche requis

Compétences attendues :

  • Doctorat en microbiologie, bioinformatique, biologie moléculaire, biogéochimie ou dans des domaines connexes de la biologie.
  • Techniques fondamentales et outils informatiques de l’écologie microbienne et de la microbiologie.
  • Expérience professionnelle antérieure dans un ou plusieurs langages de programmation.
  • Un fort intérêt et une passion pour la science et la recherche.
  • Une excellente maîtrise de l’anglais écrit et parlé, le français serait souhaitable.

Outils:

  • Génétique, génomique et autres outils d’écologie microbienne.
  • Culture, techniques d’isolement microbien, outils de biologie moléculaire et de biochimie.
  • Techniques de laboratoire conventionnelles, telles que la spectroscopie et la microscopie électronique.

Qualités :

  • Fort intérêt pour les travaux expérimentaux ;
  • Autonomie et goût du travail en équipe (6 autres personnes de notre groupe sont impliquées dans ce projet ERC) ;
  • Anglais : excellent lu, écrit et parlé ;
  • Savoir communiquer et valoriser la recherche ;
  • Esprit d’initiative, d’analyse et de synthèse;
  • Organisé, rigoureux, respectueux des consignes de sécurité.
Langues
ANGLAIS
Niveau
Excellent
Domaine de recherche
Sciences biologiques » BiologieSciences biologiques » Biodiversité
Années d’expérience en recherche
4 – 10

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiPostdoctoral

Postuler en ligne

Check Also

LA COOPÉRATION AUTRICHIENNE AU DÉVELOPPEMENT PROPOSE DES BOURSES

LA COOPÉRATION AUTRICHIENNE AU DÉVELOPPEMENT PROPOSE DES BOURSES : pour les étudiants des pays prioritaires …