Doctorant à temps plein en tests pour la cybersécurité (projet CyberExcellence) – Namur , Belgique

Belgique
Publié il y a 2 ans

Faculté universitaire : Informatique
Grade : chercheur
Contrat : CDD renouvelable
Catégorie : personnel scientifique
Allocation : Fonds externes
Référence : Fonds externes (projet CyberExcellence).

Responsabilités

À propos de l’employeur

L’Université de Namur (UNamur) est située au centre de la Belgique, dans la partie francophone du pays. Elle offre une formation de qualité à plus de 7 000 étudiants chaque année et accueille plus de 900 chercheurs dans tous les domaines d’expertise. La Faculté d’Informatique dispense un enseignement et une recherche de pointe, entendant mettre l’informatique au service de la société, en tenant compte de son impact sur l’environnement et en respectant les valeurs de solidarité et de développement durable. La Faculté est membre fondateur de l’Institut Namurois du Numérique (NADI), qui regroupe plus de 150 chercheurs en technologies numériques. Il a une approche pluridisciplinaire et aborde notamment les enjeux et défis de l’informatique dans les organisations et la société. La Faculté d’informatique compte plus de 400 étudiants, 80 membres du personnel, dont 18 professeurs et une cinquantaine de chercheurs. Fondée en 1968, la Faculté a depuis formé plus de 1 800 diplômés de haut niveau en informatique.

Le contexte

Le projet CyberExcellence a débuté en janvier 2022. Il vise à positionner la Wallonie comme un acteur majeur de la cybersécurité sur la carte nationale et internationale en développant un cadre de base permettant la mise en œuvre de solutions basées sur une cybersécurité pratique et réfléchie avec un avantage concurrentiel.

Parmi les différents axes abordés par le projet, l’Axe 1 vise à sécuriser le système avant son déploiement via des approches de test. Ces approches s’appuieront sur des techniques issues de l’intelligence artificielle afin, d’une part, de prédire les cas de test intéressants à partir de la connaissance du système, de son historique et des composants externes utilisés et, d’autre part, d’explorer efficacement les espace d’états possibles pour trouver de nouveaux cas de test intéressants. Par exemple, des algorithmes de machine learning pour détecter d’éventuelles failles et vulnérabilités du code source, son évolution et les API utilisées, et des algorithmes évolutifs pour générer des tests et des données de test (algorithmes de test basés sur la recherche, fuzzing, etc.). Ces actions peuvent être menées en collaboration avec le projet ARIAC Intelligence Artificielle financé par la Région wallonne.

Plus d’informations : https://www.digitalwallonia.be/fr/publications/cyberexcellence-projet-recherche-cybersecurite .

Description de l’emploi

Le poste est un contrat de 2 ans (renouvelable), financé par le projet CyberExcellence. La personne recrutée rejoindra l’équipe SNAIL ( https://snail.info.unamur.be ) et participera activement à des recherches menant à une thèse de doctorat au sein de l’Institut numérique de Namur ( https://nadi.unamur.be ). Cette thèse visera la définition, la mise en œuvre et l’évaluation d’approches de test pour la cybersécurité au sein du projet CyberExcellence, en collaboration avec les différents partenaires académiques et industriels du projet.

Les objectifs de la thèse sont les suivants :

  • Définir et évaluer des approches prédictives pour identifier les vulnérabilités potentielles dans un code source donné.
  • Comprendre le lien entre la détection d’une vulnérabilité potentielle et le comportement conduisant à son exposition (spécifique). Cet objectif vise une meilleure prédiction des comportements potentiellement problématiques, tout en permettant une automatisation (partielle ou non) de la définition des oracles permettant de détecter ces comportements.
  • Définir et évaluer l’approche de génération automatique de tests pour vérifier la non-exposition des vulnérabilités (potentielles) détectées.

Profil

Exigence du poste

Ceux qui postulent porteront :

  • un Master (120 crédits ECTS) en informatique, ou équivalent,
  • ou un diplôme d’ingénieur civil avec de bonnes compétences en informatique, ou équivalent.

La personne embauchée démontrera :

  • intérêt pour les tests logiciels ou la cybersécurité ;
  • capacité à s’intégrer et à travailler dans une équipe de recherche;
  • bonnes capacités de communication et de présentation en anglais (lu, écrit, parlé), la connaissance du français est considérée comme un plus,
  • sens de l’initiative et des responsabilités, autonomie et organisation.

Remarque: les étudiants en master bientôt diplômés sont invités à postuler à condition qu’ils aient obtenu leur diplôme avant le début du poste. Les candidats déjà titulaires d’un doctorat ne sont pas éligibles.

Information additionnelle

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter :

Remarques

Contrat : contrat à durée déterminée, deux ans (renouvelable).

Date de début prévue : 1er juillet 2022 (négociable, selon COVID ou contraintes candidats).

comment s’inscrire

Les candidatures doivent être envoyées par e-mail à xavier.devroey@unamur.be et jean-noel.colin@unamur.be et contenir les éléments suivants :

  • une lettre de motivation décrivant l’intérêt pour le sujet de recherche;
  • un CV récent ;
  • une copie des diplômes (Licence et Master, si disponible) ;
  • le nom et l’adresse e-mail d’une personne de référence à contacter sur demande.

Un comité de sélection dédié examinera les candidatures.

Date limite de soumission : 1er mai 2022 (23h59 AoE).

La politique de gestion des ressources humaines de l’Université de Namur est fondée sur le respect de l’égalité des droits et de l’égalité de traitement pour tous. Cette diversité s’articule autour de différents axes, dont le genre, le handicap, l’origine, les croyances, l’âge, l’orientation sexuelle, etc. L’Université de Namur est également signataire de la charte de la diversité .

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *