Poste de doctorat entièrement financé en études du Proche et du Moyen-Orient – Bâle , Suisse

Suisse
Publié il y a 1 mois
Le Séminaire d’études sur le Proche et le Moyen-Orient de l’Université de Bâle propose un poste de doctorat entièrement financé pour le projet de recherche Futures Interrupted : pluralisme social et projets politiques au-delà de la colonialité et de l’État-nation. Ce projet de cinq ans, démarré en janvier 2024, est dirigé par Falestin Naïli (chercheur principal) et est financé par une subvention Consolidator du Fonds national suisse.  

Le projet : 
Ce projet collectif vise à renouveler notre regard sur la période entre la fin de l’Empire ottoman et le début de l’ère des nations dans le monde arabe en accordant une attention particulière aux acteurs locaux. L’accent mis sur les projets sociaux et politiques non réalisés promus par les acteurs locaux nous permet de jeter un regard sur le monde arabe au-delà du cadre colonial et du modèle d’État-nation dominant. Il offre également une vision d’articulations alternatives de l’appartenance et de la communauté politique, à l’aide d’études de cas s’étendant de l’Afrique du Nord à l’Asie du Sud-Ouest et à la péninsule arabique. Futures Interrupted sera particulièrement attentif à la manière dont ces projets non mis en œuvre ou inachevés ont traité du pluralisme social qui caractérisait la région à cette époque et qui, dans de nombreuses parties de la région, était bouleversé par la division coloniale en États séparés qui s’est produite principalement après la Première Guerre mondiale.  
Le projet suivra une approche ascendante, partant de la vie et de la pratique quotidiennes et remontant jusqu’aux mouvements sociaux et politiques. Il sera axé sur les sources et non sur la théorie, tout en abordant de manière critique la théorie sociale et politique existante. Son objectif est d’enrichir le réservoir de concepts à la disposition de la science politique et de la sociologie à travers une analyse historique fondée des imaginaires sociaux et politiques du monde arabe. 
Cela implique la recherche de nouveaux types de sources, notamment pour documenter les expériences et les imaginaires non élitistes. Le croisement d’une grande variété de sources archivistiques fera dialoguer les différents niveaux de discours, d’activisme et de contrainte liés à l’action politique. L’histoire orale occupera une place particulièrement importante au sein de la stratégie de recherche, puisqu’elle permet d’accéder à des récits de groupes sociaux qui sortent rarement des sources écrites. Compte tenu de la chronologie du projet, cela impliquera l’analyse des archives d’histoire orale existantes, en plus des entretiens avec les témoins restants des deux dernières décennies étudiées (des années 1940 aux années 1960). Les poèmes, les chansons, les documents du moi et les récits de soi constitueront une autre source d’analyse des idiomes d’appartenance, de communauté et d’action politique.  

Détails sur le projet de recherche : 
https://nahoststudien.philhist.unibas.ch/de/forschung/forschungsprojekte/futures-interrupted/
Le poste de doctorat est destiné à un projet traitant des projets non mis en œuvre d’émancipation et de libération anticoloniales dans le contexte des dernières décennies de domination coloniale française en Algérie et de la manière dont ils ont pris en compte le pluralisme social de la société algérienne.

  • MA en histoire et/ou études du Moyen-Orient
  • Solide connaissance de l’anglais, du français et de l’arabe (dialecte algérien et/ou langue amazighe un plus)
  • Le candidat sélectionné participera activement aux discussions et événements organisés dans le cadre du programme à Bâle et à l’étranger.
  • L’expérience et/ou les intérêts incluent (sans toutefois s’y limiter) : l’histoire politique, sociale ou intellectuelle du monde arabe moderne, l’histoire coloniale, la fin de l’Empire ottoman, la transition entre l’Empire et les États-nations, l’action non élitiste, l’appartenance, coexistence, citoyenneté, histoire algérienne.
  • Un projet de recherche commun de l’Université de Bâle
  • Adhésion à l’École supérieure des sciences sociales (G3S)
  • Un environnement de recherche international
  • Un salaire compétitif selon la grille salariale de l’Université de Bâle
  • Durée du contrat : 4 ans (2024-2028)
  • Temps de travail : 100 % (temps plein)
  • Les conditions d’emploi suivent les directives de l’université

Les soumissions de candidature/contact

doivent inclure : une lettre de candidature (lettre de motivation, 1 page) expliquant votre parcours et vos motivations pour le projet, un curriculum vitae comprenant toutes les publications pertinentes, une proposition de projet (2 pages), des copies numérisées des diplômes et certificats pertinents. , et les coordonnées (adresses e-mail et numéros de téléphone) de deux références universitaires pour des recommandations.
Veuillez envoyer votre dossier de candidature via l’outil de recrutement électronique de l’Université de Bâle.

Date limite de soumission : 30 avril 2024.
Les candidats présélectionnés seront interviewés dans la première quinzaine de juin soit à Bâle, soit par visioconférence.

Pour de plus amples informations ou des questions, veuillez contacter Prof. Dr. Falestin Naïli
falestin.naili@unibas.ch ).

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiDoctorat

Postuler en ligne

Check Also

Bourse d’études Endeavour du gouvernement de Malte 2024-25 (postuler maintenant)

Le programme de bourses ENDEAVOR II soutient des études supérieures de bonne qualité éducation au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *