Professeur junior en plasticité des cellules épithéliales des voies respiratoires

France
Publié il y a 1 mois
Organisation/Entreprise
Inserm UMR-S 1250
Domaine de recherche
Sciences biologiques » Biologie
Sciences médicales » Sciences de la santé
Profil de chercheur
Chercheur établi (R3)
Chercheur principal (R4)
Pays
France
Date limite d’inscription
Type de contrat
Permanent
Statut du travail
À temps plein
Date de début de l’offre
Le poste est-il financé par le programme-cadre de recherche de l’UE ?
Non financé par un programme de l’UE
L’emploi est-il lié au poste du personnel au sein d’une infrastructure de recherche ?
Non

Description de l’offre

Description du projet pédagogique :

Le futur titulaire de la chaire interviendra dans l’enseignement à tous les niveaux (formation initiale et Master) sous forme de cours magistraux et de travaux pratiques. Il/elle sera amené à préparer les étudiants de 1ère année de licence « Sciences pour la Santé », ainsi que des deuxième et troisième cycles de formation en sciences médicales, à l’étude du fonctionnement des cellules et des organes afin de comprendre l’être humain. physiologie. Il/elle interviendra également aux niveaux Master 1 et 2, dans le but d’accompagner les étudiants suivant ces formations pour atteindre les plus hauts niveaux académiques et professionnels. Le professeur junior sera également impliqué dans les cours de Physiologie des instituts de formation en soins infirmiers, et dans les programmes de formation en cours ou à venir (montage européen) auxquels l’URCA est associée.

Profil du candidat:

Enseignement dans l’enseignement supérieur en biologie

Capacité à construire des modules de formation

Utilisation des outils pédagogiques numériques (zoom, wooclap)

Mots clés : physiologie, biologie cellulaire, biochimie, histologie, santé

Département(s) d’enseignement : 66

Lieu(x) d’enseignement : Pôle santé, UFR Médecine

Description du composant :

L’École de Médecine de Reims offre l’accès aux études de santé dans les domaines de la Médecine, de la Maïeutique, de l’Odontologie, de la Pharmacie, de la Kinésithérapie (MMOPK) et de l’Ergothérapie au travers d’une Licence mentionnant « Sciences pour la santé ». Ce BA est associé à 8 mentions BA correspondant à 10 formations différentes réparties sur 4 sites URCA. La première année de Licence est organisée autour de trois séries de cours en : « santé » (connaissances aux niveaux moléculaire, cellulaire, physiologique et anatomique), BA correspondant au parcours suivi par les étudiants (Sciences, Droit, STAPS, Psychologie). , etc.) et « transversales » (Sciences humaines et sociales, Sciences de l’éducation). Cette formation initiale est complétée par deux années d’études de premier cycle et par des études de médecine de 2e et 3e cycles. L’école propose également d’autres formations, dont les Masters 1 et 2.

Les autres informations:

Le professeur junior a une obligation de service d’enseignement sur une base annuelle de 64 heures sans possibilité de faire des cours complémentaires.

 

Description du projet de recherche :

L’asthme est une maladie chronique fréquente (7 à 10 % de la population en France), avec un impact socio-économique colossal. Les principaux phénotypes décrits dépendent du type d’inflammation et les stratégies thérapeutiques ne sont pas efficaces chez tous les patients. Des études d’association morphologiques et pangénomiques ont montré des anomalies ciliaires, mais la signification physiopathologique reste largement inconnue. On pense qu’une dérégulation de la ciliogenèse associée à l’asthme contribue au remodelage épithélial observé. Les objectifs du projet ACilA sont de caractériser toutes les altérations génétiques associées aux cils dans l’asthme, de valider fonctionnellement leur implication in vitro, et d’étudier l’impact des molécules modulant la ciliogenèse afin de corriger le remodelage observé. Pour répondre à ces questions, de nombreux outils expérimentaux seront mobilisés : (i) des bases de données génétiques de patients asthmatiques, (ii) des échantillons de tissus bronchiques pour reproduire in vitro les épithéliums des voies respiratoires, et (iii) une collection de tissus fixés et inclus en paraffine. Le projet ACilA identifiera un endotype d’asthme associé à des anomalies de la ciliogenèse, ouvrant ainsi des perspectives cliniques innovantes pour une prise en charge optimale des patients.

Profil du candidat:

Expérience en biologie cellulaire et moléculaire, si possible dans le domaine de la recherche respiratoire, et en analyse bioinformatique.

Expérience en encadrement de recherche : capacité avérée à construire et diriger des projets de recherche ambitieux, à former et encadrer des étudiants de master, des doctorants et des chercheurs postdoctoraux.

Mots clés : système respiratoire, cellule épithéliale

Département(s) de recherche : Pôle santé, UFR Médecine

Lieu(x) de travail : Inserm UMR-S 1250

Descriptif du laboratoire :

Le laboratoire « Pathologies pulmonaires et plasticité cellulaire » (Inserm UMR-S 1250, P3Cell) est une unité qui développe ses recherches au sein de l’URCA dans les domaines de la physiopathologie respiratoire, de la biologie cellulaire, de l’histologie et de la bioinformatique. P3Cell est également affilié à l’Inserm. Il compte aujourd’hui 48 membres (enseignants-chercheurs, chercheurs, BIATSS, doctorants et chercheurs postdoctoraux), dont 36 personnels permanents également fortement impliqués dans de nombreuses structures de soins du CHU de Reims. Ses missions couvrent la recherche fondamentale et translationnelle, la formation, le développement et le transfert de technologies. Ses recherches visent à identifier et caractériser les mécanismes impliqués dans la genèse des maladies respiratoires comme la BPCO, l’asthme, la mucoviscidose et le cancer. Le projet ACilA bénéficiera de l’expertise de P3Cell au sein du PHU RINNOPARI (Recherche et INNOvation en Pathologie Inflammatoire Respiratoire), du FHU CURE (CUring and pREventing immune-mediated inflammatoire Disease) et de l’Institut Européen des Maladies Inflammatoires du Grand-Est (E3I) .

Informations complémentaires :

L’enseignant junior est accompagné tout au long du projet par un conseiller scientifique.

Exigences

Domaine de recherche
Sciences Biologiques
niveau d’éducation
Doctorat ou équivalent
Langues
FRANÇAIS
Niveau
Excellent
Langues
ANGLAIS
Niveau
Excellent
Domaine de recherche
Sciences biologiquesSciences médicales
Années d’expérience en recherche
4 – 10

Informations Complémentaires

Avantages

Synthèse financière :
Total financé par le CPJ (y compris enveloppe ANR) : 430 708 €
Cofinancement (Inserm/URCA) : 155 000 €
Total du projet : 585 708 €
Dans le cadre de la Chaire, un doctorant sera recruté ainsi qu’un ingénieur de recherche (2 ans) pour un total de 225 000€. Un financement de 130 000 € est réservé aux frais de fonctionnement sur les 4 années du projet.

Processus de sélection

Voir dossier de candidature sur le site GALAXIE : https://www.galaxie.enseignementsup –
recherche.gouv.fr/ensup/cand_CPJ.htm
• Une pièce d’identité avec photographie
• Un document attestant de la possession d’un doctorat ou d’un diplôme équivalent, accompagné d’une traduction s’il est rédigé en tout ou partie dans une langue étrangère, dont le candidat atteste la conformité sur l’honneur.
• Rapport de soutenance, accompagné d’une traduction s’il est rédigé en tout ou partie en langue étrangère, dont le candidat atteste la conformité sur l’honneur.
• Présentation analytique des travaux, livres, articles, réalisations et activités liés au profil du poste en question, mentionnant ceux que le candidat entend présenter à l’audition.
• Une copie de chacun des ouvrages, livres, articles et réalisations mentionnés dans la présentation analytique et que le candidat entend présenter à l’audition, sans excéder six documents.

Déroulement de l’audition :
L’audition débute par une présentation de 20 minutes du parcours scientifique et pédagogique du candidat, de ses motivations et de ses projets de recherche et d’enseignement. L’audition se termine par 20 minutes d’échange avec les membres du comité de sélection. A l’issue des auditions, la commission statuera sur le mérite des candidats en tenant compte de la qualité et de l’originalité de leurs projets de recherche, de leurs motivations, de leur vision prospective du domaine et de leur capacité d’encadrement scientifique et pédagogique.

LES CANDIDATS SÉLECTIONNÉS SUR LA BASE DE LEUR CANDIDATURE PAR LE COMITÉ DE SÉLECTION SERONT INVITÉS À L’AUDITION

Caractéristiques de l'emploi

Catégorie emploiEnseignement et recherche scientifique, Sciences Biologiques

Postuler en ligne

Check Also

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie

Bourse de recherche postdoctorale Alfred Deakin 2025 en Australie La bourse de recherche postdoctorale Alfred …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *