Une Marocaine remporte le premier prix d’intelligence artificielle de WOMEN TECH

Après des années de travail acharné et de diligence, le chercheur marocain, Hajar Al-Musanaf, a remporté le premier prix dans la catégorie « Intelligence Artificielle Intégrée Intégrée », dans le cadre des « WomenTech Awards » qui récompensent les femmes qui réalisent des recherches internationales dans le domaine des technologies de pointe.

Auparavant, Hajar avait eu un impact important, grâce à ses nombreuses innovations technologiques dans le domaine de l’ intelligence artificielle et de l’analyse des mégadonnées.

Le réseau «WomenTech» rassemble des femmes pionnières en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques de toute l’Afrique et de l’Asie centrale avec leurs homologues américaines, dans le but de mentorat et de partage d’expériences et de connaissances.

Hajar Al-Musannaf, professeur en apprentissage automatique (une branche de l’intelligence artificielle) et en analyse de mégadonnées, a reçu plus d’un brevet dans des domaines liés à «un système de rétroaction périphérique pour évaluer l’apprentissage des étudiants» et à «fournir un contenu personnalisé basé sur la reconnaissance des émotions via des appareils mobiles». « .

Quel est le cheminement de carrière de la chercheuse marocaine qui l’a emmenée au monde? Que représente pour elle ce sacre mondial? Comment voyez-vous l’avenir de la recherche scientifique et de l’intelligence artificielle au Maroc ?

L’auto-apprentissage est la clé du succès

«Tout mon parcours éducatif s’est déroulé dans les écoles publiques et les universités publiques au Maroc», déclare fièrement Hajar dans une interview accordée à Sky News Arabia.

Elle a obtenu un diplôme d’État en ingénierie de l’Institut de la poste et de la communication en 2005, et un doctorat en information sur les réseaux de capteurs sans fil et les réseaux de véhicules, de l’Université Cadi Ayyad à Marrakech en 2012.

Le chercheur marocain déclare: « Ce qui a fait la différence dans mon parcours scientifique et professionnel, c’est que je me suis largement appuyé sur l’auto-apprentissage grâce à l’utilisation des technologies modernes, car l’accès à l’information scientifique de nos jours est devenu plus facile qu’auparavant. »

Le chercheur affirme que, dans le domaine scientifique, « nous devons faire preuve de volonté et de détermination, et avoir confiance en notre capacité et nos capacités personnelles pour atteindre nos objectifs et réaliser ce à quoi nous aspirons ».

Related Posts

Next Post

Discussion about this post




Recommended

Don't Miss

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.